retour

Au Brésil, la culture du soja menace la biodiversité

Le soja brésilien est exporté aux quatre coins du monde, jusqu'en France. Mais au Brésil, sa culture est un désastre écologique. Voilà pourquoi.

La consommation de soja, facteur de déforestation au Brésil

Le soja brésilien, largement exporté à l’étranger pour nourrir le bétail, est cultivé intensivement dans le Cerrado. Entre 2000 et 2014, 963 000 hectares ont été déboisés.

La région du Cerrado, au Brésil, produit la moitié du soja brésilien. Ce biome unique, composé de la plus grande zone de savane tropicale du globe, abrite 5 % de la biodiversité mondiale. Pourtant, la moitié de ce territoire a déjà été transformée en terres agricoles. Entre 2000 et 2014 en effet, 963 000 hectares ont été déboisés – c’est plus grand plus que l'île de Porto Rico. En cause : la culture intensive du soja, qui a augmenté de 108 % durant cette période.

La majorité des impacts attribuables aux consommateurs étrangers

Ce soja est majoritairement destiné à nourrir les poulets, les porcs et les vaches afin de produire de la viande et du lait. Une étude publiée en 2019 dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) s'est intéressée aux impacts de cette production et à ses responsables. D’après les auteurs de l’étude, la consommation intérieure de soja est responsable de 45 % des impacts sur les espèces endémiques du Cerrado. Toutefois, la majorité des impacts sont attribuables aux consommateurs étrangers, dont 22 % au marché chinois et 15 % au marché européen.

Le fourmilier géant est particulièrement touché. Dans l'État du Mato Grosso, cet animal emblématique a perdu 85 % de son habitat à cause du soja. Cette espèce est aujourd'hui classée comme vulnérable sur la liste rouge de L'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Et la situation pourrait empirer… Selon l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Brésil devrait devenir le 1er producteur mondial de soja d'ici 2025.

01/01/2020 15:51
  • 233.9K
  • 524

212 commentaires

  • Poulailler D.
    27/06/2020 22:50

    Mais arrêté de foutre notre planète en l'air penser a la nature bordel elle nous sers à vivre tout les animaux sont très utiles s'ils sont présents c'est que nous en n'avons besoin ils sont très utiles vous détruisez leurs territoires c'est comme si demain ont detruiser vos maisons bandes d'abrutis ils étaient là avant vous les animaux

  • Noel B.
    26/06/2020 13:12

    Ce n est pas la planète qui est malade c est l humain qui l a detruit

  • Manon L.
    21/06/2020 16:11

    Il faut faire attention

  • Thibaut B.
    20/06/2020 19:23

    Les Vegans en sueur

  • Pascal C.
    20/06/2020 16:15

    Avec leur président à la con, ça va vite être détruit

  • Yves M.
    20/06/2020 12:05

    😠

  • Mauricette F.
    20/06/2020 08:53

    Arrêtons de détruire la nature qui a un sens, des missions, ...

  • Alexia A.
    20/06/2020 08:33

    alors oui le soja est le premier facteur de déforestation, mais regarde à qui il est vraiment profitable 😘

  • Irene R.
    19/06/2020 19:19

    Principauxl responsables: l'agriculture agrochimique et l'élevage intensif , modèle qui s'étend toujours plus!

  • Hilary S.
    19/06/2020 07:59

    PS Eh Claude - quand est-ce que tu te déconfines? Je t'attends à Junas .. Bises

  • Hilary S.
    19/06/2020 07:59

    Je ne peux regarder ce genre de message car ça me fait trop mal. Chaque année un peu plus... J'espère que ce petit film aide à faire connaître - moi je connais TROP bien. Bises H

  • Morgane R.
    19/06/2020 07:16

    Certainement mais c’est principalement pour la nourriture animale Pour nourrir les bovins et ovins ... Pour produire au final peu de viande C’est pour ça que l’homme massacre le monde au profit du fric car on pourrait très bien manger de la viande deux trois fois par semaine au lieu de deux fois par jour !

  • Marie-claire R.
    19/06/2020 06:28

    Quand l'homme aura détruit la nature et qu'il ne lui restera que ses billets de banque !

  • Gohier D.
    18/06/2020 20:26

    Avec la biodiversité qui disparait, il y a aussi des populations qui doivent fuir les zones mises en culture. En France, la forêt linéaire " LES HAIES" est aussi détruite , notamment pour cultiver du maïs qui demande d'être complémenté par le soja importé de ces zones pour l'alimentation animale intensive. Le maïs sert aussi à "NOURRIR" les METHANISEURS.

  • Robert W.
    18/06/2020 16:39

    Et vivre l agriculture naturel avec le respect de la terre.ont peux rever non? Et ne pas oublier la plus grande usine ou ils elevent des poulets part milliers et les exportent meme en suisse chez bell.ecoeurant.

  • Ariane J.
    18/06/2020 12:51

    Mais il s agit du patrimoine mondiale et les grande instances ils font quoi?ils ont été élus pourquoi?et a qui cela profite? Ou pouvons nous faire un recours pour préserver ce qui reste car il y a beaucoup d essence d arbres qui n existe plus. Et le gouvernement brésilien c edt un âne qui n a rien compris ou un inculte qui cherche l argent?

  • Amélie M.
    18/06/2020 12:30

    ce que tu me disais toujours !! 😡

  • Catherine P.
    18/06/2020 11:14

    Quelle horreur, ignoble, des assassins

  • Henry O.
    18/06/2020 10:37

    mais les bobos s'en foutent, on pollue pas chez nous !

  • Fabienne D.
    18/06/2020 08:01

    Simplement assassins de notre terre que restera t il a nos enfants ??

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.