atrás

3 clichés sur la campagne démontés par Claire Desmares-Poirrier

"C'est vraiment très français cette manière de considérer les territoires ruraux." 3 clichés sur la campagne démontés par Claire Desmares-Poirrier.

Elle brise trois clichés sur la campagne

Claire Desmares-Poirrier est agricultrice. Elle est aussi l'autrice de « L’Exode urbain : Manifeste pour une ruralité positive ». Pour Brut, elle démonte trois clichés sur la campagne.

Est-il vrai que les habitants des campagnes sont des « ploucs » ? Qu’il n’y a pas d’emploi à la campagne ? Que les ruraux n’apprécient pas les urbains ? Claire Desmares-Poirrier, agricultrice et autrice de L’Exode urbain : Manifeste pour une ruralité positive, met fin à ces clichés.

« Les habitants des campagnes sont des ploucs »

Selon Claire Desmares-Poirrier, il existe une certaine diversité de profils à la campagne : il y a des précaires comme des chefs d’entreprises. « Ils n’ont pas les mêmes codes culturels que les chefs d’entreprises des zones urbaines, donc on ne les considérera pas comme des nantis ou des bien-nés, même s’ils ont le même niveau de revenus », affirme-t-elle.

« Je pense que, par contre, il n’y a pas tout à fait les mêmes barrières entre les classes, il n’y a pas tout à fait les mêmes barrières entre les gens. Il y a beaucoup plus d’échanges entre les gens qu’il ne peut y en avoir en ville, où les relations sociales sont beaucoup plus homogènes » poursuit-elle. L’agricultrice remarque que cette distinction entre Paris et la province est en fait très française. En Angleterre par exemple, le cliché est plutôt inversé : les campagnes sont vues comme des endroits chics.

« Il n’y a pas d’emploi à la campagne »

« L’idée qui est largement diffusée qu’à la campagne il n’y a pas de boulot et que si on doit travailler, c’est un message qui est complètement faux », assure Claire Desmares-Poirrier.

En effet, seuls 10 % de l’emploi rural représenteraient l’emploi agricole. La campagne a désormais besoin de tous les savoir-faire, notamment des métiers comme ceux du soin, des comptables ou des avocats. Néanmoins, Claire Desmares-Poirrier confirme que les espaces de pouvoir sont concentrés en ville. Elle évoque notamment les sièges sociaux des entreprises. Si certains services peuvent se situer dans des zones rurales, la direction est généralement placée dans la zone urbaine la plus proche.

« Les ruraux n’aiment pas les urbains »

« Je pense qu’il y a une attente de la part des ruraux qui accueillent les néoruraux. Celle de savoir si les gens viennent consommer leur territoire, s’ils le considèrent comme un territoire de loisirs - comme tous les gens qui achètent des résidences secondaires - donc s'ils vont choisir juste un cadre de vie ou choisir d’intégrer la communauté. »

Pour Claire Desmares-Poirrier, il s’agit surtout donc d’une inquiétude de la part des ruraux. Le secret serait tout simplement l’intégration, c’est-à-dire participer à la vie associative et au développement de la ville, par exemple.

07/10/2020 16:27actualizado: 07/10/2020 16:29
  • 1,1M
  • 751

429 comentarios

  • Antoine P.
    01/12/2021 16:43

    mais vous avez l’électricité, l’eau chaude et tout ?

  • Raudier P.
    01/12/2021 11:24

    C est très parisien tout ça! Heureusement en dehors de l idf on s en cogne….

  • Charlotte C.
    01/12/2021 07:26

    Et sinon, pour le coiffeur ... ? Finalement, non, je vais garder le mien !!! 😆

  • Xavier G.
    01/12/2021 07:18

    Je suis né à Bruxelles et aie passé la majeure partie de ma vie en ville. Cela dit je ne serais pas contre un peu de décentralisation qui permettrait de délester les villes et aux gens d’avoir des jobs et des loisirs intéressants sans forcément habiter en centre ville et payer une blinde dans l’immobilier.

  • Nicolas H.
    30/11/2021 22:21

    Campagne ou grande ville, tu peux pas faire 100 mètres dans croiser une Cindy en Birkenstock, tatouage 1er prix et manucure de cagole, faux Vuitton et poussette Amazon, en train de hurler sur ses 6 gosses pendant que Kevin, son chauffeur livreur de mari, t-shirt Armani ramené de leur voyage de noce en all inclusive au Riad 3* de Tunis, prends en photo une Audi RS3 garée devant la boulangerie : "ça c'est d'la bagnole gneuuuu" !!!

  • Wassim B.
    30/11/2021 15:21

    Le mythe du plouc

  • Loris R.
    30/11/2021 08:59

    La campagne c’est génial ,mais sans voiture tu es mort… y a du boulot mais des petits salaires… total et le gouvernement vous remercie en attendant 😉

  • Guy R.
    29/11/2021 19:13

    Le problème des nouveaux habitants une partie ne savent pas dire bonjour il vienne ses moin cher mais c'est tout

  • Hélène J.
    29/11/2021 17:01

    Mais c'est toi qu'il fallait interroger !

  • Ophélie P.
    29/11/2021 08:28

    snobinarde

  • Stefan R.
    29/11/2021 05:47

    pecord 😂

  • Coco E.
    28/11/2021 21:05

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=410652637164836&id=100046603087194

  • Estelle L.
    28/11/2021 20:31

    Faux je voudrais savoir de quelle campagne elle est ....parce qu'ici on se fait chier et le taf c'est loin d'être la joie et enfin c'est envahie de plouc du moyen age

  • Gwenaelle M.
    28/11/2021 20:31

    Totalement vrai

  • Thabs C.
    28/11/2021 18:59

    C est très parigot mais pas Français en général

  • Pauline H.
    28/11/2021 18:39

    <3

  • Déborah L.
    28/11/2021 18:10

    Combattre un cliché par un autre cliché. Il n'y a pas une seule campagne uniforme, cette généralisation revient à dire "la province". Et si, il y a de nombreuses régions rurales sinistrées en France, non pas à cause de la mentalité des gens, mais par la faute de politiques inadaptées.

  • Donain P.
    28/11/2021 18:07

    Ben non, regarder paris c'est pas rural🤣

  • Didier R.
    28/11/2021 18:00

    Cette vision est devenue caduque avec l'exode des grdes villes vers la campagne... Notamm permis par le devt du teletrav

  • Abdenour K.
    28/11/2021 17:39

    La campagne C'est se qu'on laissent au bord des routes en attendant les maçons. Coluche!