retour

#TBT : La voiture électrique, une innovation du début du 20ème siècle

Quand la voiture électrique représentait l'avenir, déjà en 1894. #tbt

Quand la télé parlait de voitures électriques en 1968

Au journal télévisé de 1968, on évoquait « l’oeuf électrique », et on revenait sur les débuts ratés de l’automobile électrique. Extrait.

Vous ne la connaissez pas ? Elle est pourtant en circulation depuis 1942. C'est l'oeuf électrique de Paul Arzens. L’inventeur s’explique : « Pour les villes, certainement que la traction électrique doit son avantage à sa propreté, à son côté pratique, puisque tous les éléments, tous les instruments ménagers sont aujourd'hui électriques. »

La première voiture électrique commercialisée en 1894

Les débuts de la voiture électrique coïncident avec ceux de l'histoire automobile. La première fut la Jeantaud en 1894. Il y eut aussi des modèles spéciaux, comme celui du grand-duc Nicolas, puis des véhicules utilitaires, des auto-écoles, celles des chauffeurs de taxi parisiens, entre autres. Et bien entendu, il arrivait parfois des accidents. Mais de toutes ces voitures, la plus luxueuse fut sans doute la Krieger, « Rolls-Royce » des automobiles électriques et première traction avant de l'histoire de l'automobile.

La compétition à son tour s'empara de l'électricité, avec Jeantaud encore. « Il y a eu une bataille infernale à la fin du XIXème siècle pour le record du monde de vitesse. » En effet, à Achères en 1899, le coureur belge Camille Jenatzy, au volant de la Jamais Contente, s'adjugeait le record du monde de vitesse avec 105 km/h.

« Elle pourrait être la seconde voiture idéale »

D’après un spécialiste, l’élan de l’électrique s’est arrêté pour plusieurs raisons. « Je crois que la principale est du ressort de Freud : c'était pas viril. Le possesseur de voiture en 1900, c'est le même que celui qui, aujourd'hui, a une Ferrari, une Maserati, une Lamborghini. Une voiture, c'était viril, c'était pour se déplacer, c'était pour plaire. Une voiture électrique, c'était silencieux, c'était tranquille, alors qu'une voiture à essence, ça faisait du bruit, ça sentait mauvais. Et puis, le "mâle" mettait en route à la manivelle. Alors voilà, je crois que c'est ça, la vérité. »

Après la guerre, la traction électrique est abandonnée, sauf en Grande-Bretagne, où il roule actuellement 55.000 véhicules électriques, principalement utilisés pour le service domestique. Pour l'heure, chacun de nous connaît ces longues files de voitures, trop grandes, trop vides, inappropriées au trafic urbain. Pourtant, sans trop rêver, on peut espérer que demain, la voiture électrique apportera un remède à tout cela. Fabriquée à une grande échelle, elle pourrait être la seconde voiture idéale.

30/01/2020 11:53mise à jour : 30/01/2020 16:09
  • 1.7M
  • 787

294 commentaires

  • Gregory R.
    18/07/2021 07:21

    Par curiosité, quelqu'un connait l'autonomie de ces voitures électriques ? Juste pour voir la pseudo évolution par rapport à aujourd'hui 🤔🤔

  • Michele P.
    17/07/2021 08:18

    Malgré tout, rien n'est mieux que le cheval, il n'a pas batteries. On ne sait pas encore comment vont être recyclés les déchets nucléaires !

  • Steph W.
    14/07/2021 12:30

    Ps: pourquoi penser tout de suite grosses batteries dès que l on parle de voiture?

  • Steph W.
    14/07/2021 12:25

    Et les batterie lithium n existait pas le système était bien plus simple que ça ok l autonomie ne devait pas être top mais pour l époque je pense qu elle étaient équipe de un moteur à inertie qui économise l énergie oui le même système que dans les jouets ( voiture que l on pousse et qui continue à rouler ) a l heure actuel du débat essence/ diesel ou électrique les 2 polluent énormément un détruit des paysage pour produire des batteries et l autre anglouti des millions de watts en chaleur pour radiner le pétrole brut en carburant la vraie question est comment amélioré la autonomie et garantir une consommation moindre en fonctionnement et garantir la longévité et d envoyer se faire mettre les lobbyistes ? A l époque on innovait pour améliorer le quotidien Belle vidéo en tout cas

  • Patrice D.
    12/07/2021 06:38

    Intéressant mais pas du tout écologique car le problème de la pollution est déplacé! Sans compter le travail des enfants esclaves dans les mines pour extraire les matériaux nécessaires à la fabrication des batteries, ce qui est tout simplement monstrueux!

  • Bastien C.
    10/07/2021 11:38

    pour PA 🙂

  • Drew W.
    09/07/2021 18:41

    C’est bizarre comme reportage.... pile au bon moment.... brut serait des vendus..... probablement oui ... lamentable.... scandaleux

  • Jean-christophe A.
    07/07/2021 21:36

    belle histoire.

  • Goums C.
    07/07/2021 12:40

    Cool

  • Pierre D.
    01/07/2021 19:56

    La Citroën Ami d'après guerre

  • Jean C.
    01/07/2021 08:14

    Il me font chier à dire : UNE TRACTION AVANT , FATALEMENT TROUS DU C.. SI CA VIENT DE L'AVANT C'EST TIRÉ ET SI C'EST L'ARRIÈRE C'EST PROPULSÉ .

  • David B.
    30/06/2021 20:52

    un bébé Mériv’ha

  • Antoine B.
    30/06/2021 19:29

    Ça coûtait moins cher de produire une voiture thermique et tous le monde n'avait pas accès à l'électricité... De plus il n'y avait pas vraiment d'intérêt le pétrole ne coûtait rien....

  • Gisele H.
    30/06/2021 14:52

    Elle est super 👍

  • David R.
    30/06/2021 13:22

    Et aujourd'hui sa critique encore la voiture électrique et sa aime rouler à l'essence et faire du bruit... Rien n'a vraiment évolué

  • Guillaume l.
    30/06/2021 13:17

    Mais l'électrique c'est pire que l'essence !!! Vivement l'hydrogène !! Et on garde l'essence pour se faire plaisir en loisir

  • Frēsh N.
    30/06/2021 13:02

    Nc

  • Olivier L.
    30/06/2021 12:38

    Et bien c'est pas réjouissant pour l avenir... Et chacun remarquera que les voitures (électriques) présentées comme l avenir sont petites et légères, bien loin des veaux de 2t qu on cherche à nous vendre 🙄

  • Nicolas M.
    30/06/2021 10:51

    Je croyais que c'était Villebrequin ? ;)

  • Laurent B.
    30/06/2021 10:43

    La voiture électrique est un faux problème