retour

Après de 2 ans de vie dans les bois, ils font le bilan

Depuis 2 ans, Caroline et Jonathan vivent et élèvent leurs enfants dans les bois, au plus près de cette nature qu'ils souhaitent préserver. Et pour eux, la Désobéissance fertile, ça a tout changé.

La désobéissance civile, deux ans après

En mai 2019, Brut avait rencontré Jonathan, Caroline et leurs deux filles, qui ont choisi de vivre en pleine forêt et avec un mode de vie en parfaite harmonie avec la nature. Ils sont en dehors du système et appellent leur philosophie la “ désobéissance civile”. Où en sont-ils deux ans après ?

Un mode de vie en dehors du système

Leur philosophie : recréer des sociétés respectueuses du vivant, pour qu’elles deviennent les gardiennes des écosystèmes.

Leur habitat ainsi que ceux des autres familles vivant dans cette zone sont construits sur un terrain non-constructible. Ils sont dits compostables car ils peuvent se dégrader naturellement. Ils sont composés de bois, de bottes de pailles, d’argile. La communauté recense les animaux sauvages afin de démontrer que cette zone est un refuge pour la faune et la flore, et qu’ils vivent en harmonie avec cette population animale.

Les bienfaits d’une vie en forêt

Jonathan et Caroline se disent impressionnés des capacités qu’ont pu développer leurs deux filles, dont la plus jeune Mani, qui vient de passer ses deux premières années dans la forêt. “À deux ans, elle sait reconnaître de la consoude, de l’ortie, du fenouil !” sourit Caroline.

Ils ressentent également des bienfaits physiques, comme le décrit Jonathan : “On se sent pleinement vivants, à la fois dans nos renforcements musculaires puisque j'ai l'impression qu'on s'est endurcis, également à l'intérieur de nous.

“Vivre dans la nature crée un attachement viscéral et une volonté d’agir”

Le fait d'être confrontés aux problématiques écologiques, telles que les pénuries d'eau et les assèchements précoces, ou la diminutation de la superficie de forêt sauvage dans leur région concrétise à leurs yeux la cause environnementale.

Face à ces constats quotidiens, Jonathan et Caroline décident de s'extraire des institutions et des lois "classiques", qui selon eux ne permettent pas de répondre suffisamment à l'urgence climatique. Ils proposent un mode de vie alternatif, la désobéissance civile.

Avant, on voyait beaucoup de statistiques, beaucoup de chiffres qui montraient ces extinctions potentielles d'espèces, tous ces dérèglements auxquels on doit faire face, mais le fait d'y être et le fait de pouvoir le vivre, eh bien, ça fait qu'on a un attachement beaucoup plus viscéral et une volonté d'agir qui est beaucoup plus forte que depuis la ville”, conclut Jonathan.

08/02/2021 07:24
  • 3.4M
  • 3.1K

1100 commentaires

  • Grégory T.
    3 jours

    Bravo! Ça donne envie et ça fait peur en même temps. Vous gagnez de l’argent? Vous êtes propriétaires de vos terres? Quelle surface? Comment vous payez vos impôts ? Où êtes-vous domiciliés si le domicile n’est pas reconnu? Comment vous faites pour rester connectés au reste du monde? Comment attirez-vous des gens pour partager votre expérience ?

  • Michèle V.
    5 jours

    Faut la sante quand meme/ mais j aime bcp le concept

  • Fran T.
    6 jours

    , secondo me questa sei tu tra un paio d'anni

  • David B.
    6 jours

    des foutu hypies

  • Lucas S.
    6 jours

    bon on part quand ?

  • Sophie D.
    04/05/2021 12:44

    J' aimerai en faire autant

  • Enième M.
    02/05/2021 14:02

    je te donne 5 ans

  • Pic D.
    02/05/2021 09:19

    ❤️

  • Hélène B.
    30/04/2021 05:58

    Je trouve leur initiative très belle mais ce que ce reportage ne dit pas c’est qu’ils se sont installés sur un terrain en zone d’effondrement, qui n’est pas le leur, sans permission du propriétaire ni de la mairie. Donc vivre plus sainement oui oui oui, mais dans le respect de chacun et des lois s’il vous plaît!

  • Robert B.
    29/04/2021 17:45

    Excellent

  • Catherine L.
    29/04/2021 17:10

    Prendre le parti de la nature et des animaux contre l homme et non l inverse Mener une sorte de vie indienne avec le cercle de l onto 🙏

  • Serge S.
    29/04/2021 16:57

    https://www.youtube.com/watch?v=d4pczBgds9k

  • Françoise S.
    29/04/2021 08:18

    Bonjour au moin pas de confinement pour vous . Jaime .je veux

  • Bénédicte L.
    28/04/2021 18:14

    Des témoignages faits pour les gens de la ville ? Tant mieux pour eux....A la campagne , on vit aussi comme ça, et mes enfants ( ils ont entre 28 et 33 ans ) ont profité et hérité de ce bon sens.

  • Geoffrey O.
    26/04/2021 06:23

    Beau projet mais construire -même une cabane en bois- dans une zone humide...ca peut soulever des désapprobations justifiées... https://www.leparisien.fr/environnement/une-cabane-en-pleine-nature-en-correze-la-nouvelle-vie-dune-famille-parisienne-fait-grincer-des-dents-11-04-2021-7LLIFAZJD5DG7HQZO632AP6IIE.php

  • Akram M.
    25/04/2021 22:22

    6 milliards et quelques de population sont d accord avec vous, Les ressources ne sont pas les même, C est le destin ou le contrôle humains ? Vos avis svp

  • Béatrice N.
    25/04/2021 16:15

    Il y a une chose incompatible qui saute aux yeux 👀 Tétine, lange moderne et couche jetables au milieu des bois 🧐

  • Yeniola B.
    24/04/2021 11:04

    Malheureusement dans certains départements, tu est dénoncé la première semaine et tu reçois dans le mois un courrier avec AR du maire, puis un huissier de justice dans les 3 mois et le préfet te vire l'année suivante...😳😪et je vous parle pas des services sociaux qui peuvent faire du zèle 🤬

  • Kourghali C.
    23/04/2021 19:28

    Tres beau

  • Tar A.
    23/04/2021 12:27

    Sketch?

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.