Dans l'hôpital du camp de Kutupalong

"Les conditions de vie dans ce camp entraînent la mort de beaucoup d'enfants et de nourrissons." Brut a suivi Margo Aidan Gromol, médecin-pédiatre, dans le camp de Kutupalong où vivent 800 000 réfugiés rohingyas. #BrutOriginal

avatar
Brut.
27 février 2018 19:45