retour

Ventes d'armes : le député Sébastien Nadot dénonce un mensonge d'État

La France vend des armes à l'Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, deux pays impliqués dans le conflit qui ravage le Yémen. Député, Sébastien Nadot milite pour que ces ventes d'armes cessent.

Ventes d'armes : le député Sébastien Nadot dénonce un mensonge d'État

« Ce sont des enfants qui meurent. (…) Et la France y participe. » La France vend des armes à l'Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis, deux pays impliqués dans le conflit qui ravage le Yémen. Député, Sébastien Nadot milite pour que ces ventes d'armes cessent.

Selon un rapport gouvernemental, la France a vendu pour 9,1 milliards d'euros d'armes dans le monde en 2018. Ses trois principaux clients sont Le Qatar, La Belgique et l'Arabie Saoudite. « La France passe son temps à armer les pays du Moyen-Orient, à un endroit où il n'y a vraiment pas besoin de ça » déplore le député Sébastien Nadot.

Le député Sébastien Nadot milite pour que la France cesse de vendre des armes à l'Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis, deux pays impliqués dans le conflit au Yémen qui a fait plus de 70 000 morts, dont au moins 7000 civils. « La seule raison qui fait qu'on entretient cette relation avec l'Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis, c'est la question financière » estime le député Sébastien Nadot.

Pour Emmanuel Macron, interrogé à ce sujet en mai 2019, « les choses ont été durcies ces dernières années » et l’État a obtenu « la garantie que ces armes ne puissent pas être utilisées (…) contre des civils ». Néanmoins, Emmanuel Macron reconnaît que la France a, par le passé assure-t-il, « vendu des armes aux Émirats arabes unis et à l'Arabie Saoudite ». Des armes qui, toujours selon le président de la République française, ont été « plutôt utilisées à l'intérieur du territoire ou à la frontière » mais aussi « dans le cadre d'un conflit ». « On doit être, dans les moments difficiles, aux côtés de nos alliés quand on en a et la guerre contre le terrorisme est pour nous prioritaire » a conclu Emmanuel Macron.

En 2014, la France a signé le Traité sur le commerce des armes de l'ONU qui interdit l'exportation d'armes vers des pays qui dirigent des attaques contre les civils. Pour Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, tout cela est à remettre dans un contexte : « à partir de là (…), oui c'est une sale guerre, oui il faut l’arrêter (…) Oui, il faut être extrêmement vigilant sur les ventes d'armes à l'égard de ces pays, c'est ce que nous faisons ». « Nous sommes tout à fait respectueux d'un traité qui concerne le commerce des armes et qui est un traité international que nous respectons scrupuleusement » assure Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

Selon Sébastien Nadot, « c'est un mensonge d’État ». Le traité sur le commerce des armes, il est complètement failli dans son utilisation par la France vis-à-vis de l'Arabie Saoudite dans le contexte actuel » estime le député Sébastien Nadot. « C'est catastrophique de se dire que, à la clé, ce sont des enfants qui meurent. (…) Et la France y participe. Elle y participe à travers l'aviation, elle y participe à travers le renseignement. Elle y participe à travers les bateaux qu'elle a livrés et qui organisent le blocus humanitaire. Elle y participe également en formant des militaires saoudiens » détaille le député Sébastien Nadot.

Et selon le député Sébastien Nadot, les preuves sont flagrantes : « On a cette note de nos propres services de renseignement militaire qui a été présentée par la plateforme de journalisme "Disclose", récemment. Il y a 7 ou 8 domaines dans lesquels il y a du matériel français qui est utilisé (…) vendre ces armes, continuer de livrer ces armes, c'est enfreindre le droit international d'une manière honteuse » estime le député Sébastien Nadot.

En Allemagne, le Parlement a fait suspendre les ventes d'armes à l'Arabie Saoudite. Mais en France, le Parlement n'a aucun contrôle sur l'exportation des armes, contrairement à de nombreux autres pays européens ou aux États-Unis. Le député Sébastien Nadot déplore que la décision de vendre des armes « ne passe à aucun moment par un processus démocratique ». Sébastien Nadot souhaiterait une refonte de la Constitution parce que « actuellement, l'Assemblée nationale est complètement à la main du pouvoir » lance le député.

