retour

La plus grande communauté Emmaüs de France

Une ferme, une recyclerie, une boulangerie et même un restaurant. Depuis plus de 30 ans, le Village Emmaüs Lescar-Pau invente un nouveau modèle. Écolo et solidaire.

28/10/2018 10:54mise à jour : 04/03/2019 15:29
  • 3.5m
  • 1.1k

584 commentaires

  • Lyn C.
    22/01/2020 08:44

    Maria-pia Morico d'ailleurs ,censuré votre preuve dommage ...disparu cela devait gêner😉 exploitation des miséreux ??? Et vu les tarifs des meubles exetera non ce n est pas quelqu'un dans le besoin qui peut avoir quelques choses de sympa ...l invendable ce dont personne ne veut ,hé oui et pas uniquement là,partout chez emmaus triste vraiment triste !!! Les coups de mains Mdr j ai connu des femmes seules isolées pour faire leurs déménagements ...à pied et en valises pendant que les enfants dormaient la nuit parce que aucune association ni croix rouge ni emmaus ,seul les restos du coeur dans les campagnes sinon dans les villes même petites ,aucun secours hé oui !!! Même pour les personnes victimes de violences ( hors conjugale où familliale) alors ...

  • Elmostafa B.
    05/11/2019 21:20

    Bravos mes amis es !!! Vous êtes sur la bonne voie car vous avez fait le meilleur choix. Les imbéciles dominants ont peur de vous, de votre gestion du bien local et de votre mode de vie . Le vieillard vous dit: " Meilleurs voeux, félicitations et Victoire sur les esprits et les mains sales déchirant notre merveilleux monde !!!". Mostafa

  • Joe A.
    05/11/2019 09:36

    C’est un modèle qu’il faut universaliser au monde entier car il amène la stabilité, la paix , l’entente , la dignité , le respect et l’harmonie à la nature .

  • Ines M.
    27/09/2019 12:19

    ATTAQUE D’OIE

  • Noelle A.
    20/09/2019 21:34

    Moi j'adore c'est esprit qu'ils ont de la chance ce partage bravo!!!😅🌻

  • Zed B.
    22/05/2019 11:38

    tiens chacal toi qui me dis que c pas possible Pcq t'as tjrs raison❤️

  • Charlotte G.
    06/04/2019 13:56

    Hahaha écolo ? Non Et ils élèvent des animaux pour les flinguer.... remarque ça ne m'étonne pas du sud ouest....ils font du foie gras aussi tant qu'on y est ??

  • Sylvain B.
    27/02/2019 17:30

    On peut toujours critiquer mais il faut travailler plus pour sortir du système que de rester dedans. Ça les révolutionnaires dépressif ou feneants ne veulent pas le comprendre. Certains ne trouveront jamais leur place parce qu'ils n'ont pas les moyens d'assumer leur responsabilités dans ou hors système. C'est comme ça

  • Ilham T.
    27/02/2019 00:12

    J'adôore

  • Pauline J.
    01/02/2019 09:18

    !!

  • Sand L.
    01/02/2019 00:18

    👏🙏👏

  • Gwenn E.
    29/01/2019 10:45

    Super le reportage. Et quand tu vois Monsieur Germain rouler en Mercedes amg à 200000 bâtons la voiture. 40h de taff semaine pour 400e par mois. Le profit, le profit, et encore le profit !

  • Elise A.
    27/01/2019 15:34

    : Ca fait rêver!

  • Coralie P.
    26/01/2019 20:10

    , , on ouvre un nouveau village comme ça?

  • Aaron M.
    23/01/2019 11:54

    Ils ont réinventé le kibboutz.

  • Niephaste C.
    22/01/2019 19:57

    notre conversation de ce matin ! On déménage quand ?

  • Chris T.
    22/01/2019 14:38

    Oui c’est bien mais qui a fabriqué les chalets, le matériel, les outils, les véhicules etc... il faut bien qu’il y ai des gens qui le fassent... et qd on habite un immeuble on ne faire de jardin et des légumes toute l’année

  • Lauriane H.
    21/01/2019 11:06

    on va la bas

  • Rosemee D.
    19/01/2019 14:30

    Je connais je déteste leurs méthodes. Exploitation animale...à gerber.

  • Marie-Claude R.
    18/01/2019 19:19

    Le concept n'est pas idiot. Bien sûr j'ai lu les commentaires et ceux qui dénigrent. Mais celui qui arrive chez emmaus qui n'a rien, il est logé, nourri, blanchi. En contre parti on lui demande de travailler. Je ne vois rien de mal à ça. Je présume que c'est la que le bas blesse. Il faut travailler!. Mais dans la vie rien n'est gratuit. On ne peut pas toujours recevoir et ne rien donner. Si j'étais dans la rue, je préfèrerai 1000 fois être au chaud, avec le ventre rempli même si pour ça il fallait travailler. C'est d'ailleurs une opportunité pour certains de réapprendre un rythme de vie levé a heures fixes, travail, repas qu'ils ont perdu. Et puis selon les tâches qu'ils ont à accomplir trouver une activité dans laquelle ils peuvent s'épanouir. Vous dites que le directeur est un peu dictateur, mais il n'a peut être pas le choix. Il s'adresse à une population qui a un peu perdu les codes de la vie dite "normale" et il est indispensable pour vivre en communauté qu'il y ai des règles et que chacun les respecte. Après celui qui n'est pas d'accord, et bien il s'en va.