retour

Une vie : Alicia Keys

Pianiste, elle écrit, compose et produit elle-même ses chansons. Derrière l'artiste aux 15 Grammy Awards, il y a une femme profondément engagée contre les inégalités. Voici l'histoire d'Alicia Keys.

« ALICIA » : le nouvel album d’Alicia Keys

Ce 18 septembre, la musicienne internationale Alicia Keys a sorti son album éponyme, « ALICIA ». Zoom sur la carrière de l’artiste, de ses début à la sortie de son dernier album.

Lorsqu’on pense à la ville de New York, c’est sa voix qui résonne dans la tête. Il est bien question d’Alicia Keys, de son vrai nom Alicia Augello-Cook. L’artiste est autrice, compositrice, interprète, productrice et pianiste. Tout ça à la fois ! Son talent lui a même fait remporter 15 Grammy Awards. 

L’enfant prodige

Alicia Keys est née en 1981. Elle grandit dans le quartier de Hell’s Kitchen, à New York. Sa mère, avec qui elle vit, tient à lui payer des leçons de piano malgré leurs difficultés financières. Elle commence à écrire ses premières chansons à 11 ans, sous l’influence musicale de Chopin et Miles Davis. 

La jeune prodige obtient son bac à 16 ans, avec une année d’avance. Elle est major de sa promotion. Par la suite, elle intègre l’université de Columbia grâce à une bourse. Un établissement qu’elle quitte au bout de quatre semaines seulement pour signer un contrat avec la maison de disques Columbia Records.  À 20 ans, elle sort son premier album, Songs in Minor. Il est certifié cinq fois disque de platine, et elle décroche cinq Grammy Awards.

« As I am »

En 2006, elle est très affectée par le décès de sa grand-mère. À ce drame s’ajoute l’épuisement causé par la pression. Elle finit par s’effondrer un jour, en pleine séance photo. La chanteuse aux 15 Grammys décide alors de s’exiler en Égypte pour se ressourcer. Ce voyage est le premier qu’elle effectue seule de toute sa vie.

L’année suivante sort l’album As I am. Ce troisième opus est un succès, notamment grâce au morceau No one, la chanson la plus écoutée aux États-Unis en 2007. « "As I Am" est beaucoup plus agressif que mes autres disques. C'est un sentiment d'empowerment que j'ai trouvé en moi et une sensation de libération. La liberté d'exprimer vraiment ce que je ressens, exactement comme je le ressens, sans retenue », déclare la pianiste.

Sa vie de famille

C’est en 2009 qu’elle enregistre le titre Empire State of Mind avec Jay-Z, un hymne en hommage à sa ville natale. À l’âge de 29 ans, elle épouse Swizz Beats, un producteur. Ensemble, ils ont deux enfants : Egypt, puis Genesis. Swizz Beats décrit son épouse « une personne qui aime donner en retour et qui aime faire prendre conscience des choses qui comptent dans le monde plus que d'être matérialiste ».

En 2014, la chanteuse fait un don personnel d’un million d’euros au mouvement « We are Here ». Le but de la fondation est de collecter des fonds  pour diverses associations humanitaires. Elle se mobilise également pour que l’opinion publique n’oublie pas les 200 jeunes filles enlevées par l’organisation terroriste Boko Haram au Nigeria. 

Impliquée dans les luttes féministes

À 37 ans, elle annonce publiquement son souhait d’arrêter le maquillage. « Je ne veux plus me couvrir. Ni mon visage, ni mon esprit, ni mon âme, ni mes pensées, ni mes rêves, ni mes luttes, ni mon développement émotionnel. Rien », confie Alicia Keys à l’époque.

En janvier 2017, au lendemain de l’investiture de Donald Trump, elle participe à la Women’s March de Washington. Elle participe également à la création de « She is the Music », une association qui œuvre en faveur de la représentation des femmes dans l’industrie musicale.   En 2020, elle se voit contrainte d’annuler sa tournée mondiale à cause de la pandémie de Covid-19. Et son album ALICIA, retardé, finit par sortir le 18 septembre.

23/09/2020 10:44
  • 520.8K
  • 348

1 commentaire

  • Moussa F.
    05/05/2021 18:23

    Je l'adore