retour

Un jour dans la réserve de vie sauvage du Vercors avec Fatou Guinea

Ici, pas de chasse ni de coupe de bois mais 500 hectares laissés à la nature. Brut a suivi l'actrice et humoriste Fatou Guinea, engagée aux côtés de On est prêt, dans la réserve de vie sauvage du Vercors..

08/10/2021 18:34mise à jour : 08/10/2021 18:35
  • 488.8K
  • 286

238 commentaires

  • Guillaume J.
    6 heures

    Je me demande ce que cette nouvelle expérience va donner dans quelques années....parceque des exemples similaires qui ont fini en fiasco, on en a quelques uns en tête.....

  • Bernouille Y.
    11 heures

    Une bel enclos de 500 hectares. D'après la lecture animaliste ça ressemble vachement à une cage et une privation de liberté.

  • Simba P.
    16 heures

    Actrice humoriste ??? Cest qui ???

  • William B.
    19 heures

    Une belle bandes de guignol qui n'y connaisse rien!tous sa pour se faire du fric!!

  • Arnaud V.
    20 heures

    C'est dans ce parc que Rémy Gaillard a tourné son sketch en balançant des fumigènes partout ... sans déranger la nature ...🤦‍♂️😆😆 Un parc à bobos pour ramasser des fonds surtout 🤑🤑

  • Fabrice C.
    2 jours

    Vercors mon ancien terrain de jeu ....sa manque

  • Quentin L.
    2 jours

    Quelle est belle cette nature sauvage engrillagee avec des espèces non indigène qui menacent la faune locale, on adore ! 😍 on a pas la même notion de la nature je pense...c'est sans doute l'effet béton que je n'ai jamais connu...

  • Christophe B.
    2 jours

    ⚠️ VOILÀ LA RÉALITÉ Franchement, comment peut on dire que c’est les services de l’état qui interdisent d’enlever les clôtures !!! Il y a dans ce parc clôturés, des espèces exotiques comme des daims, des cerfs Sika Et le plus gros souci c’est l’hybridation des cerfs Sika et le cerf elaphe Donc le problème n’est pas l’état qui applique simplement la loi mais simplement, il est possible de transférer les populations de daims, cerfs Sika et tous les cerfs elaphe puisqu’il est impossible de reconnaître un hybride d’un pur

  • Gaël P.
    2 jours

    😍👍🏻

  • Boris C.
    2 jours

    Fumisterie...

  • Lise J.
    3 jours

    je veux aller là 😍😍😍

  • Marco T.
    3 jours

    En réalité 500ha c’est tout petit pour une zone sauvage ( enfin les sangliers ne le sont pas trop ..!!!) et comme c’est tout petit les sangliers vont déborder c’est sur . Et là ça vas piquer dans les potagers et les terrains de golf 😁

  • Benjamin C.
    3 jours

    Le comble des environnementalistes : demander aux populations rurales de renoncer à leur mode de vie proche de la nature pour la ''protéger''. Et à l'ASPAS, ils vivent de quoi? Qu'est ce qui remplit leur gamelle à la fin du mois? La ''parquisation'' ne règlera aucun des problèmes de notre civilisation de sur-consommation et de prédation absolue, elle lui sert juste de paravent, en détruisant au passage les sociétés rurales !

  • Marinette S.
    3 jours

    Super reportage j’adore et je partage ❤️

  • Marinette S.
    3 jours

    Ta tête la 😂😂

  • Hervé A.
    3 jours

    Profitez bien de ce beau paturage pour observer les animaux, car il ne durera pas et vous ne tarderez pas à ne plus pouvoir accéder à cet éspace de pleine nature!

  • Martine L.
    4 jours

    Bravo ASPAS beau reportage et les detracteurs ont s en fou

  • Céline D.
    4 jours

    c'est trop bien!!

  • Fabien C.
    4 jours

    Dixit la meuf avec son iPhone et son pull Nike , ça me fascine ce greenwashing qui fait jolie. A l'image de brut. Des petits bourgeois donneurs de leçons. Mais on est d'accord ça fait bien en société. Tellement Trendy.

  • William P.
    4 jours

    !

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.