retour

La distanciation sociale, ça existe aussi chez les abeilles

Mesures d'hygiène, distanciation sociale… Les abeilles aussi s'organisent face à la propagation de maladies.

Les gestes barrière chez les abeilles

Les humains ne sont pas les seuls à pratiquer la distanciation sociale ou le lavage systématique pour se protéger des virus : les abeilles y pensent elles aussi !

Chez les abeilles comme chez les humains, la vie en groupe facilite la propagation des maladies au sein des populations. Pour se protéger, ces petits insectes possèdent des dispositifs étonnants. Alison McAfee, chercheuse spécialisée dans les abeilles à NCSU, nous en dit plus.

Les mesures d'hygiène

Les abeilles collectent de la résine anti-microbienne issue d’arbres et l'utilisent pour recouvrir l'intérieur de la ruche, comme une couche anti-microbienne. Elles prêtent une attention particulière à l'entrée de la ruche. On pense que c'est pour les ouvrières, qui entrent après avoir été au contact de pathogènes dans l'environnement, potentiellement par contact avec d'autres abeilles butinant les mêmes fleurs ou avec un virus laissé par une abeille sur l'une de ces fleurs.

Les ouvrières reviennent ensuite à la ruche, où se trouve cette sorte de paillasson anti-microbien qu'elles doivent franchir chaque fois qu’elles entrent. C'est comme se laver les mains quand on rentre à la maison ou utiliser du gel hydroalcoolique quand on va au supermarché. Ça limite le nombre de pathogènes que l’on peut transmettre. Parfois, quand la colonie tombe malade, les ouvrières vont collecter plus de résine. C'est comme de l’automédication.

La distanciation sociale

Dans les colonies d'abeilles, différents groupes d'ouvrières effectuent différents travaux. Les jeunes abeilles travaillent en général à l'intérieur de la ruche et n’en sortent pas. Elles entretiennent le couvain, nettoient les nids, nourrissent la reine… Les abeilles plus âgées sortent butiner, ce qui est un travail beaucoup plus risqué. Elles ont plus de chance d'être exposées à différents agents pathogènes en interagissant avec d’autres abeilles ou des fleurs.

En gardant les plus jeunes abeilles à la ruche pour s'occuper des tâches nourricières et en envoyant les abeilles plus âgées faire des travaux plus risqués, la ruche crée une sorte de barrière sociale autour des larves vulnérables et de la reine. En ayant seulement les nourrices en contact avec elles, ça limite vraiment les interactions que les butineuses ont avec ces individus vulnérables. C'est une sorte de distanciation sociale.

L'exclusion

Les ouvrières vont rechercher et éliminer les larves et les pupes contaminées de la ruche : on appelle ça le comportement hygiénique. Les ouvrières savent qui commence à être malade grâce au changement d’odeur. Elles peuvent détecter les premiers symptômes de la maladie en sentant une modification dans l'odeur que les larves dégagent.

L'idée est qu'en détectant et en éliminant rapidement le couvain contaminé avant que l'agent pathogène qu'il contient ne devienne contagieux, elles peuvent réduire la transmission de maladies au sein de la colonie. C'est une sorte de quarantaine ou de distanciation sociale, parce que le but est de limiter les contacts entre le couvain malade et les ouvrières en bonne santé. Mais au lieu de soigner le couvain malade et de le ramener à la vie, elles l’ostracisent et le laissent mourir à l'extérieur de la ruche.

08/05/2020 08:39mise à jour : 11/05/2020 14:22
  • 251.3k
  • 241

17 commentaires

  • Nadia A.
    09/06/2020 12:52

    « Distanciation physique », plutôt que « social », est un terme plus approprié...

  • Jean-François M.
    08/06/2020 16:28

    L’OMS recommande le port du masque pour les abeilles

  • Vaosane V.
    08/06/2020 07:35

    - très bien, mais ! et ? nous sommes censés, nous humains nous identifier au comportement des abeilles ? - l'explication est peut-être très bien, en effet, je ne me permettrais pas de contre-dire, étant donné que je n'étudie pas précisément le mécanisme de ces auxiliaires, et qu'il est important de les préserver. par contre, je tiens à signaler un problème, il y a plusieurs années de cela, on nous a informé à peu près de la même manière, en employant, ces mêmes termes et autres, cela en laissant sous-entendre des choses qui semblaient vouloir nous refléter une identification personnelle et sociale, alors que le sujet était donc pourtant les abeilles ! ce que je veux dire par là, c'est que des programmes d'études se mettent en place dans ces moments là, où l'on nous fait part de plein d'informations, et donc ATTENTION, des personnes se permettent d'interagir délibérément et intentionnellement dans notre vie privée pour influencer des choses ! - si vous voyez que les comportements sociaux (amis, amour, etc) autour de vous change de façon déstabilisante, peut-être faudrait-il contacter la sphère scientifique et autre pour savoir quel sujet est en prédominance d'analyse en ce moment ? non ? avons-nous réglé ce problème ?

  • Camille L.
    07/06/2020 21:48

    😘

  • Sylvain M.
    07/06/2020 20:59

    Regardez belle vidéo https://www.facebook.com/100732138304587/posts/124162519294882/

  • Claire T.
    07/06/2020 20:18

    totalement le genre d'infos que j'adore connaitre !

  • Micheline M.
    07/06/2020 18:10

    La nature est là pour nous éveiller, comprendre 💚

  • Neferti B.
    07/06/2020 18:01

    Certes intéressant , mais ce sont des insectes, les êtres humains ont besoin d’attention et d’amour, d’autant plus si ils sont malades !!!!

  • Jose C.
    07/06/2020 17:20

    Trop fort les abeilles incroyablement vrais.

  • Pauline B.
    07/06/2020 17:14

    😍 ( eta parce que tu me l'as demandé 😊 ery c'est normal si tu comprends pas ahah).

  • Catherine B.
    07/06/2020 16:48

    Prenons grand soin de nos abeilles car grâce à elles nous pouvons nous nourrir

  • Isabelle d.
    07/06/2020 16:31

    Nous sommes HUMAINS! On a besoin de câlins, de bisous, de baisers, de se toucher,de se regarder!Le tout-petit peut mourir s’il n’a pas de contacts affectifs, taper dans votre moteur de recherche.Ce parallélisme est ubuesque même si le documentaire est intéressant en soi.Nous sommes humains et nous avons besoin d'amour et d'affection: les abeilles aussi?

  • Mohand C.
    07/06/2020 16:22

    Le créateur ...le bon dieu...

  • Flora P.
    07/06/2020 16:22

    Les abeilles sont très nettoyeuses et avec la récolte de propolis sur les bourgeons de certains arbres, elles possèdent une des meilleures substances , encore plus cicatrisante que le miel, véritable antibiotique naturel dont elles se servent pour embaumer telles des momies les intrus trop gros à chasser de la ruche , afin qu’ils n’infectent pas la ruche ... tout est dans la nature !

  • Rudy P.
    07/06/2020 16:18

    La chaîne de Cervelle d'oiseau sur YouTube est excellente sur ces sujets. Elle parle aussi des abeilles et a une vidéo sur la distanciation sociale chez les fourmis. Je vous la conseille chaudement 👌

  • Alison G.
    07/06/2020 16:15

    Distanciation PHYSIQUE, pas sociale...

  • Lecoanet F.
    07/06/2020 16:14

    Passionnant

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.