retour

Gestes écocitoyens : limiter le gaspillage alimentaire

On jette un tiers de la nourriture qu'on produit dans le monde. Mais comment limiter ce gaspillage alimentaire ? Épisode 10 de notre série sur les gestes éco-citoyens, avec Julien Vidal de Ca Commence Par Moi.

Comment limiter le gaspillage alimentaire

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finit à la poubelle. Comment peut-on limiter ce gaspillage alimentaire ? Épisode 10 de notre série sur les gestes éco-citoyens, avec Julien Vidal de Ça Commence Par Moi.

Si le gaspillage alimentaire était un pays, ça serait le 3eme émetteur de CO2 au monde, derrière la Chine et les États-Unis. La raison : on jette un tiers de la nourriture produite dans le monde. Julien Vidal, auteur du livre « Ça Commence Par Moi », conseille d’abord de prendre le temps de penser aux recettes que l’on veut faire avant de faire ses courses. Cela permet d’acheter « seulement ce dont vous avez besoin ».

La plupart des légumes peuvent être cuisinés avec la peau. On peut également réutiliser les épluchures : « Le coup classique, avec des épluchures de pommes de terre, on peut faire des chips » propose Julien Vidal, auteur du livre « Ça Commence Par Moi ». Les fanes de carottes peuvent aussi servir à faire du pesto, et, « un peu plus surprenant, on peut garder la peau d'une pastèque et en faire des pickles » lance Julien Vidal, auteur du livre « Ça Commence Par Moi ».

Faire la différence entre les dates de consommation

« Un autre geste clé, c'est de bien faire la différence entre la DLC et la DDM » ajoute Julien Vidal, auteur du livre « Ça Commence Par Moi ». La DDM, c’est la date de durabilité minimale, c’est lorsqu’il y a marqué « à consommer de préférence avant le ». La DLC est la date limite de consommation, précisée par la mention « à consommer jusqu’à ». Cette date est importante à respecter, car l’aliment peut devenir dangereux à consommer et causer une intoxication par exemple. En revanche, la DDM indique simplement que l’aliment n’aura plus les qualités nutritionnelles optimales s’il est consommé après la date. Le seul risque est donc de perdre en goût et en nutriments.

« Si on sait qu'on a de la nourriture qu'on ne va pas consommer, on peut la donner » poursuit Julien Vidal, auteur du livre « Ça Commence Par Moi ». Ces aliments peuvent être déposés dans un frigo solidaire. « Tout le monde peut y accéder, déposer de la nourriture et en reprendre, et puis il y en a de plus en plus partout en France » précise Julien Vidal, auteur du livre « Ça Commence Par Moi ». Enfin, au restaurant, si on n’arrive pas à finir son plat, mieux vaut demander à récupérer ses restes avec un doggy bag plutôt que de le laisser finir à la poubelle.

Lutter contre le gaspillage alimentaire chez les commerçants

Diverses applications « comme Too Good To Go, Linkee ou encore Phenix » permettent de récupérer les invendus. Il existe également des associations qui les récupèrent pour les redistribuer aux personnes dans le besoin. C’est par exemple le cas du Chaînon Manquant. L’association Le Chaînon Manquant récupère en moyenne, 70 kilos par collecte dans les grandes surfaces. Mais Le Chaînon Manquant c’est aussi un centre d'hébergement et de réinsertion sociale. Leur but : « Donner aux personnes un logement provisoire et un retour vers l’autonomie » explique Eloi Simonet, coordinateur du Chaînon Manquant.

18/08/2019 08:29
  • 241.6k
  • 230

86 commentaires

  • Ben B.
    28/09/2019 07:11

    Il y a des choses que l'on a pas envie de jeter 😋

  • Maëla L.
    10/09/2019 18:13

    bravo

  • Léthé P.
    10/09/2019 17:03

    Les riches jettent.

  • Cyrille L.
    04/09/2019 12:21

    Ne pas abuser des pickles, c'est cancérogène (et avéré, pas comme pour le glyphosate...).

  • Inco N.
    03/09/2019 10:21

    cœur sur toi ❤️

  • Benjamin L.
    03/09/2019 09:08

    Merci pour tout ce que tu fais ! ❤

  • Zagzal A.
    02/09/2019 18:05

    Pourquoi acheté Faite la fin du marché vous faite du bien a la terre et a votre poche C est simple Ilya des produit encore consommable Voilà .

  • Sandra D.
    01/09/2019 20:07

    On parle des traiteur aussi bcp de gachi

  • Sandra D.
    01/09/2019 20:03

    Moi ce qui m'énerve c'est les bouteille plastique mon compagnon boit énormément et je me retrouve AVC plein de bouteille vide mai aussi pas fini alor que moi je prend des petite bouteille de jus ou je bois eau chaude thé

  • Lili P.
    01/09/2019 05:41

    Si ça vous dit J ai un groupe ou je partage mes recettes de produit fait maison cosmétique et ménager :-) Ainsi que des astuces de recyclage et zéro déchet ;-) https://www.facebook.com/groups/294939221153051 Et un groupe pour le savon en saponification avec des pros :-) https://www.facebook.com/groups/675788282902320/

  • Dewis Y.
    30/08/2019 17:32

    Bravo

  • Salwa H.
    30/08/2019 10:05

    Super sympa votre reportage Merci pour ouvrir les yeux pour les gens qui jette la nureture de la veille 😢

  • Fabrice A.
    27/08/2019 09:26

    aller ça pouce a la consomation du bio g M.....

  • Josette T.
    26/08/2019 18:11

    Ce chaînon manquant pourrait venir par ici?

  • Ghislaine C.
    26/08/2019 10:55

    Les gaspillages ils y en aura toujours malheureusement

  • Pierre G.
    26/08/2019 10:53

    des frigos solidaires ça existe que ds le 11e lol

  • Cindy C.
    25/08/2019 20:15

    Facile à dire quand on a pas d enfants. J en ai quatre on ne gaspille quasiment pas mais ça reste difficile tout de même. Le mieux est d aller faire un tour aux poubelles des supermarché. Ce sont les plus gros gaspilleurs de nourriture . La il faut s inquieter

  • Nathalie D.
    25/08/2019 15:50

    J'ai acheté son livre, en pratique a la rentrée

  • Fred V.
    25/08/2019 14:49

    C’est fantastique cette page! Elle tape inlassablement sur le consommateur. En lui expliquant que c’est lui le problème! Arrête de vouloir vivre dans l’opulence méchant peuple du monde! Reste sous merde pendant que tes dirigeants se régalent des richesses du monde! Dans ma poubelle rien ne se mange! Dans ma poubelle jaune des déchets à ne pas savoir quoi en faire! Je ne suis pas fautif je suis l’otage des sociétés de marketing et d’emballages, seuls responsables de la pollution plastique!

  • Jean D.
    25/08/2019 12:06

    La solution,moi j,ai trois poules,et bien,elle mangent tout les restes de légumes,épluchures ext et j,ai deux chiens,ils mangent aussi,les bons restes de viande légumes,je n,ai aucun perte de nourriture.

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.