retour

Comment choisir son jambon ?

Nitrites, antibiotiques, bien-être des cochons… Voilà comment bien choisir son jambon et décrypter les étiquettes souvent obscures des emballages, avec Marion Wintergerst de CIWF France. 🍖

Faire un choix au rayon jambon : le guide pratique

Labels bio, origine France, élevage respectueux, sans antibiotiques, qualité supérieure…les indications sur les paquets de jambon sont infinis, et il devient difficile de faire un choix aisément. Voici les conseils de Marie Wintergerst, responsable des campagnes CIFW.

Nitrite ou pas nitrite

Le nitrite est un additif qui est utilisé lors de la préparation du jambon. Il sert à le conserver mais aussi à rosir la viande”, explique Marie Wintergerst. Le nitrite est un élément controversé aujourd’hui, étant accusé notamment d’être responsable de certains cancers colorectaux. Afin de vérifier sa présence dans le produit, il faut chercher la mention nitrite de sodium” ou “E250” dans la liste des ingrédients.

Les antibiotiques

Il est souvent indiqué “sans antibiotiques dès la fin du sevrage” sur les paquets de jambon. Or, pour Marie Wintergerst, cette mention a des limites : ”Il faut savoir que l’on donne majoritairement les antibiotiques aux porcelets avant le sevrage, donc préciser qu’on ne leur en donne plus après, finalement ça ne veut pas dire grand-chose.

La spécialiste considère que la mise en circulation d’antiobiotiques dans les circuits de viande représente un réel danger sanitaire, car ils se retrouvent au contact de bactéries, qui s’adaptent et mutent. Les bactéries deviennent alors plus résistantes et en cas de maladie, nos médicaments perdent en efficacité. “L’Union européenne a donc décidé de changer la réglementation et à partir de 2022, il sera impossible d’utiliser les antibiotiques de manière préventive”, sourit Marie Wintergerst.

L’origine de la viande et les conditions d’élevage

La mention “ fabriquée en France” n’indique pas que le porc a été élevé en France, seulement que le produit final a été assemblé, finalisé en France. “Pour vous assurer que votre porc bio n’est pas du porc d’importation, mais qu’il s’agit bien d’animaux nés et élevés en France, vous pouvez trouver cette mention ‘le porc français’”, précise Marie Wintergerst.

Si vous n’avez aucune mention sur votre paquet de jambon, c’est très simple, les porcs ont été élevés en élevage industriel”, indique la spécialiste.

Elle conseille de se tourner vers les produits bio, afin de trouver les meilleures conditions d’élevage.

On trouve souvent des jambons avec la mention “supérieur” ou “qualité supérieure”. Il s’agit d’une norme encadrée, qui certifie que moins d’additifs ont été utilisés et qu’il y a un plus haut niveau d’exigence dans la préparation”, ajoute Marie Wintergrest.

Chez CIWF, depuis un an, nous travaillons avec d’autres organisations pour la mise en place d’une étiquette sur le bien-être animal. De cette façon, chaque consommateur sera informé et pourra faire ses choix”, conclut-elle.

21/02/2021 10:24
  • 276.6K
  • 793

240 commentaires

  • Mélanie Z.
    04/03/2021 08:41

    ça ne nous concerne plus mais c'est quand même intéressant 👍

  • Michel M.
    25/02/2021 12:39

    Trop de naïf aux commentaires

  • Jacky D.
    25/02/2021 10:15

    Depuis la nuit des temps l homme mange de la viande d abord crue et puis cuite moi je dis laissons choisir ce que veulent manger les hommes et chacun se portera mieux

  • Yan D.
    24/02/2021 22:50

    Il est temps de cesser d’infliger de la violence aux animaux simplement pour des questions d'habitudes alimentaires ou de traditions. Arrêtons de les tuer pour la consommation et évoluons vers une l'alimentation végétale qui est tout à fait saine pour l’homme.

  • Carine G.
    24/02/2021 22:24

    et... si on arrêtait de manger du porc, tout simplement? Pour ma part, c'est fait!

  • Tiffanie C.
    24/02/2021 20:03

    on va peut être bien passer au bio pour le jambon du coup

  • Virginie G.
    24/02/2021 17:01

    Tellement heureuse d'être devenue végétarienne !

  • Magali F.
    24/02/2021 08:53

    Ou alors on va l'acheter à un boucher, pour faire fonctionner le commerce local. Même qu on peut souvent apporter ses contenants,pour apporter sa pierre au combat contre la pollution plastique. Pis ça évite d'acheter de l'emballage avec un peu de mauvaise bouffe en dedans. Puis comme c est plus cher chez le boucher,ben,on en achete moins, du coup on prend soin de sa santé.

  • Frédéric B.
    24/02/2021 08:26

    Pourquoi pas allez chez un professionnel du secteur? Ça s’appelle un boucher, il existe aussi une variante: un charcutier-boucher. C’est super ça vient de sortir et en plus de vrais bons produits le conseil est offert!

  • Antoine B.
    24/02/2021 01:07

    On peut végétaliser son alimentation 🥕🍉🍲🌱 et s'abstenir de viande et produits issus de l'exploitation animale à tout âge de la vie, c'est un progrès énorme pour l'environnement, la santé, le bien-être animal, notre qualité de vie.... si on veut une société meilleure plus altruiste et équitable, durable, c'est nécessaire même... 🌍🌈🐾

  • Christophe J.
    23/02/2021 23:22

    C’est un début

  • Laure P.
    23/02/2021 17:27

    .....couanne ou pas ???🤣

  • Caroline D.
    23/02/2021 16:46

    Moi je remangerai du porc quand je verrai des cochons traités correctement. Par exemple en plein air, dans un grand champ, propres et joueurs. D'ici là le soja fumé ça fait une quiche Lorraine tout à fait acceptable.

  • Aurélie C.
    23/02/2021 12:52

    Ça me fait un peu mal au cœur de voir cet immense étalage de produits similaires, industriels, vendus dans des barquettes en plastique, au pays de la gastronomie. Quand je retourne voir ma famille en France, je vois tous les artisans fermer boutique, pour faire place à des Hyper U et des Leclerc qui ne cessent de grandir. Je pense que le cœur du problème est là. Le nitrate dans le jambon n’est qu’un des nombreux symptômes.

  • Nicolas G.
    23/02/2021 09:29

    Il vaut mieux aller chez le petit boucher de ton village et au moins tu pourras demander d’où vient le cochon et comment il a été élevé... mort aux multinationals et vive les petits commerçants 💚

  • Noémie C.
    23/02/2021 09:28

    Merci pour ces éclaircissements ! Moi qui achetais du Label Rouge en pensant au bien-être animal... j’avais tout faux !

  • Jacques F.
    23/02/2021 07:14

    Parler de bien être animal avec du jambon. Cette classe. 95% des cochons grandissent sur sol dur, en interieur. (source: leporc .com, site officiel de la filière).

  • Robert D.
    22/02/2021 20:42

    Le mieux est de ne pas en manger.

  • Lolona R.
    22/02/2021 19:53

    Tout est bourré de merde. Viandes ou pas. J'élève moi-même mes animaux et je plante mes fruits et mes légumes. Basta.

  • Alice B.
    22/02/2021 19:51

    , plus difficile là !

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.