États-Unis : le crowdfunding pour payer les frais de santé

Aux Etats-Unis, les gens font des cagnottes pour pouvoir rembourser leurs frais de santé. Voilà comment ça se passe et les dérives possibles.

Une campagne sur trois GoFundMe vise à payer des factures médicales

“J’essaie de collecter de l’argent pour m’aider à couvrir mes frais médicaux”. Comme cette jeune femme, des millions d’Américains comptent sur les plateformes de financement participatif, type GoFundMe, pour les aider à couvrir leurs frais de santé. Ces histoires parfois touchantes révèlent les failles du système américain d’assurance maladie. Aujourd’hui, une campagne GoFundMe sur trois vise à payer des factures médicales. Et “plus d’un tiers d’entre elles ne reçoivent aucun don” regrette Nora Kenworthy, professeure agrégée de l’Université de Washington - Bothell. Les dépenses médicales sont la première cause qui pousse les Américains à se déclarer en faillite. Découvrez le combat du Dr Joseph Sakran contre les armes à feu aux États-Unis

Alors que les patients doivent payer de plus en plus de frais médicaux de leur poche, le recours au financement participatif devient systématique. La réussite de ces campagnes de financement participatif liées à la santé dépend de facteurs comme le lieu de résidence, la richesse et la visibilité sur les réseaux sociaux. “Ce qu’on ne voit pas, c’est tout le travail que demande ces campagnes, ou le fait qu’il faille avoir des amis très suivis sur les réseaux sociaux, qui ont de l’expérience dans les relations publiques ou des connexions avec la presse locale” explique Nora Kenworthy. Ces campagnes de financement participatif perpétuent aussi les inégalités sociales de santé : “Elles ne compensent pas le taux important de personnes non assurées aux États-Unis” précise la professeure agrégée. En France, cette soignante tire la sonnette d’alarme sur l’état de l’hôpital public

avatar
Brut.
13 juin 2022 06:30