À 70 ans, elle nettoie une plage par semaine

Nettoyer une plage par semaine pendant un an. À 70 ans, c'est le défi que s'est lancé cette grand-mère britannique pour lutter contre la pollution plastique.

Angleterre : une grand-mère lutte contre la pollution plastique en nettoyant les plages de Cornouailles

En Grande-Bretagne, cette grand-mère de 70 ans a nettoyé 52 plages en 52 semaines pour lutter contre la pollution plastique dans sa région des Cornouailles.

À 70 ans, Pat Smith vit dans le sud-ouest de l'Angleterre, en Cornouailles. Dans sa région, les déchets plastiques qui s'échouent sur les plages sont devenus un problème majeur. Alors, Pat Smith a décidé de faire de la lutte contre cette pollution plastique son combat.

Pat Smith est grand-mère de 4 petits-enfants et elle est inquiète pour leur futur sur cette planète. C'est ce qui la pousse aujourd'hui à agir pour protéger les Cornouailles du plastique. Pat Smith explique : "Je suis vraiment très inquiète du monde que je leur laisse en héritage. Je me soucie de leur avenir. Je me sens en partie responsable de ce problème."

Pour faire face à cette crise environnementale, Pat Smith a décidé de prendre les choses en main, et ce de façon très concrète : elle s'est donnée pour mission de nettoyer les plages de Cornouailles pour les débarasser des déchets plastiques qui s'y échouent : "La plupart des gens s’imaginent que lorsque vous nettoyez une plage, vous ramassez de gros objets comme des seaux, des boîtes et des bouteilles, ce genre de choses. Mais en réalité, ce sont souvent des petits objets qui sont surtout emmêlés dans les algues, des morceaux de bouteilles plastiques décomposés, jamais entières, et beaucoup de déchets de pêche." précise la grand-mère.

Cette idée pour lutter contre la pollution plastique lui est venue le 1 janvier 2018. Pat Smith s'est alors promis de nettoyer une plage de Cornouailles par semaine. Aujourd'hui, la septuagénaire a tenu sa résolution du Nouvel An : elle a nettoyé 52 plages en 52 semaines. Mais Pat Smith n'a pas l'intention de s'arrêter aux côtes de sa région. Elle dirige aussi "The Final Straw", une campagne qui vise à débarasser les Cornouailles des pailles en plastique.

La pollution plastique ne se limite évidemment pas aux plages de Cornouailles. En 2017, une étude a découvert que la production mondiale de plastique est passée de 2,3 millions de tonnes en 1950…à 448 millions de tonnes en 2015. 79 % de ce plastique finit dans des décharges.

avatar
Brut.
8 mai 2019 09:46