#FillTheBottle : le défi qui nettoie la Terre des mégots jetés par terre

Ramasser un maximum de mégots de cigarettes sur son trajet et inciter d'autres personnes à faire pareil, c'est l'objectif du challenge #FillTheBottle, un défi utile né en France. 🚬

#Fillthebottle, le challenge écolo pour ramasser les mégots

Le but de ce nouveau challenge est simple : ramasser le plus de mégots possible et les mettre dans une bouteille. Cette initiative écologique a été lancée par Amel, lycéenne. Et c’est un succès : en 24 heures, 30 000 tweets et des centaines de photos ont été associés au #Fillthebottle.

Amel, lycéenne, a lancé le hashtag #Fillthebottle, soit #Remplisunebouteille. Le but : ramasser le plus de mégots possible et les mettre dans une bouteille. Depuis des années, elle voyait passer sur les réseaux sociaux des « centaines de documentaires, d’images horribles d’ours polaires à moitié morts en train de ramper vers la rive, des milliers de déchets dans l’océan » énumère Amel. La lycéenne remarque que « souvent, les gens sont indignés, veulent que ça change, mais ne savent pas trop quoi faire ». Elle décide alors de montrer que « même avec des petits gestes simples, on (peut) faire changer les choses. »

C’est aussi sur les réseaux sociaux qu’Amel voit passer des images de bouteilles remplies de mégots par des internautes au cours de leurs promenades. « Je me suis dit que ce serait cool de pousser le délire un peu plus loin, que ça prenne un peu plus d’ampleur » raconte la lycéenne. C’est à ce moment-là qu’elle décide de proposer le hashtag #Fillthebottle. En 24 h, 30 000 tweets et des centaines de photos contenaient le hashtag #Fillthebottle.

Un challenge simple pour lutter contre une pollution massive

« On a juste à descendre dans la rue, juste en bas de chez soi, prendre une bouteille et juste faire le trottoir, juste en bas de chez soi, on peut très vite remplir une bouteille » explique Amel. Le challenge hashtag #Fillthebottle est donc très simple et vise à réduire la pollution massive que représentent les mégots de cigarette.

En France, 30 milliards de cigarettes sont jetées par terre chaque année. Les mégots représentent 30 à 40 % des articles ramassés lors du nettoyage des côtes ou des villes. Pourtant, les mégots sont extrêmement polluants : composés de 4 000 substances toxiques, ils sont des milliards à finir dans l’océan. « Si, par exemple, vous mettez un mégot dans un aquarium, au bout de quelques heures, la moitié des poissons qui s’y trouvent seront morts. » explique Alice Comble, fondatrice de l’association GreenMinded. C’est pour lutter contre cette pollution qu’est né le hashtag #Fillthebottle.

En octobre 2016, 80 bénévoles ont ramassé 25 000 mégots en une heure et demie, autour du bassin de la Villette, à Paris. Le 8 juin 2019, à Brest, plus de 40 000 mégots ont été ramassés en deux heures. Pour inciter à ramasser les mégots, certains pays proposent quelque chose en échange. À Barcelone, par exemple, un bar offre une bière si on ramène un verre rempli de mégots.

Des initiatives qui pourraient motiver « encore plus les gens » estime Amel. « Ce n’est pas compliqué à faire et ça pourrait bien, bien marcher je pense » ajoute la jeune lycéenne. « Je suis juste une lycéenne de 18 ans qui essaye de faire comme elle peut en faisant du tri, en sortant dans la rue ramasser ses mégots. Mais (…) je sais qu’aujourd’hui, les seuls qui peuvent faire quelque chose, c’est les politiques. Mais on est 8 milliards sur Terre. Donc, si chacun d’entre nous se réveille et fait un geste… 8 milliards de gestes, je pense que ça peut avoir un gros impact » conclut Amel. Cette même logique qui l’a poussée à lancer le hashtag #Fillthebottle.

avatar
Brut.
2 août 2019 16:21