retour

Histoire d'une success-story environnementale

C'est l'histoire d'une prise de conscience mondiale. En 1985, on découvrait un immense trou dans la couche d'ozone. Rapidement, toute la planète s'est mobilisée. 34 ans d'efforts plus tard, les résultats sont là.

Rétablissement de la couche d’ozone : première réussite environnementale de l’histoire

*En 1985 les scientifiques découvrent un immense trou dans la couche d’ozone. Sa taille est alors presque égale à celle de l'Amérique du Nord.Cela est la conséquence de plusieurs gaz, contenus dans les aérosols et les réfrigérateur, comme les CFC. Rapidement, plusieurs scientifiques craignent des conséquences graves sur *l’environnement, mais aussi sur la santé.

En 1987, Darrell Rigel, docteur en dermatologie, déclare que "si la couche d’ozone est détruite, (…) même s’ils évitent le soleil et mettent de la crème, les gens (…) vont recevoir assez de radiations pour développer des cancers de la peau”. Afin de contrer ce problème environnemental, plusieurs pays se réunissent. Ainsi, le 16 septembre 1987, 24 pays se mettent d’accord pour réduire, puis bannir, les CFC. Il s’agit alors du 1er protocole écologique international : le protocole de Montréal. Rapidement, d’autres pays se joignent au protocole. Au total, 196 états se sont engagés. Plusieurs amendements ajoutent des restrictions sur d'autres produits polluants comme le bromure de méthyle ou les HCFC. Le Protocole de Montréal devient alors le premier traité à atteindre la "ratification universelle”. Enfin, en 2010, les CFC sont officiellement interdits dans le monde entier.

“Le changement est possible si il y a une volonté politique pour l’appuyer”

En 2014, Achim Steiner, Directeur général du Programme des Nations unies pour l’environnement, annonce : "La couche d'ozone au-dessus de l'hémisphère nord et des latitudes moyennes devrait complètement se rétablir d'ici 2030, la couche d'ozone au-dessus de l'hémisphère sud dans les années 2050 et celle se trouvant au-dessus des régions polaires d'ici 2060." En effet, à certains endroits, la couche d’ozone s'est rétablie à un rythme de 1 à 3% par décennie depuis l’an 2000. Aujourd'hui encore, le protocole de Montréal est considéré comme une vraie réussite historique.

22/11/2019 11:26
  • 1.0m
  • 585

119 commentaires

  • Mathieu B.
    5 jours

    Et c pire maintenant, il a été bafouée plusieurs fois, puis les bisness avocats etc honte

  • Muriel E.
    03/02/2020 17:57

    Maintenant les trous se sont déplacés !!!!!!!!!

  • Kevin J.
    03/02/2020 15:35

    Les résultats sont tellement là que l'Antarctique fond à vitesse grand V, la température globale à la surface de la planète ne cesse d'augmenter, que les températures extrêmes s'intensifient, que les catastrophes naturelles deviennent de plus en plus chose commune...mais bon, comme le dit la vidéo et heureusement: "Les résultats sont là!"

  • Stef S.
    03/02/2020 13:26

    Une seule cause à la fois! On n'est pas prêt de recouvrir un univers assaini.

  • Hubert M.
    03/02/2020 06:48

    Tout le monde était d'accord car cela a généré tres rapidement un marché très lucratif....

  • France B.
    03/02/2020 02:44

    Enfin une bonne nouvelle

  • Sigrid C.
    03/02/2020 01:40

    Un peu de positif! Ça fait du bien!

  • Jéjé G.
    02/02/2020 23:15

    Vous voyez quand on veut, on peut...

  • Titouan T.
    02/02/2020 20:01

    Bonjour Brut, je ne mets pas en doute la véracité de vos informations à propos du protocole de Montréal et des mesures prises au sujet des CFC et de la couche d'ozone. Toutefois, les paroles de dirigeants affirmant que la situation s'améliore sont à nuancer grandement. Même si Kofi Annan souligne que l'évolution est lente, les rapports d'évolution depuis les années 1980 disponibles sur https://ozonewatch.gsfc.nasa.gov/ montrent qu'en réalité la situation stagne depuis les années 1980. L'évolution sera à constater dans le futur mais, à l'heure actuelle, il est impossible d'affirmer qu'il y a eu une amélioration de la situation.

  • Alain A.
    02/02/2020 18:31

    Le plus difficile à éradiquer, semble cependant être la couche d'idiotie d'une grande partie de la population mondiale et ce quelque soit les milieux et, peut-être, dans les milieux les plus aisés.

