retour

4 conséquences inattendues du réchauffement de l'Arctique

Le réchauffement de l'Arctique ne provoque pas que la fonte des glaces. Voici 4 autres conséquences terribles et inattendues de l'augmentation des températures.

4 conséquences inattendues du réchauffement climatique

Le réchauffement de l'Arctique ne provoque pas que la fonte des glaces. Voici 4 autres conséquences terribles et inattendues de l'augmentation des températures.

1. Incendies

De l'Amérique du Nord à la Sibérie, en passant par la Scandinavie, des millions d'hectares de forêts sont partis en fumée depuis juin 2019. Des incendies d’une ampleur jugée « sans précédent » par l'Organisation météorologique mondiale. « La latitude, c’est-à-dire le fait qu’ils soient tellement au nord, ainsi que l’intensité de ces incendies sont particulièrement inhabituelles » a précisé Claire Nullis, porte-parole de l’Organisation météorologique mondiale.

Les causes : la sécheresse, l’impact de la foudre et des températures élevées. En effet, au mois de juin, les températures des régions de Sibérie touchées par les pires incendies étaient de près de 10 °C supérieures aux moyennes enregistrées entre 1981 et 2000. Rien qu'en juin 2019, les feux de forêt dans le cercle arctique ont émis 50 mégatonnes de CO2, soit autant que les émissions annuelles d’un pays comme la Suède.

2. Famines

L'augmentation des températures est 2 fois plus rapide en Arctique que dans le reste du monde, ce qui modifie la nature même des écosystèmes. La superficie de la banquise pourrait être divisée par 10 d’ici 2050 et les arbres et buissons colonisent peu à peu la toundra, ces étendues de végétation rases, essentielles pour l’alimentation de certains animaux comme les rennes, les lemmings, les harfangs des neiges…

Autre difficulté pour la faune du Grand Nord : la sécheresse, qui contribue à la raréfaction de la nourriture. En juillet 2019, des chercheurs de l’Institut polaire norvégien ont retrouvé 200 rennes morts de faim dans l’archipel de Svalbard. Ils ne pouvaient pas accéder à la nourriture, piégée sous une couche de glace formée par les précipitations abondantes.

3. Migrations

En quête de nourriture et de températures plus clémentes, de nombreux animaux migrent vers d’autres régions. En décembre 2018, une cinquantaine d’ours polaires affamés ont envahi les alentours de la capitale de l’archipel russe de la Nouvelle-Zemble. En manque de nourriture dans leur milieu naturel, ils sont attirés par les ordures.

Si certains ours migrent vers le sud pour pallier à un manque de nourriture, d’autres animaux se déplacent vers le nord, à la recherche d’un climat plus frais. Ils entrent ainsi en concurrence avec les espèces locales déjà fragilisées par les pollutions plastique, les métaux lourds, le changement climatique. Autre conséquence étonnante de ces migrations : l’apparition de nouvelles espèces, à l'image du pizzli, issu du croisement entre un grizzli et un ours polaire. Un phénomène qui pourrait avoir des conséquences à long terme sur la faune de la zone Arctique.

4. Épidémies

Le réchauffement climatique fait également fondre le permafrost : un sol continuellement gelé, renfermant de nombreux éléments chimiques et biologiques. Parmi ces éléments, des virus et bactéries piégés dans la glace depuis des milliers d’années. En 2016 en Sibérie, 2300 rennes et un enfant inuit de 12 ans sont décédés après infection à l’anthrax. Absente de Sibérie depuis 75 ans, la bactérie à l’origine de l’infection proviendrait du dégel d’une carcasse de renne auparavant infecté. Hormis l'anthrax, d’autres virus pourraient resurgir. En 2014, des chercheurs franco-russes ont trouvé dans le sol gelé un virus géant inconnu enfoui depuis 30 000 ans.

04/08/2019 08:11mise à jour : 06/08/2019 12:48
  • 112.4k
  • 745

29 commentaires

  • Danielle B.
    08/08/2019 20:09

    Il est grand temps de changer de cap......par des actions de grande ampleur..

  • Kaci S.
    08/08/2019 17:55

    😂😂😂😂 Good good

  • Sebastien M.
    07/08/2019 20:12

    Ont parlent pour rien dire aux lieux d'agir . C'est la mort de la planète bleue🌍🤨😟😞🙁☹ et nous sommes tous responsables sens exception....

