Ava et Julia ont fait plier leur lycée sur le port du masque

Leur lycée leur imposait de se couvrir les épaules, mais pas la bouche ni le nez. Ces deux Américaines ont fait changer le règlement grâce à une pétition.

États-Unis : elles rendent le port du masque obligatoire dans leur lycée

Aux États-Unis, deux lycéennes ont lancé une pétition. Elles demandent à ce que le masque soit rendu obligatoire dans l’enceinte de l’établissement. 

Tenues vestimentaires très strictes mais port du masque optionnel… Ava Rheeve et Julia Going sont inscrites en classe de terminale au lycée de Cedarburg, dans le Wisconsin. À la rentrée, elles découvrent avec stupeur que le port du masque n’est pas obligatoire, malgré la pandémie de Covid-19. En revanche, elles doivent respecter un code vestimentaire strict. Elles décident alors de lancer une pétition pour rendre le port du masque obligatoire.

« Ça n’a tout simplement pas de sens »

« Si vous pouvez, en tant que circonscription scolaire, dire : "Vous ne pouvez pas porter ces vêtements parce qu'ils sont (d’après eux) trop distrayants", alors pourquoi ne pouvez-vous pas nous dire de mettre un autre vêtement ? Ça n'a tout simplement pas de sens », juge Ava.

Les deux étudiantes ne comprennent pas pour quelle raison le port du masque n’est pas rendu obligatoire dès le départ. Pour elle, cet acte est d’une grand importance : il en va de la santé de tous.

1.500 signatures récoltées

La pétition d’Ava et Julia récolte 1.500 signatures. Une véritable surprise pour les lycéenne, qui ne s’attendaient pas à un tel engouement. « Il y a eu une réunion du conseil scolaire plus tard, quelques semaines après que nous ayons fait la pétition. Lors de cette réunion, Ava et moi avons discuté, et ils ont décidé de revenir sur leur décision et de rendre les masques obligatoires. Un jour avant que cela ne devienne obligatoire dans l'État du Wisconsin », indique Julia. 

Si les lycéennes sont aussi engagées dans ce combat, c’est parce qu’elles se sentent directement concernées. En effet, Julia a eu des cas de Covid dans sa famille proche, et son grand-père y a succombé.

Elles sensibilisent également leurs camarades au fait de porter le masque correctement, « parce que porter son masque sur le menton ou sur une oreille, par exemple, ne changera rien ». Julia et Ava invitent par ailleurs les autres étudiants américains à faire comme elles, si nécessaire.

avatar
Brut.
24 septembre 2020 06:32