retour

"Come as you are" le film qui dénonce les thérapies de conversion

Un centre de thérapie de conversion pour homosexuels. C'est l'endroit où se retrouve l'héroïne du film "Come as you are". La réalisatrice Desiree Akhavan raconte pourquoi parler de ce sujet est important dans l'Amérique d'aujourd'hui.

16/07/2017 13:09
  • 216.8k
  • 93

13 commentaires

  • Catherine R.
    22/07/2018 23:31

    Therapie d reconversion ... mais c’est affreux ... c’est pas humain

  • Romain C.
    19/07/2018 02:36

    Donc l homosexualite est bien u e programmation genetique..enfin epi genetique..comme le magazine nature l a bien montrer..maintenant il faudrait trouver le pourquoi

  • Chantal P.
    17/07/2018 21:24

    Quelle horreur ! Et comment on fait pour déprogrammer la connerie et la bétise humaine ?

  • Isabo A.
    17/07/2018 15:49

    Affligeant, nous sommes en l'an 2018, 😢 L'homosexualité n'est pas une maladie, ni une perversion, ça me rend dingue de tels jugements et ces endroits concentrationnaires, un cauchemar. 🤢

  • Kyra S.
    16/07/2018 21:53

    J ai vu un camp de "conversion " une fois dans un épisode de south park !et dire que ce genre de croyance existe :( c est triste

  • Pascale B.
    16/07/2018 20:23

    on n'est pas en reste: on a la même chose à Paray les Monial sous la houlette de certains chrétiens!! Lire article sur le site d'Amnesty International, c'est édifiant...

  • Julien P.
    16/07/2018 16:37

    D'habitude je ne vais jamais voir ce genre de film au cinéma, je privilégie les films à effets spéciaux parce que ça en jette sur grand écran alors que les comédies où les films politiques comme celui là que tu les vois sur grand écran ou sur la télé ça change rien. Mais là je vais y aller.

  • Bledine J.
    16/07/2018 14:51

    Et Trump peut-on le thérapier et convertir please?

  • Jessi J.
    16/07/2018 14:50

    Sa à existé je crois au temps des nazis 😫

  • Marc F.
    16/07/2018 14:40

    Déprogrammer d être gay??? Un truc me choque

  • Daisy K.
    16/07/2018 14:09

    Il faudrait plutôt un centre de thérapie pour les Homophobes.

  • Sarah B.
    16/07/2018 14:08

    Le dernier message de la vidéo est plein d’espoir. Espérons que d’ici 2020, les USA sont prêts à changer. Et nous ensuite en 2022...

  • Régine S.
    16/07/2018 13:49

    Moi aussi j'aimerai bien le voir

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.