retour

4 conséquences inattendues du réchauffement de l'Arctique

Le réchauffement de l'Arctique ne provoque pas que la fonte des glaces. Voici 4 autres conséquences terribles et inattendues de l'augmentation des températures.

4 conséquences inattendues du réchauffement climatique

Le réchauffement de l'Arctique ne provoque pas que la fonte des glaces. Voici 4 autres conséquences terribles et inattendues de l'augmentation des températures.

1. Incendies

De l'Amérique du Nord à la Sibérie, en passant par la Scandinavie, des millions d'hectares de forêts sont partis en fumée depuis juin 2019. Des incendies d’une ampleur jugée « sans précédent » par l'Organisation météorologique mondiale. « La latitude, c’est-à-dire le fait qu’ils soient tellement au nord, ainsi que l’intensité de ces incendies sont particulièrement inhabituelles » a précisé Claire Nullis, porte-parole de l’Organisation météorologique mondiale.

Les causes : la sécheresse, l’impact de la foudre et des températures élevées. En effet, au mois de juin, les températures des régions de Sibérie touchées par les pires incendies étaient de près de 10 °C supérieures aux moyennes enregistrées entre 1981 et 2000. Rien qu'en juin 2019, les feux de forêt dans le cercle arctique ont émis 50 mégatonnes de CO2, soit autant que les émissions annuelles d’un pays comme la Suède.

2. Famines

L'augmentation des températures est 2 fois plus rapide en Arctique que dans le reste du monde, ce qui modifie la nature même des écosystèmes. La superficie de la banquise pourrait être divisée par 10 d’ici 2050 et les arbres et buissons colonisent peu à peu la toundra, ces étendues de végétation rases, essentielles pour l’alimentation de certains animaux comme les rennes, les lemmings, les harfangs des neiges…

Autre difficulté pour la faune du Grand Nord : la sécheresse, qui contribue à la raréfaction de la nourriture. En juillet 2019, des chercheurs de l’Institut polaire norvégien ont retrouvé 200 rennes morts de faim dans l’archipel de Svalbard. Ils ne pouvaient pas accéder à la nourriture, piégée sous une couche de glace formée par les précipitations abondantes.

3. Migrations

En quête de nourriture et de températures plus clémentes, de nombreux animaux migrent vers d’autres régions. En décembre 2018, une cinquantaine d’ours polaires affamés ont envahi les alentours de la capitale de l’archipel russe de la Nouvelle-Zemble. En manque de nourriture dans leur milieu naturel, ils sont attirés par les ordures.

Si certains ours migrent vers le sud pour pallier à un manque de nourriture, d’autres animaux se déplacent vers le nord, à la recherche d’un climat plus frais. Ils entrent ainsi en concurrence avec les espèces locales déjà fragilisées par les pollutions plastique, les métaux lourds, le changement climatique. Autre conséquence étonnante de ces migrations : l’apparition de nouvelles espèces, à l'image du pizzli, issu du croisement entre un grizzli et un ours polaire. Un phénomène qui pourrait avoir des conséquences à long terme sur la faune de la zone Arctique.

4. Épidémies

Le réchauffement climatique fait également fondre le permafrost : un sol continuellement gelé, renfermant de nombreux éléments chimiques et biologiques. Parmi ces éléments, des virus et bactéries piégés dans la glace depuis des milliers d’années. En 2016 en Sibérie, 2300 rennes et un enfant inuit de 12 ans sont décédés après infection à l’anthrax. Absente de Sibérie depuis 75 ans, la bactérie à l’origine de l’infection proviendrait du dégel d’une carcasse de renne auparavant infecté. Hormis l'anthrax, d’autres virus pourraient resurgir. En 2014, des chercheurs franco-russes ont trouvé dans le sol gelé un virus géant inconnu enfoui depuis 30 000 ans.

