Ils fabriquent une tour Eiffel en famille

Cela fait 5 ans qu’ils construisent une réplique à l’échelle 1/10e de la Tour Eiffel. Brut a rencontré Jean-Claude et Kilian.

“J'arrive à me projeter, je vois ma tour finie”

Jean-Claude Fassler est un métallier de 73 ans. Il construit depuis 5 ans une Tour Eiffel, à échelle 1/10e de l’originale, avec son petit-fils Kilian, âgé de 19 ans. “Moi, je veux la finalité. Moi, je vois ma tour. Je la vois déjà. J'arrive à me projeter, je vois ma tour finie. Franchement, pour nous, ce sera un jour de gloire. Je pourrais presque dire le plus beau jour. C'est clair”, pense Jean-Claude. Un projet qui prend énormément de temps. “Rien n'est simple dedans. Il y a plein d'angles et tout, il faut que tout ça corresponde. C'est 100 % manuel”, continue-t-il. Une histoire familiale, qui a aussi emporté le frère de Kilian, Matéo, 15 ans. Il les accompagne pour la communication et la gestion des réseaux sociaux. Père et fils construisent une micro-centrale hydroélectrique

La famille finance aussi entièrement leur tour. “Il y a quand même un peu le soutien de l'atelier, on a un laser. Donc, voilà, quoi. Après, moi aussi, il faut que je mette la main à la poche. Mais c'est très, très cher. Après, c'est une pièce qui vaut, quand elle est finie, plusieurs millions d'euros. Ça, c'est clair. (…) C'est pour ça que je serai obligé de la vendre. Alors, où elle va aller et qui va l'acheter, ça, je n'en sais rien. Chaque chose en son temps. S'il y en a qui veulent acheter ma tour Eiffel… dans 3 ans, c'est bon.” Les deux métalliers ont un unique rêve une fois la construction finie. “Déjà, qu'elle aille en dessous (de la Tour Eiffel). Elle passe. Il y a 57 mètres en dessous, la tour Eiffel, la vraie. Moi, je suis à 30 mètres, donc je passe. Je ne cogne pas dedans”, sourit Jean-Claude. Ces étudiants construisent une monoplace 100 % électrique

avatar
Brut.