retour

Ovidie : "Baiser après #MeToo"

"Je crois qu'on est tous prisonniers de cette représentation hyper clichée de l'hétérosexualité" La question du consentement, le sexisme intégré, la provenance de nos fantasmes… Trois ans après #MeToo, Ovidie questionne la sexualité hétérosexuelle à travers 14 lettres qu'elle adresse aux hommes. Extrait.

Ovidie adresse plusieurs lettres ouvertes aux hommes

«L’autrice Ovidie est à l’origine du livre « Baiser après #MeToo : Lettres à nos amants foireux ». Elle y invite à questionner la sexualité hétéro, trois ans après le début du mouvement #MeToo. 

Dans son nouvel ouvrage Baiser après #MeToo : Lettres à nos amants foireux, Ovidie s’adresse aux hommes. Elle y évoque plusieurs sujets liés à la sexualité et la question du viol conjugal. Cette oeuvre épistolaire est composée de 14 lettres.  

« Lettre à celui qui m’a pénétrée en plein sommeil »

L’une d’entre elles commence ainsi : « Lettre à celui qui m’a pénétrée en plein sommeil. "Il y a ceux qui tentent leur chance et qui renoncent si on fait semblant de ne pas se réveiller. Il y a ceux qui peuvent accepter un "non, je n’ai pas envie" sans se vexer et qui cesseront séance tenante. Il y a ceux qui insistent avec quelques caresses, qui essaient de glisser un doigt ou deux mais qui se ravisent si on exprime un refus en serrant les jambes. Et puis il y a ceux, comme toi cette nuit-là, pour qui "qui ne dit mot consent", qui baissent tout de même la culotte et qui y vont.” »

L’écrivaine explique que cette histoire est la sienne, mais aussi celle de plusieurs de ses amies. Elle regrette la banalisation de cet acte, « qui est quand même un viol ». Selon Ovidie, des explications et un bon dialogue peuvent être une partie de la solution.

L’après #MeToo

« Le seul point commun qu’il y a eu entre les féministes et les anti-féministes après #MeToo, je crois que c’est le seul truc sur lequel on s’est rejoint, c’est qu’on s’est dit : "Oh ! Mais comment on va faire pour baiser à nouveau en fait ?" » Parmi les effets provoqués par le mouvement, elle évoque le questionnement sur l’origine des fantasmes, comme la soumission : « Ça vient d’où ? Est-ce que c’est une construction culturelle ou pas ? Et pourquoi ? Est-ce que c’est une forme de sexisme intégré ou pas ? »

MeToo est donc à l’origine d’une grande remise en question sur la représentation et les clichés autour de l’hétérosexualité. D’ailleurs, Ovidie a tenu à finir son livre avec une lettre d’excuse, toujours adressée aux hommes. Cette dernière se nomme « Lettre d’excuse à l’homme qui n’a pas bandé ».

«Je m’excuse auprès des hommes auprès de qui j’ai eu des attitudes qui sont problématiques aussi, des attitudes d’agacement par exemple. Ça réduit mon partenaire à sa bite, à sa capacité à avoir une érection », explique l’écrivaine. Ovidie est convaincue qu’il faut repenser « le système de l’hétérosexualité ».

18/09/2020 14:35
  • 3.7M
  • 2.6K

1717 commentaires

  • Mourad B.
    un jour

    Les femmes cherchent toujours des conflits avec Lés hommes . elle veulent imposer la loi du qu..juste pour le tromper l .elles sont trop Malines.

  • Marine W.
    un jour

    De tous les partenaires que j'ai eu, AUCUN n'a même considéré une seule seconde me faire ça. Jamais de la vie, et heureusement d'ailleurs, parce que j'aurais surement été choquée et dégoûtée de la personne à vie.

  • Lucien C.
    2 jours

    Le mieux c'est de ne pas te marier

  • Anne M.
    3 jours

    Après 3ans de fiançailles et 12 ans de mariage cela m’est arrivée, rien à dire de plus.

  • Sylvie D.
    4 jours

    Ils vont "peut-être" se dire ah ouais ! Ce genre de mec ne pense pas ils prend leurs pieds et n'a que faire de ce qu'on peut ressentir à ce moment là. Il pense à lui point barre !

  • Pascal E.
    4 jours

    Il faut arrêter vos conneries les filles. J’ai connu des femmes qui adoraient être réveillées par une pénétration ou un cunilingus. Il y a des choses que l’on peut faire quand on est en couple, le partenaire, homme ou femme, est libre de dire non ou stop à n’importe quel moment.

  • Richard K.
    5 jours

    Il faut pas compare tes amis aux autres mdr

  • Thomas T.
    5 jours

    Toutes tes potes ont trouvés des tarés... Ça m'est jamais arrivé de penetrer une fille au lit lorsqu'elle dormait ! 😂😂😂

  • Cyril D.
    6 jours

    On rentre pas sans frapper, ça ce fait pas 😂😂😂😂

  • Malek M.
    7 jours

    Je crois que le mariage est revolu ,,la vie de couple est revolue démodée,,,de nos jours y a plus de risques de vivre en couple que de bonheur,,,tt le monde se plaint ,,,,les interieurs sont devenus des enfers ,,

  • Oli V.
    7 jours

    Connerie 90% des femme aime ca.

  • Christine R.
    08/04/2021 00:07

    Quand une ancienne actrice de porno hard fait la morale aux hommes !!

  • Philippe V.
    06/04/2021 17:03

    Moi, en tant qu homme je peux vous témoigner de la souffrance que je vis depuis 10 ans avec une femme qui refuse tt rapport sexuel. Et non je ne l ai pas violée. Mais oui à de trop rares occasions trompée.

  • Lafée C.
    05/04/2021 19:22

    Comment font t elle pour ne pas se rendre compte ?? personnellement si il bouge un pied dans ma ''zone'' de lit, je le sens..bizarre

  • Serge B.
    05/04/2021 14:09

    Si ce n'était pas une actrice porno, ces conseils auraient pu être crédible. Mais là, c'est comme ci qu'un voleur disait qu'il est mal de voler.

  • Ben B.
    04/04/2021 14:45

    Un viole ? Avec consentement puisque après il où elle se réveille .

  • Abderrahman A.
    01/04/2021 20:45

    si ta femme ne veut pas, fout la dehors, et prends en une qui veut!!!!!

  • Serge R.
    30/03/2021 15:58

    Y en a qu on souvent mal a la tête C est quoi votre politiQue anti homme ON est tous des violeurs NON C est ca la haine que vous diffusez avec vos propos

  • Daniel F.
    30/03/2021 13:10

    Heureusement que tu ne t’es pas endormie à côté d’un âne !!!!

  • Frédérique H.
    29/03/2021 19:26

    L violence conjugale à mis du tps avant d être reconnu avant on parlait d devoirs conjuguals pour la femme don'c obligatoire quand L homme voulait....

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.