  • Thierry R.
    01/02/2020 20:10

    Thierry Roussel A tous ceux qui nous disent "t'es bien gentil mais on ne va pas foutre en l'air l'économie pour des écolos-bobos qui ne savent pas ce que sont les traités".... Et bien oui, les chimistes ont été sommés d’arrêter les CFC et ils l'on fait. Je doute que les USA furent précurseurs, mais si notre avenir se résume à imiter les USA, la Chine et l'Allemagne, on est mal barrés. Alors pour les pesticides, on ne lache rien !

  • Jean F.
    01/02/2020 14:42

    Mais a qui rapporte la surpopulation et la surconsommation aux industriels climatoseptique, cela meme qui n'ont surtout pas envie de perdre de l'argent quitte a tuer la planete..........

  • Francois E.
    01/02/2020 14:06

    De 1 a 3% par décennies : flippant.

  • Phillou L.
    01/02/2020 13:31

    aujourd'hui nous découvrons avec stupeur , les excès du capitalisme qui font un énorme trou dans le cerveaux des pauvres ce qui nous amène des manifestations indésirés et incontrôlables qui déforment la réalité du bien vivre des années 2000 , un nouveau communisme intellectuel et sage serait peu etre envisageable si nous pouvions le faire ,naitre sans révolutions destructrice et engendrant , terreur et despotes . mais bon ,c'est de l'humour (faite de l'humour mais pas la guerre avec !)

  • Remy G.
    01/02/2020 11:27

    Tout ça c est du bla bla pour gratter du fric aux contribuable et penchez l’es élection en faveur de ceux qui prônent l écologie, comme si des gens censés avaient besoin de ces guignols , renseignés vous sur Nicolas Hulot et par exemple son hors bord à la puissance démesurée qui polluent l’es mer et océan. Genre faite ce que je vous dit mais ne faite pas comme moi et c est pas le seul , bon revenons sur le sujet de la couche d ozone , savez vous que la terre a connu ce phénomène plusieurs fois , même à la préhistoire, bizarre les trous ce sont tous refermer d’eux mêmes et c est d éminent scientifiques qui le disent , surtout quand on sais que les bovins produisent plus de gaz à effet de serre que n importe quoi d autre. Imaginez les dinosaures . Remarque ils ce sont peut être éteint par asphyxie

  • Gabriele C.
    01/02/2020 11:01

    Merci Sabrina

  • Thibault C.
    01/02/2020 08:23

    CFC : Chloro-Fluoro-Carboné C'est le Chlore qui attaque la couche d'Ozone. HCFC : Hydro-Chloro-Fluoro-Carboné ça attaquait toujours la couche d'Ozone, mais moins, ils ont été interdits en 2015 en France et en Europe, mais sont toujours utilisés dans d'autres pays, comme aux USA. D'ou la phrase du bonhomme (une bataille est gagnée, mais non la guerre) Aujourd'hui en France nous utilisons des HFC : Hydro-Fluoro-Carboné Ils n'attaquent plus la couche d'Ozone, mais provoque un très puissant effet de serre ( 2000 fois plus fort que le CO2 pour le R410A) Du coup, actuellement et depuis bientôt 10 ans, tous les frigoristes et climaticiens sont astreint à une législation stricte sur le sujet, afin que seules les personnes formées puissent manipuler les gaz en questions, et ces derniers sont régulièrement contrôlés afin de vérifier que le gaz est bien récupéré et détruit correctement, un dégazage peut être puni jusqu'à hauteur de 75 000 euros d'amende et 5 ans de prison. Aussi, la loi va réduire progressivement l'effet de serre maximale autorisé pour les fluides. Actuellement le R410A est lentement remplacé par le R32, qui est trois fois moins polluant, et on attends dans les années à venir des réductions de plus en plus grande. Tous ces efforts menés portent leur fruits, actuellement les émissions de gaz à effet de serre du monde de la clim et du froid en France sont équivalente à moins de 1% du total des gaz à effets de serre produit par la France. Ce qui est une bonne nouvelle car les pompe à chaleur ayant un rendement pouvant atteindre 500% (valeur commerciale) sont actuellement les meilleurs systèmes existant pour chauffer une maison avec le moins d'énergie possible.

  • Aurelien C.
    01/02/2020 06:19

    Il n y a pas une dérogation qui autorise l utilisation des cfc comle propulseur dans les aerosols ?

  • Cédric L.
    01/02/2020 01:12

    Comme quoi quand on veut on peut.

  • Estelle C.
    31/01/2020 23:48

    "Le changement est possible tant qu'il y a une volonté politique..." Tout est dit.

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.