retour

Interview de Maxime de Rostolan

"L'agro-écologie n'est pas une solution, c'est la seule." Maxime de Rostolan est à l'origine du projet "Fermes d'Avenir". Son objectif : promouvoir l'agro-écologie et en finir avec l'agriculture dite "conventionnelle". Rencontre. Retrouvez le projet de Maxime de Rostolan dans le documentaire "On a 20 ans pour changer le monde" de Hélène Médigue.

15/04/2018 14:01
  • 668.4k
  • 420

197 commentaires

  • Romwelle T.
    4 jours

    Bonjour je suis Africain on a la capacité de produire massivement le soja chaque année mais nous n'avons pas un projet qui peut nous aider à vendre ça normalement. Nous avons alors les difficultés au niveau de la vente. On ne sait pas si vous avez une solution quelconque pour nous aider merci

  • Maïtena L.
    09/04/2019 12:40

    Nous sommes bien d’accord !

  • Ghislain V.
    02/04/2019 23:45

    , c’est pour toi ce sujet (en espérant que la pratique s’étende rapidement).

  • Kevin G.
    02/04/2019 20:45

    Magnifique ! Merci d'exister , tu me montres la voie

  • Clément M.
    02/04/2019 19:08

    Chloé ML

  • Bernard P.
    16/08/2018 19:59

    regarder le film youtube c'est édifiant il est temps de les aider en diffusant ce document

  • Martine C.
    13/08/2018 21:22

    Pas du tout , ce n'est absolument pas la seule solution ... Et je suis anti- agriculture intensive !

  • Aniyath B.
    03/08/2018 11:43

    Tanguy

  • Bruno D.
    03/08/2018 07:00

    Je doute un peu que six fois plus de main d'œuvre pour cultiver un hectare de terre vas être plus viable économiquement que du matériel car pour l'instant dans l'agroecologie d'aujourd'hui ces six personnes sont juste nourries et logées sommairement mais ça risque de ne pas durer

  • Sylvain D.
    31/07/2018 10:57

    Voir Laurent Bourguignon , Pierre Rabbi, Joseph Orszag qui disent tous la même chose...

  • Agnès P.
    28/07/2018 12:27

    TELLEMENT ÉVIDENT !!!!BON SENS,BRAVO!!

  • Noel C.
    25/07/2018 11:33

    je suis handicapé j'ai acheté une carte de pèche j ai voulu me rendre au bord de l'eau et je me suis rendu compte que les paysans n'ont pas supprimer que les haies; les chemins sont devenus des champs en plus des paysans; les usines construites au bord de nos cours d'eau bloquent l'accès de ses derniers afin de pourvoir les pollués en toute impunité

  • Gaetan L.
    25/07/2018 09:49

    Un bobo qui simplifie tout un système en relation avec des environnements complexe ! CeS beaucoup plus compliquée que cela ..

  • Gigi M.
    24/07/2018 04:32

    Un retour en arrière serait bénéfique 'pausons nous les bonnes questions !La nature nous a donnés les moyens de nous alimenter sainement alors pourqoi en tirer profit maintenant avec la culture intensive qui détruit tout sur son passage !

  • Cengiz K.
    17/07/2018 03:28

    Quand ils arrêterons de changer le génétique et d'augmenter le prix de tout vis à vis des agriculteurs français parce qu'il ne veulent pas semer les Merdes ! que vous nous importer de l'étranger et aussi vendez en France

  • David D.
    16/07/2018 09:48

    ça me fait marrer ces belles leçons sur l'agriculture venant de gens qui l'ont délaissé pour aller travailler en ville, si on va par là, la machine a laver supprimons la aussi, et retournez au lavoir comme avant.....

  • Antoine L.
    14/07/2018 19:18

    tient voila qui est bien !!

  • Josette G.
    12/07/2018 19:22

    la pac une grosse connerie venez voir ce qui se passe en campagne avant de raconter n'importe quoi !

  • Josette G.
    12/07/2018 19:19

    non pas en campagne les réfugiés s'il vous plait !

  • Malou M.
    09/07/2018 23:03

    Excellent ,comment participer? Hormis financièrement

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.