retour

Catherine raconte sa vie de femme sans-abri

"Essayez de penser à eux de temps en temps, ne serait-ce qu'un sourire, c'est gratuit." Catherine a vécu un an dans la rue après avoir tout perdu. Elle témoigne. Le documentaire "Femmes, de la rue à l'abri" est diffusé mercredi 2 décembre à 23h40 sur France 2.

Catherine, témoignage d’une femme SDF

Comme de nombreuses personnes en France, Catherine s’est un jour retrouvée à la rue. Elle y a vécu une année entière. Aujourd’hui, elle raconte son histoire à Brut.

Catherine, 57 ans, a connu la rue. Elle y a vécu pendant un an. Son seul bagage était une petite valise bleue, qui contenait « toute [sa] vie », notamment ses fiches de paie depuis 1981. C’est une « grosse galère » qui a mené Catherine à la rue. « J’étais une bourgeoise, un peu riche. Il y a plein de choses qui me sont tombées dessus. »

Le début des difficultés

La descente aux enfers a débuté lorsque son mari, après 30 ans de mariage, l’a quittée pour l’une de ses amies. « Il m’a quasiment tout pris. Il a même mis mes deux enfants contre moi », raconte Catherine.

Elle se souvient de l’aide reçue par des personnes elles-mêmes sans domicile fixe : « Ils ont tout fait pour que je m’en sorte, en particulier mes copains et mon chéri. Ils ne voulaient pas que je sois comme eux. »

Sa vie à la gare de l’Est

Catherine a vécu six mois à la gare de l’Est, à Paris. À la nuit tombée, lorsque la gare fermait, elle prenait le bus pour être au chaud. Le trajet durait 1 heure, alors elle prenait le bus quatre fois jusqu’à la réouverture. Parfois, elle faisait la manche. « Personne n’a jamais été méchant avec moi. Peut-être parce que j’ai une bonne mine, ou que je suis gentille, ou que je suis aimable, je sais pas », se rappelle-t-elle.

Le bout du tunnel

Grâce à l’aide d’une association de Nanterre, elle a retrouvé un foyer avant de bénéficier de l’aide de l’ADSF. Aujourd’hui, elle a trouvé un travail. « L’ADSF m’a prise comme bénévole. Après, ils m’ont trouvé du travail, de la réinsertion, Carton plein dans le 18e. Et ils sont toujours là. Je les ai toujours au téléphone. Je suis pas payée très cher, mais je travaille quand même », témoigne-t-elle.

Désormais tirée d'affaires, Catherine souhaite aider ceux qui sont encore à la rue. Elle raconte son histoire dans le documentaire Femme, de la rue à l’abri. En France, 300.000 personnes sont à la rue, et deux SDF sur cinq sont des femmes.

01/12/2020 16:32mise à jour : 01/12/2020 16:33
  • 3M
  • 1.6K

962 commentaires

  • Amlahnass B.
    2 jours

    C est triste 😔

  • Gabrielle G.
    4 jours

    Ha les copines les copines pas grand choses à dire ou bien si mais chacun doit faire son expérience et chaque une doit faire son expériences. Avant j'ai vu sur ça va se s'avoir. Une qui a quitté son mari avec le meilleur copain de son mari il y a 8 mois et la elle est venue demander si il veux la reprendre le mari. Comme j' Ai dit au début tout les nouveaux balais. Balais bien

  • Isis C.
    4 jours

    👍😪😪♥️

  • Ycats B.
    6 jours

    on en parlait hier. Comme quoi 😶

  • Chloé B.
    16/01/2021 21:15

    👏🏽

  • Francoise P.
    16/01/2021 00:41

    Quelle tristesse...combien de personnes vivent dans la rue...et on ne fait rien pour eux...personne n est à l abri, de ces situations...du jour au lendemain ..une vie peut basculer......🙀🙏😢😢😢😢😢😢

  • Marie O.
    15/01/2021 12:55

    Oh elle belle la vie une pense a vous mao

  • Marie M.
    15/01/2021 02:33

    Ni v

  • Valerie T.
    14/01/2021 04:37

    Et oui c'est malheureux à dire mais personne n'est à l abris de se retrouver un jour à la rue quand j j'étaie ado il y avait un clochard a l arrêt de bus que je prenais tout les matins avec na copine d enfance et nous nous sommes jamais moqué de lui et nous avons toujours des devoirs à finir un jour nous arrivons pas a trouvé une réponse à un exercice de comptabilité et il nous la donner on n y croyais pas trop mais ont a marquer la réponse qu il nous avait donné et elle était bonne et le lendemain nous avons pas compris un autre exercice et il nous la expliquer et nous avons tout compris alors nous lui avons demandé ce qu'il fessait dans la rue c était un prof dans une université qui avait tout perdu divorce et ses enfants et il a sombrer il était très intelligent et il nous a bien aidé pendant toute notre année scolaire et comme nous avons pas d argent pour le remercier on lui ramenait tout les jours à manger et quand les autres élèves ont su que c était Grasse a lui que nous avons remonté notre moyenne ils ont été le voir et il leur a dit vous vous rappelez quand vous n insulter et que vous disiez que sa pu il est vraiment dégoûtants et bien pourquoi je vous aiderait elles ont toujours été gentilles avec moi elles ne critiquaient pas elles alors je leur suis reconnaissant pour cela pas vous le mériter pas la morale de cette histoire c'est qu il y a des gens bien avec de l éducation qui sont aussi dans les rues alors ne jugez pas sans savoir

  • Anne-Carine I.
    13/01/2021 20:40

    Courage Madame ❤️ 🌹

  • Mady E.
    13/01/2021 13:40

    Je la connais cette dame 😱

  • Marie-france B.
    13/01/2021 12:30

    Bravo à vous madame, courage et volonté, vous avez eu, j'en ai les larmes aux yeux

  • Andréa M.
    13/01/2021 06:10

    Comme quoi un rien peut se basculer.. Et on revient à soi pr se réaliser avec peu de moyens ou pas.. Et non ignorés ceux où celles qui basculent.. Merci..,, 💙💚😊

  • Karine K.
    13/01/2021 00:54

    Très courageuse

  • Ferreira A.
    12/01/2021 21:59

    Ça peut arrivé à n'importe qui, prenons en conscience.

  • Kopec A.
    12/01/2021 20:08

    quelle courage

  • Leila B.
    12/01/2021 17:04

    Ces personnes la ne faut jamais les sous estimer parceque chacun a son histoire tragique à raconter

  • Sabrina V.
    12/01/2021 15:40

    Une ancienne bourgeoise qui ne sait pas parler français correctement ! Pour moi c'est une fausse vidéo juste pour avoir des vu

  • Valony P.
    11/01/2021 21:48

    Courage mme

  • Karima A.
    09/01/2021 23:11

    😢

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.