retour

Le "Paroles paroles paroles" de Jorja Smith

Elle a écrit sa chanson "Blue Lights" à seulement 17 ans pour parler de la peur ressentie par les jeunes noirs face à la police. Elle raconte à Brut ce qui l’a poussée à composer ce morceau. C’est le "Paroles paroles paroles" de Jorja Smith.

Paroles paroles paroles : Jorja Smith raconte à Brut d’où vient sa chanson « Blue Lights »

À seulement 17 ans, elle écrit la chanson « Blue Lights » pour parler de la peur ressentie par les jeunes noirs face à la police. Jorja Smith raconte à Brut l’origine de sa composition.

Jorja Smith a 17 ans lorsqu’elle écrit « Blue Lights ». Pour écrire sa dissertation sur le « Post-colonialisme dans la musique grime », elle regarde le clip de « Sirens » de Dizzee Rascal, dont les paroles disent : « Mec, j’entends les sirènes s’approcher, t’entends les sirènes s’approcher ? ». Ce sera la source d’inspiration de sa chanson « Blue Lights ». « C’était déjà dans ma tête quand j’ai commencé à écrire ma chanson » témoigne Jorja Smith.

Dans le cadre d’un cours sur les média, elle travaille sur le lien entre police et musique grime. Elle interroge des « gamins noirs » de son école, âgés d’une douzaine d’années, ce qu’ils pensent de la police. « Ils disaient “On emmerde la police, ils en ont toujours après nous”. Et je leur disais : “Mais vous avez fait quoi ?” Et ils répondaient : “On n’a rien fait, mais ils sont toujours sur notre dos” » explique Jorja Smith.

Jorja Smith s’intéresse alors au rapport entre la police et les jeunes noirs. Elle suit les informations et en parle avec son père. « À chaque fois qu’un autre noir se faisait tuer en Amérique, mon père disait : “Rien n’a changé” » raconte la chanteuse britannique.

« Les chansons peuvent signifier tellement de choses pour différentes personnes »

Pour écrire « Blue Lights », Jorja Smith s’est également inspirée de ses deux amis de Walsall. Un soir, l’un d’eux laisse son sac chez elle. « D’habitude, je ne regarde pas dans les sacs des gens, mais là, j’ai regardé dans son sac et il y avait un couteau dedans » raconte Jorja Smith. Elle se demande alors : « Merde, pourquoi il traîne avec ça ? »

En écrivant la chanson, elle imagine qu’il avait pu faire quelque chose avec ce couteau et raconte une histoire à ce sujet. Dans « Blue Lights » Jorja Smith parle aussi du fait que « ces jeunes garçons noirs, ne devraient pas se sentir coupables et craindre la police s'ils n’ont rien fait de mal. Mais c’est ce qui se passe parce que la police en a toujours après eux ». Mais pour Jorja Smith, « les chansons vivent par elles-mêmes et peuvent signifier tellement de choses pour différentes personnes ».

« Je ne veux pas parler de choses que je ne connais pas » lance Jorja Smith. Aujourd’hui, elle a le sentiment de devoir s’informer plus, « et c’est ce que je fais ! » assure la chanteuse britannique. « Avant, quand j'écrivais, je n'avais pas 2,5 millions de followers (…) Je ne dirai pas que j’ai peur d’aborder certains sujets, mais au fond un peu quand même… Il y a tellement de choses sur lesquelles j’ai envie de m’exprimer » conclut Jorja Smith.

30/08/2019 11:51mise à jour : 30/08/2019 11:56
  • 217.2k
  • 187

55 commentaires

  • Margaux D.
    30/08/2019 11:38

    <3

  • Assia L.
    30/08/2019 11:46

    !!

  • Jean-Michel B.
    30/08/2019 11:49

    Quant on a rien à se reprocher, on a pas peur des contrôle de polices

  • Touramakan C.
    30/08/2019 11:58

    Pourquoi avoir peur de ces enfoirés? Tu achètes une arme et tu bute le premier raciste de merde qui te regard de travers, œil pour œil dent pour dent, arreter d'êtres des fiottes oui les GAS.

  • Camille H.
    30/08/2019 11:58

    quand on parle du loup

  • Sophie D.
    30/08/2019 11:59

    🖤🖤🖤

  • Sonia S.
    30/08/2019 11:59

    Layla Touat

  • André-julien F.
    30/08/2019 12:00

    respectez le pays ou vous vivez, et il n'y aura pas de problème.

  • Bishop J.
    30/08/2019 12:24

    On parle encore d un sujet qui concerne en faite tout tout tes relatif comme dans la nature en général il y a des rasciste de toute les couleurs dans toute les professions dans tout les pays ça concerne tout le monde donc en gros en parler sert strictement à rien depuis la nuit des temps des gens correct il y en a aussi partout dans tout les domaine ect..... bref on ne change le caractère de ça femme de ses enfants de ses voisin alors que croyais vous changer rien autant pisser dans un violon

  • Mandie L.
    30/08/2019 12:24

    Je vais pleurer

  • Bishop J.
    30/08/2019 12:27

    Encore un grand coup de l ypocrisie humaine lol

  • Maya M.
    30/08/2019 12:28

    Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants! Antoine de St Exupéry. Arrêtez de croire que chacun doit avoir une place clairement définie sur cette terre!

  • Bishop J.
    30/08/2019 12:30

    En plus je tiens à signaler des belle boucle d orreil en forme de croix signé du temps jadis de la religion catholique opium des peuple soumis du temps de l esclavage et bêtement les gens continu de croire à un blanc crusifier qui aurais resuciter sérieux sans deconner y a t il un moment où les gens se pose des question

  • Lelouch V.
    30/08/2019 12:42

    Jorja Smith!! ❤️❤️❤️❤️

  • Maxime F.
    30/08/2019 12:43

    ON SACHAIT AVANT TOUT LE MONDE

  • K-ret K.
    30/08/2019 12:56

    Il faudrait qu'elle regarde la saison 2 de mindhunter sur les disparus d'Atlanta. Elle va très vite se rendre compte de beaucoup de choses 😆

  • Dezi D.
    30/08/2019 12:56

    Que tous ceux qui veulent que la Police 👮‍♀️ les traitent comme des Noirs lèvent la main 🖐. Tout le monde a les mains dans ses poche bien profonds. Alors arrêtez l’hypocrisie. Le 2 poids 2 mesures est avéré.

  • Leo P.
    30/08/2019 13:02

    ta promise

  • Cindy R.
    30/08/2019 13:10

    ta go

  • Rama D.
    30/08/2019 13:15

    Superbe femme, chanteuse de talent et auteure 💙