12/06/2019 07:54
  • 2.5m
  • 2.8k

2185 commentaires

  • Aurélien L.
    14/06/2020 15:50

    Au vu des commentaires et de la conscience collective que l’on peut en déduire; Y’a du boulot dans ce pays. Ramassis de sans empathie, d’hypocrites rétrogrades, lâches, menteurs car opportunistes et prisonniers d’une zone de confort chaque jour un peu plus petite et malsaine. J’ai mal à mon pays que j’ai d’ailleurs quitté pour d’autres raisons mais où je ne reviendrai pas vivre sûrement pas pour celle-ci! Personne ne rêve donc d’un monde juste et équilibré, où les enfants seraient respectés et non mutilés? Un monde où les armes et les armées ne serait la priorité des impôts que nous suons tous, et qui partent dans des conflits capitalistes déguisés en conflits de justiciers de la démocratie. Pauvre humanité. A quoi a servi Nuremberg alors? Il est temps de passer à un autre niveau de conscience svp! Plus que temps!!! 🙏🏽🙏🏽🙏🏽

  • Jerome R.
    10/06/2020 11:07

    Bein alors si c est pas nous ca sera les Americain les russes

  • Sidi K.
    10/06/2020 10:11

    L état français est comme les terroristes légales , d un côté il combattent daech et ses semblables et de l autre leur vent des armes. Masacre de population yemenite par l Arabie saoudite, aftar qui bombarde des réfugiés et les habitants Lybie que des armes françaises.

  • Mustafa H.
    10/06/2020 06:23

    Roi d'Arabie Saoudite tu va payé un jour fils de chien

  • Frederic P.
    10/06/2020 03:20

    🤣🤣🤣🤣🤣a l argent le naire de la gère ?

  • Pascal O.
    09/06/2020 23:38

    Et ils disent qu'ils ne peuvent pas accueillir tout la misère du monde ! T'en que la fabrication d'armes fait une bonne business dans le monde l'immigration ne s'arrêtera pas,surtout quand ont voit leurs rend au sein de L'ONU consternant le droit de l'homme, ont se rend compte que cette organisation est totalement mafieux, les pauvres populations sont en otages, continuer votre business, merci a vous de nous avoir livré ses informations

  • Birol O.
    09/06/2020 14:24

    Menteurs!!! Aujourd'hui on retrouve des armes vendues par vos soins pas que la France mais cela se fait malheuresement. Rien a dire si ce n'est qu'un profond degout voila. I'm sorry my phone speak english et moi non

  • Karim H.
    09/06/2020 13:31

    Mais non la France est gentil elle fait des fromages et ce le pays des droit de l’homme 😁

  • Omar B.
    09/06/2020 11:38

    Les yéménites ne sont pas des terroristes ! Et vous vous êtes sallies les mains dans cette affaire entre autres .

  • Tom M.
    09/06/2020 09:47

    Pour une fois qu'on a une industrie qui marche on va pas s'en plaindre...

  • Sassi M.
    09/06/2020 02:46

    Vendre des armes pour que les africains s entretue et ils te font des lois pour que le pauvre aille en prison réveillez vous

  • Cheick K.
    09/06/2020 00:37

    Y’a pas que ça gros

  • Mourad B.
    08/06/2020 19:33

    La France.. Le diable

  • Patrick C.
    08/06/2020 19:09

    Oui mais c'est pas grave ça rempli les caisses et donne du boulot aux pauvres français De toute façon si ils n'achètent pas a la France d'autres leurs fourniront

  • Messaoud B.
    08/06/2020 19:04

    Khorti...khorti. Mensonge...mensonge .

  • Sébastien D.
    08/06/2020 10:05

    Ça devrait être interdit ce trafique. Point. Tu vends une armes tu vends la morts quoi qu'il advienne.

  • Malik S.
    08/06/2020 03:19

    Oui mais il manque Marseille

  • Patrick K.
    07/06/2020 17:57

    Comme cela c'est les américains, Israëliens et russe qui le feront. Moi je préfère que ce soit la France.

  • Patrick K.
    07/06/2020 17:54

    C'est nous ou les autres,

  • Laffranchi O.
    07/06/2020 14:41

    La France cherche la merde en vrai Et quand elle l’a trouvé Après elle pleure hein

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.