retour

Coronavirus : des personnels soignants agressés dans le monde entier

Discriminés, agressés, contraints de déménager… Un peu partout dans le monde, voilà ce que subissent les personnels soignants qui combattent le Covid-19.

Covid-19 : partout dans le monde, des soignants agressés

Applaudis… mais aussi discriminés ou agressés. C’est le quotidien des personnels soignants dans le monde pendant la pandémie de Covid-19.

« J’ai vu un mot affiché sur ma porte. C’était un de mes voisins, de manière anonyme, qui me demandait, pour la santé de tout l’immeuble, de quitter mon appartement. J’étais outrée, scandalisée. Je pensais que c’était une blague », témoigne une infirmière lyonnaise. En France, comme elle, de nombreux soignants dénoncent sur les réseaux sociaux les mots anonymes qu’ils trouvent dans leurs immeubles.

« C’est ça, la part sombre que nous voyons* »

Devant l’ampleur du phénomène, le 28 mars, le Premier ministre Édouard Philippe a réagi : « Ce sont ces mots scandaleux, d’un certain nombre de gens qui s’inquiètent de la présence sur le palier, à côté de chez eux, d’infirmières, d’aides-soignantes ou de médecins, parce qu’ils seraient exposés plus que d’autres au virus. C’est ça, la part sombre que nous voyons. »

À New York, l’agressivité des patients grandit dans les centres de soin d’urgence face à l’augmentation du nombre de personnes atteintes du Covid-19. Tandis qu’en Inde, les médecins sont forcés de quitter leur domicile sur ordre de leurs propriétaires. Ce qui subissent les médecins inquiète même le Premier ministre du pays, Narendra Modi, qui s’est dit outré lors d’une conférence de presse.

Une recrudescence des vols de badges d’identification des infirmières au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, devant la recrudescence des agressions et des vols des badges d’identification, il est désormais conseillé aux infirmières du National Health System (NHS) de ne plus porter leurs uniformes en dehors des hôpitaux et de cacher leurs badges. Les badges sont ensuite utilisés pour obtenir de la nourriture ou des boissons gratuites et pour accéder aux supermarchés dans les plages horaires réservées au personnel du NHS.

04/04/2020 12:05
  • 487.3k
  • 712

635 commentaires

  • Françoise R.
    02/05/2020 09:51

    Les enfoirés n ont pas de nationalité ! L espèce humaine est dégoûtante et mérite, pour certains , de ne pas être assistée ! À quand les punitions sévères ?

  • Onuwdiwo B.
    01/05/2020 04:57

    Please Come Back To God. Come Back To The Holy Spirit, And Pray For God To Give You The Love That Will Break All The Prejudice Out Of Your Life. Amen..55-03-11.. THE SEAL OF THE ANTI CHRIST.. Shalom.

  • Onuwdiwo B.
    01/05/2020 04:57

    Jesus Christ Our God, Our Creator and Our Savior only can save us from death. Isaiah 9: 6, Revelation 1: 8, John 1:10, 5: 21-25,40 6: 23-48, 51-58, 63, 8: 51. 11: 25-26. 1 Corinthians 15:22. Jesus Christ is coming soon.

  • Onuwdiwo B.
    01/05/2020 04:57

    I don't care what you've done, how black your sins are, how smutty your life is; Jesus Christ is knocking at your heart's door to forgive you, no matter who you are.

  • Cedric J.
    28/04/2020 15:47

    Un agresseur = interdit de soins

  • Sebastien C.
    24/04/2020 23:43

    Inadmissible et honteux qu on s en prenne après eux, car on leur doit beaucoup !! Pauvre monde rempli de déchets de gens irrespectueux !!😡🤬🙏😥

  • Far A.
    24/04/2020 21:36

    Et bien si tout le personnel de la santé se confinait on verra alors qui soignerait ces personnes méprisantes

  • Claudb S.
    22/04/2020 02:46

    Les vrais RIENS dans toute leur splendeur de VAURIENS ! Des sous-merde qui tirent sur l'ambulance. Si tout le corps médical rendait son tablier ces immondes trouillard(es) seraient déjà balancés à la fosse commune !

  • Damien T.
    21/04/2020 10:25

    les mêmes mongoles qui applaudissent à 20h

  • Patricia L.
    15/04/2020 15:37

    Ce ne sont pas des gens inquiets qui se permettent, ces mots infâmes, ce sont de bons français, descendants, sans doutes, de collabos pendant la seconde guerre mondiale.

  • Jeannick T.
    15/04/2020 06:32

    Eh bien voilà, ça dégénère, les gens ont peur et la peur mène à des comportements chez certains comme en temps de guerre ignobles ou héroïques, personne ne peux savoir si la peur viscérale de la mort n'engendre pas des comportements voyous, criminels, ou si un jeune immigré rejeté de tous ne grimpera pas une façade pour sauver un bébé du feu. C'est aux autorités de réquisitionnés des hôtels qui sont vides de toute façon ou d'autres moyens selon les pays, leurs possibilités. C'est maintenant que les gens élus par nos petites mains d'espoir devraient montrer leur valeur

  • Cléa E.
    14/04/2020 09:02

    Les personnes qui font du mal aux soignant devaient être privé de soins, ceux qui ont peur de leur voisin soignant doivent de toute façon rester chez eux 🤦‍♀️

  • Mima O.
    12/04/2020 19:35

    Des grosses merdes !

  • Susi N.
    12/04/2020 19:21

    Inouï..😖

  • Eva R.
    11/04/2020 18:51

    Ça c’est vraiment le monde à l’envers ! Ces cons seraient contents de se faire soigner par une infirmière aide soignant ou médecin s’ils se trouvaient dans une Urgence médicale qui mettrait leur vie en dangers ! Mais tant qu’il ne connaissent pas ce type de situation ils continueront à faire ça et à agir pour décourager les soignants au lieu de les soutenir !

  • Véronique G.
    11/04/2020 17:11

    J’espère que le gouvernement va prendre des mesures exceptionnelles face à ces délateurs et ils devraient déjà le faire. Bien que je le crois plus en ce gouvernement de menteur, d’incapables, d’assassins.

  • Zohea A.
    11/04/2020 16:38

    La situation est deja critique et l'envenimer ne profite a personne. Le monde entier a ete touché a l'improviste sans que ce fleau ne lui ai donné une alternative pour reagir a bon escient. Les premiers soldats qui se sont interposés, sont les braves soignants. On devrait les plaindre pour leur devouement total. Leur marquer une hostilite n'est pas de nos côutumes. L'entraide et la compassion feraient des miracles.

  • Jean L.
    10/04/2020 10:54

    Ils sont là pour vous sauver la vie tête de cons

  • Veronique B.
    10/04/2020 07:32

    Mon Dieu quelle triste réalité 😥😥😥

  • Michele L.
    10/04/2020 07:22

    C lamentable mais les gens craquent à force d'entendre aux infos de rester chez eux. Il faudrait plus d'écoute pour ces gens et qu'ils sortent "couverts" au moins 1h ce qui est prévu.😉

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.