Issouf, 2 ans après

Pour devenir footballeur professionnel, il a tout quitté. Arrivé en France à 16 ans, il racontait à Brut sa descente aux enfers. Voici les jours d'après d'Issouf.

Que sont-il devenus : Issouf, deux ans plus tard

Il y a deux ans, Issouf racontait à Brut son arrivée en France semée d'embûches. Aujourd’hui, sa situation s'est stabilisée et il a de nouveaux projets.

Issouf voulait devenir footballeur. Un jour, un homme a proposé à sa grand-mère de l’emmener en Europe afin qu’il intègre un club professionnel. En quittant la Côte d’Ivoire, il a rencontré de nombreuses difficultés. Il devait être accueilli par un recruteur qui l’aiderait pour la suite de sa carrière. « Mais quand je suis arrivé, ce n’était pas le cas », raconte-il.

« Je crois en moi »

À 16 ans, Issouf s’est retrouvé seul en France. Pendant plusieurs mois, il a dormi dans la rue. En tant que mineur, il a ensuite entamé un long combat contre la justice française pour demander un placement provisoire. Malgré les preuves avancées, la juge refusait de le placer.

Aujourd’hui, à 21 ans, Issouf est étudiant et vit en région parisienne. Chaque année, il doit renouveler son titre de séjour pour rester en France. « Je suis en terminale bac pro logistique. Je crois en moi, je pense que j’ai la possibilité d’aller encore plus loin, d’avoir ma propre boîte ou peut-être un plateforme de commande en ligne, avoir peut-être un entrepôt chez moi dans mon pays. »

Il y a deux ans, Issouf est devenu père. « Je suis heureux parce qu’il y a quelqu’un maintenant dans ma vie. J’ai une petite fille qui me rend encore plus heureux. Et pour elle aussi, je dois me battre pour réussir », conclut-il.

avatar
Brut.
3 décembre 2020 11:57