François Cluzet et Marine Vatch racontent leur métier

François Cluzet et Marine Vatch parlent du métier d’acteur au festival de Cannes, où ils étaient présents pour le film “Mascarde” de Nicolas Bedos.

“Le métier d’acteur, c’est plutôt une aventure”

“Avec François j’ai appris que je pouvais fabriquer du vrai à partir du faux. Par exemple, obtenir la justesse de grands éclats de rire en partant d’un rire totalement factice” explique l’actrice Marine Vacth. “Dans une scène où l’on jouait ensemble, Nicolas demandait à Marine de rire. Marine est obsédée à juste titre par l’authenticité. Elle n'a pas envie de s’entendre rire faux” précise François Cluzet. “On s’est amusés à rire faux. Le faux peut amener du vrai comme le vrai peut amener du faux. Ca ne marche pas avec les pleurs. Pour que les pleurs soient touchantes, il faut qu’elles viennent vraiment de l’intérieur” précise l’acteur. Pour la première fois, Jean-Pascal Zadi a monté les marches du festival de Cannes

“Les enfants peuvent être très bons acteurs car ils ont de l’insouciance. Entre 15 et 18 ans en revanche on a rarement de bons acteurs car ils sont très sur eux-mêmes à cette période-là, l’adolescence” ajoute l’acteur. Rester performant pendant toute la durée d’un tournage, c’est possible en restant constant et en adaptant le bon rythme. L’acteur cite Isabelle Huppert qui aurait dit : “Je peux tout faire mais il me faut 8 heures de sommeil”. Le film “Mascarade”, réalisé par Nicolas Bedos, sortira en novembre prochain dans les salles. Retrouvez l’interview d’Alain Chabat par Augustin Trapenard

avatar
Brut.
28 mai 2022 15:51