retour

"La Haine" : 25 ans après, Mathieu Kassovitz raconte

"Il y aura toujours des bavures policières, et on est le film qui a représenté ce problème-là." Ce film, c'est "La Haine", qui revient en salle le 5 août, 25 ans après sa sortie. Et pour son réalisateur Mathieu Kassovitz, il est malheureusement toujours d'actualité…

« La Haine » est sorti il y a 25 ans : Mathieu Kassovitz raconte

« Il y aura toujours des bavures policières et on est le film qui a représenté ce problème-là, qui est un des problèmes majeurs de notre société », estime le réalisateur.

En 1995, Mathieu Kassovitz réalisait La Haine, avec Hubert Koundé, Saïd Taghmaoui et Vincent Cassel. Pour la première fois en France, un film mettait en scène des violences policières. Pour Brut, le cinéaste revient sur cette œuvre majeure.

« Les jeunes de 17 ans ont le même problème que leurs parents à 17 ans »

J’aurais adoré que le film règle tous les problèmes et qu’aujourd’hui, il n’y ait plus de bavures policières et que plus personne ne se souvienne de La Haine. Ça aurait été vraiment le but. Malheureusement, la société ne fonctionne pas comme ça. Il y aura toujours des bavures policières et on est le film qui a représenté ce problème-là, qui est un des problèmes majeurs de notre société. Si on n’a pas de problèmes avec la police, si on n’a pas de problèmes, nous, en tant que citoyen, avec le gouvernement qui est représenté par la police, la vie change. La vie change. 

On a tapé là-dedans et tous les jeunes aujourd’hui de 17 ans ont le même problème que leurs parents à 17 ans, il y a 25 ans. Donc les parents montrent le film aux enfants et les enfants, ils le chopent d’une manière tout à fait naturelle, parce qu’ils n’arrivent pas à déterminer dans quelle époque il a été, et le sujet est toujours là. 

« Tout le monde disait ‘’les banlieusards’’, ‘’les kaïras’’, ‘’les racailles’’ » »

  Aujourd’hui, tu peux refaire La Haine, mais je ne pense pas qu’il aurait le même impact qu’à l’époque. Tu vas sur Instagram et tu auras toutes les brutalités policières que tu peux avoir avec les commentaires qui vont avec et l’explication de texte qui va avec. Tu n’as plus besoin d’un film pour te rendre compte de ce que ça peut être. Tu peux te faire ta propre approche du sujet. À l’époque, tu ne pouvais pas. Donc le cinéma servait à ça.    À l’époque, il y avait six chaînes de télé, il y avait cinq quotidiens, il n’y avait pas grand-chose pour avoir des informations. Tout le monde disait « les banlieusards », « les kaïras », « les racailles », la violence, la drogue. Personne ne disait : « Ils sont drôles, ils sont intelligents, ils ont du talent. »

Les films ne changent pas… Les films changent les mentalités des gens petit à petit. Génération après génération. Si l’œuvre est assez importante, les gens vont la voir avec le temps, et ça va imprimer quelque chose dans leur cortex. Ils vont éduquer leurs enfants d’une manière différente. C’est un travail de longue haleine, ce n’est pas un truc qui se change instantanément. 

01/08/2020 09:04
  • 485.2K
  • 831
Brut - Le livre

348 commentaires

  • Ninie N.
    4 jours

    Super film mais lui une grosse merde

  • Didier E.
    6 jours

    Eh tonton tu ne soulignes que les bavures policières... Mais tu vois ce qu'ils se passent depuis des années, des policiers tués, des profs tués, des chauffeurs de bus tués mais tu vis où ? Pour tous ces faits divers je ne t'ai jamais entendu comdamner tous ces actes odieux... Hallucinant quand même ! Et ça donne des leçons...

  • Bruno M.
    6 jours

    Espèce de gros con !!!!

  • Médou A.
    20/09/2020 21:20

    Merci

  • Jean P.
    06/09/2020 07:04

    J'ai plutôt le souvenir d'une violence de bandes (années 1975)avant les violences policières. Mais le monsieur qui parle était alors en couches-culottes

  • Ruddy EL HADJ
    20/08/2020 05:43

    J'ai regardé La Haine en boucle et j'ai également adoré Les Misérables ! Il y a également Ma 6-T va Cracker qui est terrible et qui aborde les mêmes sujets.

  • Jonathan A.
    12/08/2020 23:47

    Retourne sucé les Traoré pour faire ton film sale merde

  • Loak P.
    12/08/2020 21:18

    Majeur problème de la société : les bavures policières... Mathieu arrête,tu sais pas de quoi tu parles😅

  • Ed H.
    12/08/2020 12:33

    Cette génération est le symbole de la France rebelle...et humaniste...respect.. Dommage que cette leçon de vie...ce film n'a pas dépassé le stade...cinéma de banlieues...

  • Christophe S.
    11/08/2020 10:49

    Le problème c'est peut être toi Mathieu non

  • Gé R.
    10/08/2020 22:00

    Il lui faudrait un bon film....mais personne ne pense a lui je crois qu'il s'ennuie 🤣

  • Barry W.
    10/08/2020 20:03

    Un choc cinématographique ! A voir et revoir ! Wooooh woooooh it s tha sound of tha police !!!👍🏼

  • Alexei K.
    10/08/2020 15:37

    Ouin ouin la police c’est des méchants.

  • Jérémie M.
    10/08/2020 13:12

    Un film Pour Cassos de cité ......

  • Gordon F.
    09/08/2020 17:29

    Et du coup. Le chauffeur de bus, la nana trainée sous la voiture Cest quoi?

  • David L.
    09/08/2020 12:52

    Gros tas de merde en puissance.

  • Mickaël M.
    09/08/2020 12:31

    C est un baltringue ce mec !! Il met de l huile sur le feu ... déjà avec son film pro banlieusard et anti flic avait craqué l’allumette qui a mit le feu aux poudres .... les petites têtes l ont prit au premier degrés et la haine anti flic est devenue tendance ......

  • John J.
    08/08/2020 20:49

    Comme d'hab il prend le problème à l'envers. Si pas de délinquance, pas de bavure et non l'inverse.

  • Mathieu L.
    08/08/2020 17:40

    qu est ce qu il est devenu con celui la

  • Deni T.
    08/08/2020 06:09

    Et si le problème ne venait pas des flics mais de l’autre camp?C’est il posé cette question au moins une fois?

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.