6 trucs à savoir sur le pénis

L’andrologue Marc Galiano livre six choses à savoir sur le pénis 🍆

1/ La longueur au repos ne veut rien dire

« On a tendance à réduire la sexualité à l’érection, à l’éjaculation, mais il y a plein de choses à connaître » affirme l’andrologue et urologue Marc Galiano.

D’après lui, les hommes pensent bien se connaître parce qu’ils sont souvent confrontés à leur sexe, mais ce n’est pas forcément le cas. Selon le médecin, les hommes ont beaucoup à apprendre du travail effectué par les femmes et les féministes sur la compréhension du corps. Car il est impératif qu’il comprennent qu’un corps est aussi un « véhicule d’émotion ».

Combien de centimètres fait votre pénis ? Quelle est la bonne longueur ?

Il existe deux types de verges : le pénis de sang et le pénis de chair. « Il y a des verges qui sont plus ou moins élastiques et qui vont se gorger de façon spectaculaire en sang », explique le médecin. Ce sont les pénis de sang. Les verges sont alors « plutôt modestes » au repos mais peuvent doubler de taille en longueur et en circonférence.

Le pénis de chair, lui, est généralement de même longueur au repos et en érection. La seule différence se trouve dans la rigidité.

Ils font la même taille et peuvent avoir des érections, voici les 5 points communs entre le pénis et le clitoris. Le sexe de l'homme est bien plus similaire au sexe de la femme que l'on ne le pense.

2/ Le gland est moins sensible qu'un doigt

« Il y a moins de récepteurs dans un gland que dans un clitoris », assure le spécialiste. Les récepteurs sont essentiellement situés autour de sa couronne (le petit rebord du gland).

Il y en a aussi au niveau du frein, le petit morceau de chair entre le gland et le prépuce, et sur le fourreau de la verge. « Les récepteurs qui y sont essentiels, c’est à la vibration et à la chaleur. La plupart des fibres nerveuses, c’est simplement des fibres à la douleur », explique le médecin.

“Tout le monde sait dessiner un pénis, mais personne ne sait dessiner un clitoris”. Redécouvrez la vidéo de Camille Aumont Carnel du compte Instagram “Je m’en bats le clito” qui livre les 5 trucs à savoir sur le clitoris.

3/ L’éjaculation prématurée, ça arrive à tout le monde

« On est tous éjaculateur prématuré à un moment donné ou à un autre, donc pas de stress », rassure le spécialiste. Pour être considéré comme éjaculateur prématuré, il faut avoir une pénétration de moins d’une minute dans 80 % des cas. C’est une éjaculation incontrôlable qui entraîne une souffrance psychologique. Une sortie de sperme incontrôlable peut en effet être une source de stress. Elle peut arriver au cours de la vie d'un homme.

4/ Il peut y avoir orgasme sans éjaculation

Jouir est un phénomène qui se déclenche au niveau du cerveau. Il survient lorsqu’on arrive à un certain seuil d’excitation. Le cerveau contient des neurotransmetteurs qui, une fois lâchés, donnent une sensation de plaisir, de plénitude. C’est l’orgasme.

5/ On peut éjaculer sans avoir d’orgasme

L’éjaculation, c’est autre chose : elle sert à la reproduction. C’est la raison pour laquelle la jouissance, l’éjaculation et la reproduction ont été associés à travers les siècles par les religions monothéistes.

6/ Le stress empêche mécaniquement l’érection

« Pour bien bander, il faut être bien dans sa tête, bien dans son corps et bien évidemment, il faut plutôt être bien avec son compagnon ou sa compagne », indique Marc Galiano. Car l’érection implique l’esprit et le corps.

Le spécialiste explique pourquoi il arrive de débander dans certaines situations, comme en enfilant un préservatif ou lors d’un dérangement : « Dans notre système interne circulent deux hormones : le cortisol et l’adrénaline.

Elles sont fabriquées en partie pour le cerveau, mais beaucoup par les petites glandes au-dessus des reins, les surrénales. Et quand ça circule dans le sang, ça bloque l’érection. On vous agresse, vous secrétez du cortisol, donc vous débandez, parce qu’à ce moment-là passe dans le sang ces petites hormones. C’est l’antidote de l’érection. »

Voici les 3 conseils pour découvrir son potentiel orgasmique par Léa de Merci Beaucul, qu'il soit au niveau du vagin ou du clitoris.

avatar
Brut.