retour

Histoire d'une success-story environnementale

C'est l'histoire d'une prise de conscience mondiale. En 1985, on découvrait un immense trou dans la couche d'ozone. Rapidement, toute la planète s'est mobilisée. 34 ans d'efforts plus tard, les résultats sont là.

Rétablissement de la couche d’ozone : première réussite environnementale de l’histoire

*En 1985 les scientifiques découvrent un immense trou dans la couche d’ozone. Sa taille est alors presque égale à celle de l'Amérique du Nord.Cela est la conséquence de plusieurs gaz, contenus dans les aérosols et les réfrigérateur, comme les CFC. Rapidement, plusieurs scientifiques craignent des conséquences graves sur *l’environnement, mais aussi sur la santé.

En 1987, Darrell Rigel, docteur en dermatologie, déclare que "si la couche d’ozone est détruite, (…) même s’ils évitent le soleil et mettent de la crème, les gens (…) vont recevoir assez de radiations pour développer des cancers de la peau”. Afin de contrer ce problème environnemental, plusieurs pays se réunissent. Ainsi, le 16 septembre 1987, 24 pays se mettent d’accord pour réduire, puis bannir, les CFC. Il s’agit alors du 1er protocole écologique international : le protocole de Montréal. Rapidement, d’autres pays se joignent au protocole. Au total, 196 états se sont engagés. Plusieurs amendements ajoutent des restrictions sur d'autres produits polluants comme le bromure de méthyle ou les HCFC. Le Protocole de Montréal devient alors le premier traité à atteindre la "ratification universelle”. Enfin, en 2010, les CFC sont officiellement interdits dans le monde entier.

“Le changement est possible si il y a une volonté politique pour l’appuyer”

En 2014, Achim Steiner, Directeur général du Programme des Nations unies pour l’environnement, annonce : "La couche d'ozone au-dessus de l'hémisphère nord et des latitudes moyennes devrait complètement se rétablir d'ici 2030, la couche d'ozone au-dessus de l'hémisphère sud dans les années 2050 et celle se trouvant au-dessus des régions polaires d'ici 2060." En effet, à certains endroits, la couche d’ozone s'est rétablie à un rythme de 1 à 3% par décennie depuis l’an 2000. Aujourd'hui encore, le protocole de Montréal est considéré comme une vraie réussite historique.

22/11/2019 11:26
  • 1.0m
  • 583

83 commentaires

  • Valentin D.
    30/03/2020 20:37

    En mai 2018, les experts confirment que le CFC-11 diminue moins dans l'atmosphère depuis 2012.. L'Asie de l'Est semble en cause, avec une augmentation détectée dès 2013 par l'AGAGE. Une augmentation de de 10 Gg / an a été observée de 2014 à 2016, par rapport à la période de référence 2002-2012 et cette augmentation pourrait avoir commencé dès 2007. Mi-2018, un rapport intitulé Blowing It d'une ONG américaine (Environmental Investigation Agency, ou EIA) pointe une production industrielle de CFC-11 secrètement entretenue en Chine... 18 usines situées dans dix provinces chinoises ont avoué continuer à utiliser des CFC interdits.

  • Marie-Claire G.
    29/03/2020 10:21

    Nous allons devoir faire encore plus d'efforts.

  • Cyril G.
    28/03/2020 14:53

    Depuis le temps que l'humain est au courant on aurait pu déjà soigner notre planète à ce niveau mais bizarrement pas d'argent ???

  • Elpacha E.
    28/03/2020 11:25

    ET OUI MAINTENANT IL EST RENDU À LA MAISON BLANCHE.

  • Cedric P.
    28/03/2020 08:38

    regardez sur quoi je tombe 👀

  • Pierrot P.
    28/03/2020 07:20

    23 ans pour stoppé un truc qui détruit notre couche d'ozone.... C'est TROP LONG, surtout dans un monde aussi connecté que le notre.

  • Ka K.
    28/03/2020 06:41

    C’est génial franchement , mais au niveau écologie/environnement y’a encore du boulot... 😬

  • Malgachine T.
    28/03/2020 03:43

    Notre fin de vie redonne la vie a notre terre🌍🌱

  • Virginie S.
    28/03/2020 00:11

    Comme quoi !! Tout est rattrapable qd on veut s’en donner les moyens !! Pcq on va déjà droit ds le mur là !!! On n’est plus qu’à quelques mètres !!!

  • Myriam L.
    27/03/2020 23:24

    Il aura fallu de 1987 à 2010! Quelle lenteur pour agir quand il est question de protéger!

  • Pierre F.
    27/03/2020 21:52

    Bravo

  • Sylvain M.
    27/03/2020 19:40

    Le but est de faire du fric et de prendre les gens pour cons....on se retrouve dans 40 ans pour parler des océans....

  • Stephane B.
    27/03/2020 19:22

    Lol. On a arrêté de parler des trous quand on a decouvert l incidence volcanique dessus et que cela se creait et resorbait seul. Et maintenant ce mythe deviendrait un succès. Je sais pas ce sue vous prenez chez Brut nature mais elle a l air bonne !

  • Abdel H.
    27/03/2020 19:02

    C'est pas assez mais c'est le geste qui compte

  • Normand G.
    27/03/2020 17:45

    Il ne faudrait pas oublier cependant que les gaz utilisés aujourd'hui dans les équipements de réfrigération et de climatisation ont un potentiel de gaz à effet de serre 9000 fois supérieur au CO2. Il faut donc récupérer ces gaz quand les équipements arrivent en fin de vie. Comme quoi il n'y a rien de parfait...

  • Joanel F.
    27/03/2020 17:44

    Si on met côte à côte tous les trou du cul que j'ai croisé dans ma vie je me demande si c'est pas plus dangereux que le trou dans la couche d'ozone 😎

  • Agnes D.
    27/03/2020 17:27

    PARTAGEZ https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=3173411739550750&id=1607472206144719

  • Sabine T.
    27/03/2020 16:13

    2064!

  • Renee C.
    27/03/2020 15:35

    Il est vraiment temps d'agir.

  • Eric L.
    27/03/2020 15:31

    C'est surtout que depuis les scientifiques ont découverts que les trous dans la couche d'ozone se créer naturellement, se dilatent puis se résorbent naturellement. Mais bon si ça à permis à certains d'ouvrir les yeux sur l'écologie : tant mieux.

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.