04/08/2019 08:11mise à jour : 06/08/2019 12:48
  • 221.9K
  • 717

40 commentaires

  • LoLo F.
    15/10/2019 10:30

    Le jour que les écolos comprendront les choses sur le climat les poules auront des dents. La terre était recouverte d'eau dans le temps. Il y a eu depuis des transformations, des catastrophes naturelles, des cycles de froid, des cycles de chaleur, etc.... aujourd'hui ça n'a pas changé, ça continue. Tout ce qui se passe et qui va se passer sont des cycles. La pollution n'y changera rien. Et ça c'est déjà produit et se produira encore. La terre s'est toujours débrouillée toute seule comme une grande. Elle à toujours éliminée ce qui la gênait. Donc posez vous la bonne question, QUI GÊNE LA TERRE AUJOURD'HUI ??? Et oui c'est nous donc attendez vous à pire que ça dans les prochaines années. Il ne faut pas s'appeler Nicolas Hulot ou sortir de saint Cyr pour comprendre ça. C'est pourtant simple.

  • PI R.
    29/09/2019 18:37

    Commencez par aller voir le qatar et ses stades climatisés et aussi tous les pays du golfs en leur faisant éteindre les clims mais vous avez pas le courage d'aller dans ces pays au lieu de nous emmerder tous les jours et nous culpabilser

  • Sandrine L.
    09/08/2019 21:53

    😥

  • Nelly G.
    09/08/2019 16:26

    A voir absolument pour les septiques. Les coupables et les solutions existent aussi pour minimiser la perte de l’homme sur terre. Fred Vargas vous parle : https://m.youtube.com/watch?v=6F8HQ59y-78&feature=share

  • Amelie L.
    08/08/2019 21:10

    Au secours ... ça fait des decennies qu on dit qu il faut agir... qu est ce qu on.attend! Et la pollution! Pourquoi le monde entier fabrique t il encore du plastique et autres matieres poluantes???????

  • Marie-Françoise G.
    08/08/2019 05:50

    Pour les incendies, on n entretien plus les forets

  • Max S.
    07/08/2019 22:29

    ça a sérieusement commencé !

  • Cachou G.
    07/08/2019 16:52

    je me souviens que mon grand-père disait que l'humanité comme tout autre espèce , disparaîtra par ce qu'elle aura tout fait pour ça ...peut-être, mais notre vieille terre a connu plusieurs ères et nous sommes maintenant à la charnière d'une nouvelle ère qui ira au bout son mûrissement, inexorablement ... pauvres hommes que nous sommes assez vaniteux pour croire que l'on peut enrayer ces forces gigantesques de la nature , comme si nous pouvions commander aux forces de l'univers ...

  • Pascal F.
    07/08/2019 11:15

    Pourtant avec la taxe carbone tout devrait aller mieux!

  • Ju G.
    07/08/2019 10:43

    Haa une vidéo qui donne envie de vivre , de quoi passé une bonne journée ! ... 💩

  • Reine-Marie D.
    07/08/2019 05:27

    Je suis d’accord avec tout ce qui est dit... Le réchauffement climatique est dû en partie aux énormes et gravissimes incendies qui brûlent la planète 👹 Et on fait voler de plus en plus d’avions 👹👹👹 Quelque chose ne tourne plus rond sur la planète 👹👹👹 Et bien évidemment les famines pour les animaux et leurs migrations obligées apparaissent 👹👹👹

  • Romain C.
    07/08/2019 03:42

    😥

  • Mohamed M.
    07/08/2019 01:48

    Surtout Pour les créateurs de contenu Alpha 👇 https://www.facebook.com/groups/2613560445343716/ 👍👌

  • Ben G.
    06/08/2019 23:22

    Comme si balancer dans l'atmosphère en 100 ans tout ce que la nature a mis des millions d'années à enfouir pouvait ne pas pas avoir de conséquences!

  • Erwan G.
    06/08/2019 22:53

    On est foutu et tant mieux

  • Kika M.
    06/08/2019 22:28

    à les entendre la fin du monde est pour bientot lol

  • Frédéric B.
    06/08/2019 21:33

    Mais bon dieu, pourquoi on ne nous donne jamais les conséquences POSITIVES du réchauffement climatique ? A commencer par la possibilité de moins devoir se chauffer donc moins consommer et moins polluer.

  • Jean C.
    06/08/2019 21:27

    ce n'est qu'un début, la fin sera rapide...

  • Gilles C.
    06/08/2019 20:01

    C’est parti on ne pourra jamais revenir en arrière, c’est le cercle infernal, les conséquences seront désastreuses 😥😓

  • Denis J.
    06/08/2019 17:33

    INTOX

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.