retour

Les "boîtes à bébés", un dispositif qui ne fait pas l'unanimité

"Les gens laissaient leur bébé sur le pas de la porte et j'ai pensé qu'un jour, quelque chose pourrait mal se passer." Elles existent depuis le Moyen Âge en Europe et permettent de confier son nouveau-né anonymement. Ce sont les "boîtes à bébés", un dispositif qui ne fait pas l'unanimité…

Les « boîtes à bébés » ne font pas l'unanimité

Les boîtes à bébé existent depuis le Moyen-Âge. Si elles ont disparu en France, on en trouve encore en Afrique du Sud, en Pologne ou en Corée du Sud.

Afrique du Sud, 2019. Plus de 200 nouveau-nés ont été déposés dans une boîte à bébés depuis 1999. « La caméra est équipée d’un capteur, alors dès qu’il y a un bébé, le capteur sonne et nous alerte », détaille Francinah Phago, directrice du foyer de Berea.

« Ils considèrent que l’adoption, c’est comme si tu jetais ton bébé »

En Afrique du Sud, l’adoption reste un tabou. « Ils considèrent que l’adoption, c’est comme si tu jetais ton bébé », note Thuli Mahlangu, grand-mère d’un enfant adopté. Certains préfèrent donc se tourner vers les boîtes à bébés, où il peuvent déposer leur enfant anonymement. « La boîte à bébés est sur le mur, dans la rue, donc on ne peut pas savoir qui sont ces mamans parce qu’on veut respecter leur désir de rester anonymes », explique Richard Allen, directeur général de Door of Hope.

Chaque année en Afrique du Sud, environ 3.000 enfants sont abandonnés. Souvent laissés dans la rue, beaucoup meurent avant d’être retrouvés. « On a eu des bébés qui nous sont parvenus qui ont été retrouvés dans des sacs plastique, avec un vrai noeud. D’autres ont été jetés dans un buisson », raconte Kate Allen, directrice de Door of Hope.

Un dispositif très controversé

Au Moyen-Âge, ces boîtes étaient appelées « tours d’abandon ». En Europe, c'est en Allemagne qu’elles ont refait surface. Aujourd’hui, il y a des boîtes à bébés dans plusieurs pays : en Pologne, en Suisse, en Chine, en Corée du Sud…

Certains craignent néanmoins qu’elles incitent à abandonner plus facilement son enfant. En 2012, l’ONU s’était positionnée contre, estimant que cette pratique « contrevient aux droits de l’enfant d’être reconnu et pris en charge par ses parents ». En France, il n’y en a pas, mais les femmes peuvent décider d’accoucher sous X. Le bébé est alors confié aux services de l’État.

09/08/2019 18:42
  • 8.5m
  • 5.1k

2313 commentaires

  • Vins R.
    2 jours

    Bravo

  • Tomila S.
    14/09/2020 07:38

    Pas nouveau. Helad

  • Mapaga Mapaga Hans Sylvere 294
    14/08/2020 01:22

    C’est triste cette pratique

  • Alicia G.
    13/08/2020 19:03

    regarde c'est ce que je te disait la dernière fois

  • Nina N.
    04/08/2020 14:03

    Putin détresse ou pas précarité ou pas jaurai jamais laisser mes enfant et dieu seul sai par quoi je suis passez jaurai jamais pu impossible c mes enfants qui mon sauver la vie

  • Marta G.
    03/08/2020 23:32

    Je suis choquée 🤐d

  • Alissia D.
    03/08/2020 20:00

    Il vaut mieux que ces pauvres bébés soit retrouvé dans ses boites en sécurité plutôt qu’il soit retrouvé des fois trop tard n’importe où !

  • Laetitia C.
    29/07/2020 17:48

    En Europe aussi ça existe " En Belgique " par exemple

  • Sfia R.
    28/07/2020 23:16

    Où va l’humanité.....

  • Carla B.
    24/07/2020 20:25

    3000 enfants par ans il deviennent quoi alors que d autre pays payer des gestations ??? Que deviennent les enfants handicapés

  • Chris T.
    24/07/2020 13:10

    Je "préfère" ces boîtes, plutôt que de retrouver ces pauvres bébés dans des sacs à ordures !

  • Lulu H.
    22/07/2020 09:20

    Brigitte Bardot

  • Chiara O.
    20/07/2020 14:47

    Vaut mieux ça que leur faire du mal, c est très triste mais certains n ont pas le choix😢

  • Geneviève B.
    17/07/2020 17:49

    Allez bonne la boîte à bébé ouais ah ça me fait bien rire ça on fait pas de moment je suis désolé surtout à la chaîne

  • Geneviève B.
    17/07/2020 17:47

    Madame ce que vous dites je ne suis pas trop d'accord de la précarité la détresse non quand on est pas apte à élever un ou des enfants on ne fait pas d'enfant on prend un contraceptif pour ne pas tomber enceinte dans les pays d'Afrique ou dans les autres pays il y a des enfants 6 7 8 10 il faut les nourrir ça coûte très cher on s'arrête à deux trois mais pas pas comme des lapins et moi c'est aberrant la de mettre des enfants dans des dans des trucs comme ça comme si on mettait ça les poubelles moi je dis on pays l'Afrique et les pays d'Asie ailleurs on devrait imposer le nombre d'enfants comme ça il y aurait pas de malheureux dans le monde

  • Madeleine P.
    16/07/2020 12:13

    Je suis tout à fait d’accord avec Johanne Amsl’m

  • Laure H.
    16/07/2020 06:32

    Être parent c’est pas toujours facile non loin de la ... on est loin dès pub ou on voit les joie des parents etc ! Oui c’est un bonheur un enfant mais c’est pas une poupée le problème c’est ils oublient de préciser qu’un enfant coûtent très chère faut vraiment aujourd’hui avoir les moyen d’avoir un enfant ... étant jeune maman d’une petite fille de 6 mois on c’est posé plusieurs fois la question de savoir si on aller pour l’élève correctement pour qu’elle manque de rien ... être parent c’est aussi subir les colères les pleures ( qui ne se calme pas toujours ) c’est se lève en pleine nuit c’est peut dormir au début c’est aussi ne plus être deux mais être 3 et faut plus s’organiser à 2 mais à 3 ... si on nous présenter « être parent » comme je l’ai fait je pense que beaucoup de personnes réfléchiraient à deux fois avant ... être parent c’est merveilleux le plus beau cadeaux du monde mais aussi le plus dure métier qui dure toute une vie

  • Emilie D.
    14/07/2020 16:21

    😓

  • Nadege A.
    12/07/2020 22:18

    Dans quel monde nous vivons 😥Et dire que certaines ne peuvent pas en avoir et se batte chaque jour pour y arriver, du mal à comprendre personnellement

  • Roxane N.
    11/07/2020 19:49

    Moi j'aimerai t'en en adopté 1/2 si c'était pas si compliqué

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.