retour

En Inde, Raashi Thakran veut briser le silence autour du suicide

Sa vie a basculé lorsqu'elle a appris la mort de son frère. Aujourd'hui, Raashi Thakran veut briser le silence autour du suicide. Pendant ce temps-là, en Inde...

Suicide : Raashi veut mettre fin au tabou

Le 6 janvier 2019, la vie de de Raashi Thakran bascule lorsqu’elle apprend que son frère s'est donné la mort. Depuis, la jeune Indienne s'engage contre le suicide.

La nuit du 6 janvier 2019, la vie de Raashi Thakran change du tout au tout. Ce jour-là, la jeune Indienne apprend le décès de son frère, par suicide. L’événement est un véritable choc pour la famille. D’autant que Raghav - c’était son nom - ne montrait aucun signe de mal-être. 

« Aucun de nous ne l’a vu venir. Il n’y avait aucun signe », raconte Raashi. Et de poursuivre : « Il était toujours si heureux, si joyeux. Même 30 minutes avant que cela n’arrive, au moment d’aller faire son footing, il plaisantait avec moi. »

Briser le tabou autour du suicide en Inde

De cet électrochoc, Raashi décide de faire un combat. En Inde, le phénomène du suicide est passé sous silence. Pourtant, en 2019, au moins 93.000 Indiens âgés de 18 à 45 ans se sont donnés la mort. « Beaucoup de membres de ma famille et beaucoup de gens que je connaissais voulaient garder le silence », explique Raashi. « Beaucoup d’entre eux ont même dit que c’était un accident. »

C’est à ce moment-là que la soeur de Raghav a décidé d’en parler. « Mes parents et moi, nous n’avions pas honte », assure-t-elle. Raashi affirme que les personnes suicidaires ne sont ni égoïstes, ni lâches. En revanche, elle voit cet acte comme « la mesure de leur douleur ». Selon elle, c'est la société qui est en cause.

Une ligne d’assistance téléphonique

Pour venir en aide aux autres personnes qui se retrouvent dans la situation de son frère, Raashi a lancé une pétition sur Change.org en juillet 2019. Grâce aux 400.000 signatures obtenues, le gouvernement indien a mis en place une ligne d’assistance téléphonique nationale. Le dispositif est opérationnel 24h/24 et 7j/7.

En France, il existe plusieurs dispositifs similaires, dont Suicide Écoute. Une permanance téléphonique est assurée tous les jours et 24h/24 au 01 45 39 40 00.

18/09/2020 17:31
  • 661.7K
  • 89
Brut - Le livre

73 commentaires

  • Emilie L.
    16/10/2020 08:03

    Mon frère s'est suicidé en juin 2009 je n'ai jamais surmonter son départ il manque à ma vie chaque jour, en revanche j'ai toujours compris son choix et son soulagement...peut-être que c'est pour cette raison que je le sent parfois sa présence. Ce qui est sur c'est que tout ce que j'ai pu accomplir est pour lui je me dois de vivre comme je l'entend pour 2.

  • Johanne E.
    09/10/2020 16:50

    C est la maladie de l âme

  • Patricia M.
    07/10/2020 22:03

    C’est beau ce que fait cette jeune fille. J’ai perdu deux frères qui se sont suicidés. Au début : on se croit coupable de ne pas avoir senti à quel point ils souffraient. Ils avaient des projets... Et, puis : le geste fatal . C’est violent d’apprendre cette nouvelle ! Personnellement : j’ai été dévastée pour chacun de mes frères ! J’ai perdu la santé, j’en souffre toujours aujourd’hui. Cela s’est passé en 1992 et mon autre frère en 2003. Ils sont là avec moi dans mon cœur. Nous avons un point commun : nous sommes fans d’Elvis, et, quand je l’écoute : je ne suis pas seule : ils sont là avec moi. Je suis croyante et je sais que je vais les retrouver quand ce sera mon tour.

  • Fouzia S.
    30/09/2020 23:40

    Triste histoire pour cette famille, mais une belle et humaine initiative de la part de cette jeune fille meurtrie

  • Fouzia S.
    30/09/2020 23:38

    Paix à son âme. C'est triste :/

  • Lyd T.
    27/09/2020 07:08

    Je ne comprends pk en Afrique on a pas ce pb de suicide intensif, pourtant on souffre tout autant🤔 c vrai qu'il en existe mais c plus des cas rare qu'autre chose. Soit on est plus en paix avec nous même, soit on préfère affronter nos problèmes face à face, soit on a pas le temps d'être dépressif ( quand tu as des charge comme une famille que tu dois nourrir tous les jours ça ne doit pas te laisser le temps de réfléchir au suicide) ou on est beaucoup plus fort mentalement jcp. Je me suis toujours demander qu'est ce qui crée cet écart au niveau suicide. Si vous vous suicidez trop la population noir d'Afrique risque de conquérir le monde x'D

  • Aurélie T.
    25/09/2020 15:29

    Ce monde est violent pour les personnes qui ont encore une intelligence émotionnelle.

  • Inès E.
    25/09/2020 15:21

    Je comprend parfaitement la peine et la douleur mon frère de 17 ans c'est suicider il y a bientôt 2 ans , je me souviens d'avoir vu mon père pleurer chose qui n'était jamais arriver. J'ai garder la lettre d'adieu de mon frère, j'ai développé des photos de lui pour l'accrocher au mur. Je suis actuellement enceinte de mon premier enfant et plus tard il connaîtra l'histoire de son tonton. Paix à son âme

  • Faty F.
    24/09/2020 06:33

    Un mal-être que personne n'essaye de comprendre 😣😣. Ici en Algérie on leur dit même qu'ils iront en enfer et que c'est Haram. . Je ne comprends pas pourquoi ?. Il n'y a même pas d'aide. Pauvre jeunesse.

  • Rajaa E.
    23/09/2020 11:15

    Le gouvernement indien tué les musulmans les brûlent vifs détruit les mosquées...gouvernement de vautours et les vautours se reconnaissent et pleurent qd quelqu' un se tué lui même. C est pas un musulman qui l a tué dieu merci

  • Diego S.
    23/09/2020 10:45

    Il avait quoi son frère ?

  • David C.
    22/09/2020 16:50

    Un pays est grand pas avec sont pib ni sa croissance mais par son pouvoir a protégé sa population

  • Rachele G.
    22/09/2020 08:40

    La souffrance de ceux qui restent est immense...

  • Liliane B.
    22/09/2020 07:37

    Repose en paix🙏🙏🙏🙏🙏

  • Danielle B.
    22/09/2020 07:18

    Je comprends tout à fait qu on puisse en arriver là et toute la détresse de sa famille. Quelles sont les pressions sociétales propres à l'Inde, qui rendent tant de jeunes malheureux au point d en mourir ?

  • Crost V.
    22/09/2020 07:06

    Bravo

  • Emilia D.
    22/09/2020 05:28

    J'aurais peut être 150 raisons de me suicider et pourtant je combat et plus j'ai mal et plus je m endurcis . Le suicide n'est pas la solution mais la fuite . Après chacun ses choix mais je suis contre . Il suffit simplement d'oser parler et ne pas prendre sur soi pour ne pas finir ronger de l'intérieur . Il y a tellement de solutions dans cette vie que de mettre fin a sa vie et tout gâcher .

  • Aixela D.
    22/09/2020 04:59

    🌹🕊🖤

  • Loulou L.
    22/09/2020 02:49

    Quelle courageuse femme.

  • chebbab abdessamad
    21/09/2020 14:50

    Je suis vraiment triste pour lui

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.