retour

Au Malawi, des ONG combattent le braconnage dans le parc national de Kasungu

Cette réserve naturelle du Malawi a longtemps été la cible de braconniers. Mais aujourd'hui, la criminalité dans cette zone a pratiquement cessé. Formation de rangers, réintroduction d'animaux… Voilà comment des acteurs comme l'ifaw tentent de préserver cet écosystème.

Au Malawi, le combat contre le braconnage

Le parc national de Kasungu, une réserve naturelle, a longtemps été la cible de braconniers. Mais aujourd'hui, la criminalité dans cette zone a pratiquement cessé.

« Si vous regardez ce que l’on trouvait dans les huit parcs et réserves naturelles du Malawi dans les années 1970 et qu’on le compare à aujourd’hui, le parc de Kasungu est sans doute celui qui a subi le plus de pertes », affirme Mike Labuschagne, responsable de la sécurité au parc national de Kasungu. Entre 1990 et 2015 en effet, dans cette zone, le nombre de zèbres est passé de 500 individus à seulement six. Les cobes à croissant, eux, ont totalement disparu.

« Le degré de souffrance de ces animaux, le degré de cruauté, c’est accablant »

Dans cette réserve naturelle de 2.400 km2, le braconnage a longtemps été un fléau. « Si, du point de vue des animaux, l’on prend en compte la perte de valeur touristique, on s’aperçoit de l’énorme coût nécessaire au rétablissement de ce que l’on a perdu. Et pour le Malawi, l’un des pays le plus pauvres au monde, ce type de perte est gravissime. Et ça, c’est uniquement du point de vue économique. Si vous regardez le degré de souffrance de ces animaux, le degré de cruauté, c’est accablant », déplore Mike Labuschagne.

L'Ifaw a pour projet de relâcher 12 zèbres et 14 cobes à croissant

Mais grâce à des acteurs comme l'Ifaw, le Fonds international pour la protection des animaux, le braconnage dans le parc de Kasungu a quasiment cessé. Depuis 2015, cette ONG travaille à la reconstruction d'infrastructures et à la formation de rangers. Et les populations de plusieurs espèces, comme les éléphants, sont aujourd'hui en augmentation. Par ailleurs, d’autres animaux, comme les lycaons, les lions ou les léopards, sont régulièrement observés.

Fort de ce constat, l'Ifaw, en collaboration avec le service des parcs nationaux du Malawi, a pour projet de relâcher 12 zèbres et 14 cobes à croissant. Ces réintroductions devraient permettre à ces espèces de progressivement recoloniser la zone et de rééquilibrer l'écosystème local, privé de ces grands herbivores depuis plusieurs années.

20/07/2020 06:42
  • 444.9K
  • 191

121 commentaires

  • Mona N.
    01/09/2020 19:33

    Bravo.

  • Cathy C.
    31/08/2020 15:45

    👏👏👏

  • Anna G.
    31/08/2020 14:29

    Tant mieux s ils ont réussi à ce débarrasser des braconniers

  • Marcelle J.
    30/08/2020 18:07

    Magnifique et prise de conscience de la part des hommes. 👏👏👏👏❤❤❤❤👍👍👍👍🐘🐘🦒🦒🦏🦏🦏

  • Alain V.
    30/08/2020 16:05

    Vive ces pays qui protègent le trésor du monde

  • Sylvie S.
    30/08/2020 14:46

    Bravo et que ça dure 🤗🤗🤗🤗🤩🤩🤩

  • Marguerite C.
    30/08/2020 06:29

    M

  • Marguerite C.
    30/08/2020 06:29

    Je suis vraiment heureuse de cette bonne nouvelle

  • Wilhem S.
    30/08/2020 01:10

    Un grand Bravo pour cette action. La nature 🏞️ 🌿 grace à ce geste va pouvoir trouver un nouveau souffle. Je suis heureux pour ces animaux. Mais je pense que ce n'est pas seulement dans cette région que les êtres humains doivent réagir si ils ont vraiment envie de trouver ce nouveau souffle comme le disent. Alors une fois de plus penser à protéger la nature 🏞️ 🌿 parce qu'elle nous Donnent tous. Et nous avons besoin d'elle mais elle aussi a besoin de nous.

  • Frederic L.
    29/08/2020 18:21

    Pourvu que ça dure

  • Ćlñ H.
    29/08/2020 17:55

    Enfin un peu de bonté dans ce monde de barbare

  • Patricia V.
    29/08/2020 14:41

    Bravo👏👏❤️❤️

  • Sylvie L.
    29/08/2020 11:26

    Félicitations pourvu que ça dure

  • Monique L.
    29/08/2020 10:56

    PŔÉSERVÉR LES ANIMAUX UNE BONNE ACTION ♥️

  • Chriss J.
    28/08/2020 22:01

    Des braconniers tu en auras toujour.. étant dans les chichildé du malawi justement je peut vous dire qui ya encore beaucoup de poissons sauvage qui arrive en France/Belgique et pas forcément tous légale

  • Annie E.
    28/08/2020 21:40

    c'est à croire que tous ces tueurs d'animaux déferlent chez nous

  • Moïra B.
    28/08/2020 21:21

    IFAW fait un travail colossal. N'hésitez pas comme moi, à leur faire des dons. Merci pour toutes leurs sauvegardes.

  • Hoxane D.
    28/08/2020 20:33

    Il faut d'abord tirer sur les riches qui commanditent cette barbarie.

  • Montana M.
    28/08/2020 20:00

    Un grand merci pour votre courage et pour la défense de ses magnifiques animaux 🙏🙏🙏🙏😍

  • Julien J.
    28/08/2020 16:21

    👏

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.