retour

Déforestation, élevage intensif : les facteurs favorisant les épidémies

Chauves-souris, civettes, tiques... 60 % des maladies infectieuses humaines sont d'origine animale. Voilà ce qui favorise cette transmission.

Dégrader l’environnement menace la santé des humains

L’expansion urbaine, la déforestation et l’élevage sont des facteurs qui augmentent le risque d’épidémies.

Expansion urbaine, déforestation, élevage… Ils ne menacent pas seulement l'environnement, mais aussi les humains : ce sont des facteurs qui augmentent le risque d’épidémies. Une des raisons principales est la mise en contact des animaux et des humains. 60 % des maladies infectieuses humaines sont en effet d’origine animale, et plus de deux tiers d’entres elles proviennent d’animaux sauvages.

Ebola était la conséquence de la déforestation

La destruction des milieux naturels, due à la déforestation et à l’expansion urbaine, engendre des migrations animales et augmente le risque de transmission. En 2017, le virus Ebola était apparu dans des zones déforestées d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest. Les chauves-souris porteuses du virus étaient alors venues se nourrir dans des fermes et des jardins, permettant ainsi la transmission à l’humain.

D’autres actions peuvent aussi contribuer à favoriser les épidémies : l’élevage industriel, qui favorise la propagation de virus via les déjections, et le commerce d’animaux, qui fait se croiser des espèces qui ne devraient pas se rencontrer naturellement. C’est la cause probable de l’actuelle épidémie de coronavirus COVID-19. Selon les scientifiques du projet Global Virome, la faune sauvage abriterait 1,7 million de virus encore inconnus.

18/03/2020 11:59mise à jour : 22/05/2020 11:37
  • 1.2m
  • 1.0k

551 commentaires

  • Michelle R.
    31/07/2020 22:16

    Nous leur en passons aussi

  • Jeanne F.
    28/05/2020 21:37

    Pas tres malin de pretendre que cest la faute des animaux . Cest surtout la fautevdu pauvre con d'humain qui fou la merde partout ou il met les pieds. Les animaux...dans leur monde n'ont pas de problemes tant qu'on ne vient pas les poluer. Eux se lortent tres bien sanz nous. Arretez de balancer ce genre d'info. Beahcoup trop de petits cerveaux en liberté.

  • Christophe O.
    28/05/2020 07:50

    L’être humain accuse toujours les autres mais bientôt il va disparaître croisons les doigts

  • Mickael F.
    28/05/2020 05:09

    Pays de riche PD. Il nous enmerde à souhait. Fini la grande distribution revenons à nos petits marché locaux et et vieille boutique. Centre commercial au revoire. Carrefour, auchan, intermarché. Cora. Super u. Géant casino. E leclerc. Aldi lidl, leaders price. Tous enfin. A l ancienne.

  • Muguette P.
    27/05/2020 20:35

    Toutes des choses que les plus cupides de ce monde ne veulent pas entendre.

  • Val K.
    26/05/2020 11:26

    Déjà si on pourrais équilibré le nombre de naissance et de décès ça serais déjà pas mal, plus il y'auras d'humain, plus il y'auras de consommateur ( en Eau, Bois, Nourriture et 1ère matière ), plus ça sera la merde, l'humain est née pour Produire, Consommer, Construire, Détruire, et là ça và plus sur la destruction que la construction :/, et j'en parle pas du gaspillage...

  • Magdala R.
    25/05/2020 20:57

    اللهم إنك عفو تحب العفو فاعف عنا

  • Laurence S.
    25/05/2020 19:11

    Bah voyons .. C la derniere celle la encore Quand vous aurez fini de nous prendre pour des cons vous nous le direz

  • Anne M.
    25/05/2020 10:16

    Et la CONNERIE EST ELLE AUSSI DU AUX ANIMAUX

  • Lirenya Y.
    24/05/2020 18:32

    Oui, parce que le plus facile c’est de dire que tout est la faute de la nature et des animaux. Bientôt ils vont nous interdire de posséder des animaux et de les approcher et les mettront à mort parce que soit disant “ils sont la cause de mort humaine et de l’épidémie” pourtant les humains ont tué bien beaucoup d’animaux même en une seule année juste pour la consommation. C’est la faute humaine, la raison du Covid n’est peut être toujours pas connue, mais si c’est due à une consommation d’un animal qui a été malade ou qui a transmi le virus, c’est toujours la faute humaine. Personne a obligé personne de manger des animaux sauvages ni personne à obligé personne de les attraper ou maintenir un contact…

  • Michele R.
    24/05/2020 18:20

    et nous que passons nous aux animaux ?

  • Sarah A.
    24/05/2020 16:12

    Bien sur que déforestation = maladies pr l'homme car cohabitation d'espèces.... Ouvrez vos yeux et cultivez vous

  • Francoise G.
    24/05/2020 09:03

    L’homme se détruit lui même 😤😤😤 Sans même s’interroger 😡😡😡 Seul le regard porté sur les rapports d’argent les intéressent 😢😢😢

  • Anne P.
    24/05/2020 07:45

    Continuez comme ça, avec ce genre de post il y aura encore des trolls pour dire éradiquons les animaux 🤬

  • Annie P.
    23/05/2020 22:43

    Déjà ,ne pas les manger , les laisser tranquilles ensuite ,quelle idée de manger ces bestioles ?

  • Ba N.
    23/05/2020 22:25

    L'homme est maître de sa propre autodestruction, c'est la pire espèce que la terre n'est jamais portée sans lui la nature serait libre , magnifique et les animaux LIBRES !

  • Dominique G.
    23/05/2020 21:51

    😡😠🤮

  • Karkaba A.
    23/05/2020 19:59

    Des batteries microbe et parasite oui ! Mais le virus cest l'homme qui le fabrique ! Le pire assassin

  • Bachi N.
    23/05/2020 19:06

    Bonsoir ceci est prouvé scientifiquement par des personnes qui connaissent très bien la question. Je pense que vous devriez cesser de mettre des commentaires irresponsables, nous sommes en train de détruire la vie sur terre et nous avec. Si on continue comme cela ce sera de pire en pire. Il faut faire des choix.

  • Marc O.
    23/05/2020 18:59

    Profondément choqué par ce reportage de Brut. Enseignant depuis 10 ans les zoonoses je sais que l'homme seul est responsable des épidémies ces dernières années. Bien au contraire il ne doit pas se séparer mais rester intégré au Vivant, arrêter de le détruire (déforestation...), stopper sa prolifération démographique et économique pour arrêter le réchauffement climatique et son extension des vecteurs (Lyme, leishmaniose...).

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.