retour

5 idées reçues sur le véganisme

"C'est une secte", "Et les carences en protéines ?"... Brut Nature est allé demander à cette militante de la cause animale de répondre aux clichés sur le véganisme. Voici ce qu'elle avait à dire.

Cinq reçues sur le véganisme

Aurélia Vincent-Blairon, co-créatrice du compte « Paye ton cliché vegan » et militante pour la cause animale, démonte cinq clichés sur ce régime alimentaire et ce mode de vie.

Les végans sont extrémistes, ils sont forcément anti-spécistes, leur mode de vie est sectaire et à l'encontre de la nature humaine… Ces lieux communs sont très répandus dans la population française. Aurélia Vincent-Blairon, co-créatrice du compte « Paye ton cliché vegan » et militante pour la cause animale, tord le coup à cinq idées reçues sur le véganisme.

« Le véganisme, c'est une secte »

Non. Il n'y a pas un club de végans où on se réunit tous les jours pour prier le grand brocoli sacré. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'aujourd'hui, notre rapport aux animaux est basé sur l'exploitation. On considère les animaux comme des ressources, des marchandises à notre disposition pour satisfaire nos intérêts. Ça entraîne d'énormes souffrances pour eux. Le véganisme, c'est donc une philosophie de vie, un moyen d’établir un autre rapport avec les animaux, un rapport plus bienveillant et pacifié.

Et ça, ce n'est pas quelque chose de nouveau. C'est une réflexion que de grands penseurs comme Pythagore, Marguerite Yourcenar ou Victor Hugo, avaient déjà en leur temps. Ils se posaient déjà la question de la place de l'animal dans la société, et ils dénonçaient déjà l'injustice et la violence avec lesquelles on les traite.

« Et les carences en protéines ? »

On a grandi avec l'idée que les protéines, ce n'est que dans la viande, alors que c'est faux. Les protéines peuvent être d'origine animale ou végétale, et on les trouve dans presque tous les aliments. En particulier pour les protéines végétales : dans les légumineuses, les céréales et les oléagineux. Pour le calcium, c'est pareil ! On pense que ce n'est que dans le lait… Mais il y en a dans les légumes verts, dans les oléagineux, dans les yaourts et les laits végétaux.

De manière générale, en France, sur l'alimentation végan, on est assez en retard, alors que dans d'autres pays, la question ne fait pas du tout débat. Par exemple, l'Association américaine de diététique et de nutrition, qui regroupe 100.000 professionnels de santé, dit très clairement qu'une alimentation végétalienne bien menée est tout à fait viable à tous les stades de la vie. Non seulement c'est viable, mais c'est aussi très bon !

« C'est la chaîne alimentaire… »

Quand on nous dit ça, on a l'impression que c'est parce que l'être humain est en haut de la chaîne alimentaire… Mais c'est faux ! Si on prend les niveaux trophiques, une classification qui permet de déterminer la place d'une espèce dans la chaîne alimentaire, l'être humain, en réalité, il est au niveau de l'anchois. Très loin derrière les grands prédateurs comme l'orque ou l'ours polaire !

Par ailleurs, on peut se demander si cette notion de chaine alimentaire est pertinente pour l'espèce humaine. Car contrairement au lion qui chasse la gazelle pour survivre, nous, on fait nos courses au supermarché, on achète nos steaks sous vide en barquette. Contrairement aux carnivores, nous sommes omnivores. Ce qui veut dire qu'on peut manger de tout, mais pas qu'on doit manger de tout pour être en bonne santé.

« On a toujours mangé de la viande »

Ce n'est pas parce qu'on a toujours fait quelque chose qu'on doit continuer à le faire. Il y a plein de choses qu'on faisait avant et qu'on ne fait plus aujourd'hui parce que notre mode de vie a évolué grâce aux progrès technologiques ou à nos considérations morales. Par exemple, avant, on se déplaçait en calèche. Pendant longtemps, les femmes n'ont pas eu le droit de vote. Aujourd'hui, on fait un Paris-Lyon en deux heures et, en tant que femme, j'ai le droit de voter. Et tout le monde trouve ça normal.

Les modes de vie d'hier n'ont rien à voir avec ceux d'aujourd'hui, et ceux de demain seront encore différents parce que la société va continuer à évoluer. Un des défis de la société de demain, c'est l'alimentation, parce que la consommation de viande pose d'énormes défis écologiques et éthiques.