  • Christine L.
    07/08/2019 17:10

    Je suis rassurée de voir qu'il y a d'importantes prises de conscience. Suite à la déclaration de la banque Goldman Sachs et cette déferlente médiatique pour essayer de nous faire croire qu'une fonte aussi rapide des glaces polaires est due à la chaleur et quelques jours de canicules (en plein été), il serait bien venue de regarder les causes de ce réchauffement climatiques et les conséquences environnementales qui en decoulent autrement ! Vous connaissez la théorie du papillon : lorsque l'on organise une sécheresse sur une partie du globe, il y a tornade ou inondation dans une autre ; et inversement. Lorsque les oligarques auto-proclamés se permettent de jouer aux apprentis sorciers (et avec nos vies par la même) en manipulant les équilibres naturels, les conséquences peuvent être terribles (la preuve !) mais la bonne nouvelle c'est qu'en arrêtant ces manipulations, nous avons également une chance de pouvoir sauver la terre ! (Elle est plein de ressources). En considérant les activités de geoingenierie, pratiquées depuis 40 ans, et le Giec qui enjoint de "continuer" on comprends alors que ce réchauffement est dû à une activité humaine et plus précisément à une VOLONTÉ humaine (geoingenierie, chemtrails, HAARP...), sans lesquelles nous n'aurions pas eu cette accélération de la fonte des glaciers du pôle nord au moment même où les oligarques ont repéré des nappes de pétrole et dont les actionnaires ont déjà dressé le plan de partage des bénéfices ! "Ils" ne déploiraient pas des stratégies à grandes échelles (mondiales) pour miniser la capacité naturelle d'absorption du CO2 des océans en y déversant des plastiques par bennes entières ; "ils" arrêteraient leurs activités qui créent une couche de carburant sur les mers et les océans, limitant également la capacité naturelle de ces derniers de transformer du CO2 en oxygène... "Ils" ne détruiraient pas en masse les forêts primaires et les arbres de nos villes. Et surtout, "ils" n'auraient pas accéléré cette destruction depuis qu'un des frères Rothschild a déclaré "qu'ils étaient en retard sur leur calendrier mais qu'ils allaient rattraper ce retard". Reconnaissez qu'ils n'ont jamais autant travaillé de concert à la destruction du vivant sur notre planète ! Ce sont des besogneux qui mettent beaucoup d'inhumanité à la tâche ! C'est un génocide mondial et un écocide planétaire volontaire : donc un crime contre l'humanité que nous pouvons arrêter, les lois, juridiques et morales, sont avec nous ! https://m.facebook.com/notes/olivier-roux/génocide-mondial-et-écocide-planétaire/10212782809699591

  • Pauline C.
    07/08/2019 14:17

    !!

  • Pascale M.
    07/08/2019 12:00

    Le Soleil est notre maitre absolu ! Il pourrait avec une tempête solaire un peu forte nous griller tous en quelques secondes de sa langue de feu. Le climat n'est pas un long fleuve tranquille comme on voudrait nous l'enfoncer profond dans le cerveau, histoire de faire raquer les masses et les pays émergents pour le carbone dégagé, comme s'il n'y avait que le Co2 de dangereux (les plantes adorent le CO2!!). Les gens n'y voient que du feu, stressés à mort et avec les esprits détournés du vrai problème, celui-ci humain, le libéralisme sauvage, le capitalisme prédateur qui balayent toutes les lois, le bon sens, pour asservir la planète aux "lois" du marchés où il n'y a d'ailleurs pas loi ! http://s1.e-monsite.com/2009/06/05/07/88503528vostok-co2-temperature-jpg.jpg

  • Romain G.
    07/08/2019 09:51

    Let's the Hunger games begin !

  • Sabrina J.
    07/08/2019 07:40

    On attend quoi pour arrêter le massacre 😮

  • Sébastien P.
    06/08/2019 23:22

    Oui et??? On fait quoi?? J ai la solution bande de lopette!!! Faites comme moi, votez nationalistes.

  • Thierry L.
    06/08/2019 18:41

    Trop tard les enfants..... Fallait réagir quand on vous avait prévenu......

  • Léa S.
    06/08/2019 16:52

    Heureusement que les citoyens éclairés ont commencé à s'adapter à ce nouveau monde . Si il fallait attendre les politiques . Pfff en tout cas en bas de la pyramide ça bosse dur et ça s'adapte très très vite ...😉

  • Thomas R.
    06/08/2019 15:21

    par exemple

  • Paul S.
    06/08/2019 15:02

    Encore de la propagande les feux ont toujours existes les animaux sont disparus bien avant et il n y avait pas de canicule des epidemies dans l histoire il y en a eu et ils n ont pas attendu la cannicule bref faites peur aux gens ca marche ils mettront plus facilement la main a la poche

  • Sylvain C.
    06/08/2019 13:18

    Les carottes sont cuites...Le temps des tribulations a sonné😈😈😈

  • Kevni I.
    06/08/2019 13:12

    Il faut quoi pour réagir ?

  • Henri S.
    06/08/2019 12:57

    On la déclare quand la catastrophe écologique ? Vous attendez quoi pour parler en boucle de ces infos ?

  • Henri S.
    06/08/2019 12:52

    C'est un génocide écologique que nos dirigeants ont mis en place.

  • Elsa-Margaux D.
    06/08/2019 12:05

    parmi les causes... la non intervention volontaire des dirigeants locaux et nationaux.

  • Jean-charles M.
    06/08/2019 12:03

    La machine est en route et il est trop tard..l’humanité court à sa perte..

  • Marwan K.
    06/08/2019 11:58

    Le réchauffement est un châtiment divin en réponse à certains péchés graves et le pire est à venir !!!