Le premier musée virtuel sur l'histoire LGBTQ+

"Si j'avais pu aller dans un tel lieu, je me serais peut-être sentie moins seule." À l'occasion du festival de Tribeca, Brut a visité le LGBTQ+ VR Museum, un endroit qui raconte "des histoires ordinaires et extraordinaires qui auraient pu être ignorées".

"J’ai créé cet espace, pour moi et pour n’importe qui qui pourrait en avoir besoin”

Antonia Forster a créé le LGBTQ+ Vr Museum, le tout premier musée virtuel dédié à l’histoire de la communauté LGBTQ+. “J’ai cherché s’il existait des musées queer, ou des endroits entièrement dediés à la célébration des histoires queer au Royaume-Uni mais je n’en ai trouvé aucun. Je n’ai pas les ressources pour en construire un en dur, mais j’ai les capacités techniques pour en créer un virtuel.” Top 4 des expériences bizarres en réalité virtuelle

Ce projet, Antonia le conçoit après son coming-out compliqué il y a 5 ans. “Certains membres de ma famille ont très mal réagi, j’ai été menacée, insultée, on m’a fait du chantage. Et je ne pouvais pas m’empêcher de penser que si ces personnes avaient pu se rendre dans un lieu qui célèbre et banalise les histoires queer, les choses auraient pu se passer différemment”. Parce qu’il raconte “des histoires ordinaires et extraordinaires qui auraient pu être ignorées”, le LGBTQ+ Virtual Museum a reçu le prix “New Voices” décerné par le Festival de Tribeca. The Wild Immersion, une expérience de réalité virtuelle

avatar
Brut.