« Vous voulez l’égalité entre les espèces »

Non ! On n'est pas en train de dire qu'une vache égale une poule égale un être humain… Bien évidemment, il y a des différences entre les espèces, mais il y a aussi des similitudes comme l'envie de vivre ou la capacité à ressentir des émotions. Justement, ça, ce sont des choses qu'on devrait prendre en compte dans nos choix de consommation.

Pour faire ça, on peut imaginer une balance : d'un côté, il y a mon envie de manger un steak, et de l'autre, il y a la vie de l'animal. Logiquement, la vie de l'animal devrait l'emporter sur l’envie de me régaler cinq minutes. On n'est pas du tout en train de prêcher pour une égalité pure et simple entre toutes les espèces – donner le droit de vote aux poules, ça n’a aucun sens. En revanche, ce qu’on veut, c’est une prise en compte des intérêts des uns et des autres.

19/05/2019 08:41
  • 759.6k
  • 3.3k

312 commentaires

  • LaurieBle C.
    05/06/2020 08:17

    Bravo !!

  • Jonathan S.
    23/05/2020 16:01

    Les insectes sont nos amis il faut les aimer aussi

  • Guillaume J.
    22/05/2020 16:22

    Voilà ce que j'ai entendu "blablabla boubou "😁

  • Maxime R.
    18/05/2020 06:59

    tt est bien dit 😌

  • Vcd D.
    18/05/2020 00:28

    Quand Brut veux faire aussi con que Kombini...

  • Sonia P.
    17/05/2020 18:20

    A cause de la déforestation due aux activités humaines...

  • Nadine S.
    17/05/2020 08:52

    Je ne suis ni vegan, ni végétarienne. J'aime un bon morceau de viande et les oeuf de mes poules. N'ayant pas de vos il ne s'agit que d'oeufs clairs. Donc aucun meurtre commis. Pour la viande j'ose espérer que je suis dans une région de respect (Bourgogne).

  • Jean P.
    16/05/2020 18:12

    allez fais too plaisir

  • Christophe A.
    16/05/2020 12:26

    Et pourtant ils ont été les premiers à faire des lois animalistes... Intéressant de voir ce genre de reportage à l’heure où l’élevage est considéré comme des camps de concentration.

  • Sa M.
    16/05/2020 12:19

    Comme quelqu’un l’a souligné plus bas : La quasi totalité des shaolins sont végétaliens et sont tout en muscles aussi. Aucune carence. Une espérance de vie dans la moyenne. Leur mode de vie existe depuis des siècles. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Cuisine_bouddhique

  • Mickaël P.
    16/05/2020 11:18

    Un vegland qui a crée une réserve naturelle ou aire protégée ?

  • Aja K.
    16/05/2020 10:04

    Les shaolins sont végétariens et sont tout en muscles aussi. Aucune carence.

  • Pascal H.
    16/05/2020 08:05

    Merci

  • Christophe A.
    16/05/2020 07:32

    C’est marrant quand on parle des personnages historiques animalistes , on ne parle jamais des nazis . Ils ont été les premières personnes pourtant à voter des lois dans ce sens . https://youtu.be/mRcPE-bWk4s

  • Geoffrey B.
    15/05/2020 21:48

    Un peu léger comme arguments je suis d'accord qu'on mange trop de viande et mauvaise Après si en France on est en retard c'est a cause de notre gastronomie supérieure a la moyenne (bouffe dégueu aux us) comment se passer de tous ces plats délicieux? Perso j'en serais incapable pourtant j'ai déjà tué des animaux pour les manger

  • De L.
    15/05/2020 20:23

    https://www.facebook.com/162954523738947/posts/3758122437555453/

  • Christie Y.
    15/05/2020 20:22

    Il n’y a que les végans pour croire que ce qu’ils mettent dans leur assiette a le moindre intérêt pour autrui, et que ce n’est certes pas le véganisme qui rend quoi que ce soit de meilleur pour la planète et ses habitants.

  • De L.
    15/05/2020 19:44

    Bouffer de la viande comme on bouffe dans nos pays de sur- consommation nauséabonde est un problème de santé publique. Mais peu de gens veulent voir la réalité en face à défaut d'avoir de la pitié face à cette souffrance honteuse infligée à échelle industrielle aux animaux.

  • Tuvache E.
    15/05/2020 13:32

    La numéro 4, mon dieu je ne peux plus l’entendre.... ridicule cette « justification »

  • Jetro A.
    15/05/2020 11:52

    Bas moi je vais pas changer de mode de vie pour ces beaux yeux point laisse les gens menger ces qu'il veulent

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.