retour

Une vie : Harrison Ford

En tant qu'acteur, il a sauvé une galaxie lointaine, très lointaine... Dans la vraie vie, il se bat pour sauver la planète. Voici l'histoire de Harrisson Ford.

Harrison Ford, le charpentier devenu star de cinéma

Connu grâce à Star Wars et Indiana Jones, c’est aussi un fervent défenseur de l’environnement… et de Roman Polanski. Il est à l'affiche de « L'Appel de la forêt », en salles depuis le 19 février.   C’est un charpentier devenu star d’Hollywood. Il a sauvé une galaxie très, très lointaine et découvert le St Graal. Il se bat pour protéger l’environnement et la biodiversité. Une fourmi et une araignée portent son nom : c’est Harrison Ford. « J’ai eu suffisamment de chance de travailler avec des personnes incroyablement talentueuses. Et une partie du succès qu’ils ont eu m’a donné des opportunités et des choix que je n’aurais pas pu avoir autrement », constate l’acteur avec du recul. Retour sur sa carrière.

Lancé par George Lucas 

Harrison Ford naît en 1942 à Chicago, d’une mère comédienne de radio et d’un père acteur reconverti dans la publicité. Après avoir quitté l’université, il signe un contrat d’acteur pour 150 dollars par semaine avec le studio Columbia. Mais devant l’échec de ses premiers films, il décide de devenir charpentier. Il apprend les techniques du métier grâce à des livres et décroche de nombreux contrats auprès de stars d’Hollywood. 

Quatre ans plus tard, il revient au cinéma dans American Graffiti de George Lucas, le premier succès de sa carrière. Puis, à 35 ans, George Lucas lui confie le rôle de Han Solo dans le premier film de la saga Star Wars.

Propulsé par Steven Spielberg

  En 1981, après le désistement de Tom Selleck, il hérite d’un nouveau rôle qui deviendra, lui aussi, mythique : celui du professeur d’archéologie Indiana Jones dans Les Aventuriers de l’arche perdue, de Steven Spielberg. En 1986, il interprète un père déçu de l’Amérique qui décide de construire une nouvelle société dans la jungle face à River Phoenix dans Mosquito Coast. Durant le tournage au Belize, il prend conscience de la menace qui pèse sur la forêt tropicale et sa biodiversité.     À 46 ans, il est élu « Homme le plus sexy du monde » par le magazine People. En 1991, il devient ambassadeur de l’ONG Conservation International, qui œuvre pour la préservation de la biodiversité. Il fait notamment don de plus de 150 hectares de sa propriété dans le Wyoming pour créer une réserve.

Fervent défenseur de Roman Polanski

  Dans les années 1990, il prend des cours de pilotage. Son brevet lui permet d’intégrer l’équipe des pilotes de la Riverkeeper, qui survolent l’Hudson pour surveiller la pollution du fleuve. À 55 ans, il incarne le président des États-Unis dans Air Force One. En 2002, il rencontre la comédienne Calista Flockhart, héroïne de la série Ally McBeal, avec qui il se met en couple. Déjà père de quatre enfants nés de deux précédents mariages, il considère le fils de Calista Flockhart comme le sien.    En 2003, il vient chercher l’Oscar du Meilleur réalisateur remis à son ami Roman Polanski, absent car accusé de viol et considéré comme un fugitif aux États-Unis. Quelques mois plus tard, il vient en France pour lui remettre la statuette. En 2009, alors que Roman Polanski est arrêté en Suisse et menacé d’extradition vers les États-Unis, Harrison Ford refuse de s’exprimer. 

Militant écologiste

  À 73 ans, après 32 ans d’absence, il retrouve le costume de Han Solo pour Star Wars : Le Réveil de la Force. En septembre 2018, lors d’un sommet sur le climat, il lance un cri de colère. « Nom de dieu, cessons de dénigrer la science. Cessons de donner du pouvoir à des gens qui ne croient pas en la science, ou pire encore, qui prétendent ne pas croire en la science pour défendre leurs intérêts. »

À 77 ans, Harrison Ford lance un puissant appel à l’action. « Écoutons les jeunes du monde entier qui hériteront de ce que nous avons pourri, leur avenir a déjà été écourté par notre passé. Les gens ont peur, ils sont en colère et ils ont le droit de l'être. Nous ne sommes pas ici pour débattre des faits, nous savons ce qu'il faut faire, nous connaissons les faits. Ce dont nous avons besoin, maintenant, c’est le courage d’agir. »

29/02/2020 07:29
  • 878.6K
  • 605

0 commentaire