À 94 ans, il reçoit la médaille du Mérite agricole

Pionnier de l’agriculture biologique depuis 1966, Maurice vient d’être récemment récompensé de la médaille du mérite agricole.

Je n’ai jamais été un moutonnier, je n’ai jamais suivi la foule sans savoir où j’allais”

“Moi, ça fait plus de 50 ans que je ne mets pas de produits chimiques. Pour moi, l’agriculture, c’est un art et les arts, ça se travaille. Ça a été difficile, parce qu’on a été combattus bien souvent, violemment, menacés et tout, mais on a la satisfaction de faire quelque chose qui est bon.” En 1966, Maurice décide de se lancer dans une agriculture biologique sans pesticide. Il est alors vu comme un marginal. Aujourd’hui, l’agriculteur toujours actif reçoit la médaille de l’ordre du Mérite agricole. Cette distinction récompense Maurice pour son engagement pour le monde rural ainsi que la protection de la biodiversité et la défense d’une alimentation saine et durable. Correns, le premier village bio de France

“Dans le monde agricole, on se fie beaucoup au regard des autres, mais Maurice, il est passé au-delà de tout ça, il a mené sa barque, il a su avancer malgré les regards, malgré les contradictions et c’est tout à son honneur, donc c’est pour ça que c’est avec mérite qu’il a obtenu cette distinction aujourd’hui", explique Marie-Ange Magne, députée sortante de la troisième circonscription de la Haute-Vienne. "Aux sceptiques, vous avez su leur répondre avec brio qu’être écolo, un vrai, n’était pas un fléau, mais un joyau. Maurice, vous serez notre éternel pionnier, vous avez compris avant tout le monde que ce qui compte par-dessus tout, c’est une bonne alimentation", poursuit-elle. Un modèle de ferme bio intensive pour transformer l'agriculture mondiale

avatar
Brut.