"L'effet Trump" en 5 visages

Malaise, colère, stupéfaction… Les réactions que provoque Donald Trump en 5 visages.

Cinq moments embarrassants entre Donald Trump et ses homologues étrangers

Donald Trump aurait surnommé le président italien Sergio Mattarella : « Mozzarella »

Lors d’une conférence de presse en présence de Donald Trump et de Sergio Mattarella, la traductrice du président italien a eu l’air assez embarrassée. Les internautes se sont alors amusés à imaginer la raison de cet embarras. Selon certains internautes, la traductrice aurait ainsi réagi au surnom « Mozzarella », que Donald Trump a semblé utiliser pour interpeller le président italien. En réalité, il s’agit d’une fake news. En effet, l’expression embarrassée de la traductrice a été simplement due à un effort de concentration. Donald Trump, quant à lui, n’a jamais utilisé le surnom “Mozzarella”.

Le Président finlandais effaré par le comportement de Donald Trump

Lors d’une conférence qui a eu lieu, cette fois-ci, avec le président finlandais Sauli Niinistö, le président américain s’est fougueusement emporté contre les journalistes. Dans cet élan, Donald Trump en aurait presque oublié la présence de son homologue finlandais. Face à ce spectacle, Sauli Niinistö n’a su cacher sa stupéfaction : un prétexte de plaisanteries pour les internautes.

Greta Thunberg fusille Donald Trump du regard

Ils ne devaient pas se croiser, et pourtant… Dans les couloirs de l’ONU, lorsque Greta Thunberg marchait tranquillement, son trajet a été interrompu par le passage escorté de Donald Trump. Greta Thunberg n’a alors pas pu s’empêcher de foudroyer du regard le président américain. Capturé par les journaliste, ce regard noir n’a pas tardé à faire le tour des réseaux sociaux.

La poignée de main embrassante entre le Premier ministre japonais et Donald Trump

La poignée de main de Donald Trump a souvent été sujette aux moqueries pour les internautes. En serrant la main du Premier ministre japonais, Shinzō Abe, le président américain s’est fait, une fois de plus, remarquer. En effet, lors de cette poignée de mains, Donald Trump caresse la main du Premier ministre japonais et refuse de la lâcher pendant près de 19 secondes. Lorsque la main de Shinzō Abe a enfin été relâchée, les internautes avaient déjà capturé le visible embarras du Premier ministre japonais.

Donald Trump refuse de serrer la main d’Angela Merkel

Alors que la chancelière allemande et le président américain posaient devant les photographes suite à une conférence, Angela Merkel a proposé à Donald Trump de lui serrer la main. Le président américain, quant à lui, a choisi d’ignorer cette proposition avec un profond dédain. La réaction embarrassée d’Angela Merkel a rapidement fait le tour de la toile.

avatar
Brut.