retour

Une vie : Greta Thunberg

À seulement 16 ans, elle n'hésite pas à interpeller directement les dirigeants de la planète. Ses discours engagés ont fait de cette jeune Suédoise la nouvelle icône des défenseurs de l'environnement. Voici l'histoire de Greta Thunberg.

Une vie : Greta Thunberg

À seulement 16 ans, elle n'hésite pas à interpeller directement les dirigeants de la planète. Ses discours engagés ont fait de cette jeune Suédoise la nouvelle icône des défenseurs de l'environnement. Voici l'histoire de Greta Thunberg.

« Je suis ici pour dire que notre maison est en feu. Je veux que vous paniquiez. Je veux que vous ressentiez la peur que je ressens tous les jours. Et je veux que vous agissiez » déclarait Greta Thunberg lors de son discours au Forum économique mondial de Davos, le 25 janvier 2019.

Nouvelle icône du mouvement écologiste, Greta Thunberg naît en Suède en 2003. Parmi ses ancêtres, le scientifique Svante Arrhenius qui, en 1896, alerta sur les dangers du réchauffement climatique lié aux rejets de gaz carbonique.

Dès l'école primaire, Greta Thunberg se passionne pour la question du changement climatique et lit tous les livres qu'elle trouve sur le sujet. À 11 ans, Greta Thunberg est diagnostiquée autiste Asperger. En 2015, sa famille achète une voiture électrique et sa mère décide qu'elle ne prendra plus l'avion, abandonnant sa carrière de chanteuse d'opéra à l'international.

Le 20 août 2018, après une forte canicule en Suède, Greta Thunberg décide de ne pas reprendre l’école. Greta Thunberg entame alors une grève de l'école pour le climat. Le 16 septembre 2018, Greta Thunberg lance un appel à faire grève tous les vendredis. « Certains disent que nous devrions plutôt être à l'école. Mais pourquoi devrions-nous étudier pour un futur qui bientôt n'existera plus et quand personne ne fait rien pour sauver ce futur ? » Publiait alors Greta Thunberg sur Twitter.

Le 22 octobre 2018, elle fait un discours devant 10 000 personnes à Helsinki. « Nous ne pouvons pas changer le monde en respectant les règles du jeu. Parce que les règles doivent être changées » déclarait Greta Thunberg.

Le 3 décembre 2018, Greta Thunberg prend la parole face à António Guterres, le secrétaire général des Nations unies : « Je demande aux gens à travers le monde de réaliser que nos leaders politiques nous ont laissés tomber. Parce que nous sommes confrontés à une menace existentielle et nous n'avons pas le temps de continuer sur cette voie de la folie ».

Le 12 décembre 2018, lors de la COP24 en Pologne, Greta Thunberg s'en prend directement aux principaux dirigeants de la planète : « Vous n'êtes pas assez matures pour dire les choses comme elles sont. Même ce fardeau, vous le laissez à nous, les enfants. Vous dites que vous aimez vos enfants par-dessus tout et pourtant, vous volez leur futur devant leurs yeux ».

Le 23 janvier 2019, elle fait sensation au Forum économique de Davos : « Je pense qu'il est insensé que des gens soient rassemblés ici pour parler du climat et qu'ils viennent ici en jet privé. Je suis venue ici en train ». Greta Thunberg a en effet cessé de prendre l’avion. « Je veux pratiquer ce que je prêche » ajoutait la jeune suédoise.

Aujourd'hui, Greta Thunberg fait partie des 25 adolescents les plus influents du monde selon le magazine TIME. Elle utilise sa notoriété pour alerter sur l'avenir de la planète.

30/01/2019 15:10
  • 1.2m
  • 860

383 commentaires

  • Daniel C.
    30/01/2019 17:15

    Tu devrais être à l'école ....! Ma pauvre tu es manipulée !

  • Skof P.
    30/01/2019 17:17

    C'est bien, elle fait le buzz, mais ça ne changera rien.

  • Nelly B.
    30/01/2019 17:18

    🇸🇪😍

  • Nicolas D.
    30/01/2019 17:18

    J'aurai bien regardé jusqu'à la fin mais y'a eu une pub...

  • Matt T.
    30/01/2019 17:19

    en mm temps ils s'en tamponnent d'elle tout comme de nous tous

  • LuKas C.
    30/01/2019 17:20

    Au bout d'une génération, il faudrait voir à apprendre à reconnaître les coups de com'

  • Ryan S.
    30/01/2019 17:21

    La France championne du monde de la critique,même quand des personnes essaient de faire changer les choses,ça rale.comme dirait souchon, carrément méchant jamais content.

  • Farouk A.
    30/01/2019 17:21

    Elle veut aussi arracher son ticket n'est ce pas ? 🤔

  • Cédric C.
    30/01/2019 17:21

    Je me demande si ces bobos savent que leurs vêtements et appareils électroniques viennent par des porte-conteneurs et qu'un porte-conteneurs peut polluer autant que 50 millions d’automobiles... Les composants de vos appareils électroniques, ils viennent d'où encore ?

  • Philippe B.
    30/01/2019 17:21

    Une suédoise qui donne la leçon alors que le groupe papetièr suédois sca participe à la déforestation.

  • Cena T.
    30/01/2019 17:22

    Comme tu ne prends pas l'avion, tu as décidé qu'il y a des endroits que tu n'irais pas. Et si on t'invite aux usa? Tu prendras le bateau ou le train?

  • Aymeric V.
    30/01/2019 17:24

    Qu'elle en profite, d'ici trois ans elle sera majeure et les dirigeants qui pour l'instant s'amusent à écouter leur dernier alibi à la mode lui balanceront des grenades de désencerclement et lui créveront les yeux à coup de LBD 40.

  • Pierre Y.
    30/01/2019 17:25

    ça ressemble surtout à une caution que les esclavagistes de Davos se payent pour pouvoir faire leurs affaires tranquille encore quelques années

  • Chris V.
    30/01/2019 17:28

    Manipulation ... trop facile qu'une ado puisse avoir autant la parole ;) sans être pistonné par ceux qui détiennent les média et donc les mêmes qui polluent ... A aucun moment n'est dénoncé la manipulation climatique ... et tout le monde s'en fout !

  • Robin J.
    30/01/2019 17:30

    "Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire." Confucius

  • Estelle G.
    30/01/2019 17:31

    tu vois qu’elle a 16 ans 😂

  • Pierre J.
    30/01/2019 17:32

    Bravo jeune fille une vraie Viking !

  • Victor F.
    30/01/2019 17:33

    Le seul problème réside dans le fait que les écologistes français sont persuadés que la France est le Moteur du Monde . Ils pensent que notre pays a lui tout seul peut sauver la Planète. La pollution des usines a charbon de l Allemagne, Pologne , Roumanie sans parler de l Ukraine s arrêté évidemment a la frontière. De quel droit peut on imposer a des pays européens en développement l abandon de toute industrialisation synonymes de création de richesse. Quelle utopie. On leur dit : bon les gars ne cherchez pas a développer votre pays pour sauver la Planète ? Nous Europe c bon on est suffisamment riche pour penser a la décroissance. L Inde a répondu niet sans citer la Chine les usa la Russie le Brésil tout l Amérique du Sud tout l Afrique sans parler des 5 Dragons de l Asie.

  • Hugo R.
    30/01/2019 17:33

    Elle est extraordinaire.

  • Christophe S.
    30/01/2019 17:35

    Bravo mademoiselle