retour

La face cachée des avocats au Chili

Rivières asséchées, enfants assoiffés... Le militant Rodrigo Mundaca nous dévoile la face cachée des cultures d'avocats au Chili.

Au Chili, le business de l’eau va à l’encontre des droits humains

Est-il acceptable que vous continuiez à consommer des avocats alors que certains enfants faute d’avoir accès à l’eau, doivent quitter leur village ? C’est la question que pose Rodrigo Mundaca. Ce militant se bat pour le droit à l’eau au Chili, où cette ressource naturelle est gérée comme une propriété privée. Il raconte son combat à Brut.

Aujourd’hui au Chili, l’eau est du domaine du privé. L’État chilien n’est donc pas en mesure de garantir le droit à l’eau : “Ici, voler de l'eau est une infraction, on peut recevoir une amende (…), l’eau, aujourd'hui au Chili, s'achète, se vend ou se loue.” Dans la région de Petorca, malgré la gravité de la sécheresse qui s’abat sur le Chili, laissant 600 000 personnes sans accès à l’eau et causant la mort de plus de 100 000 animaux, les cultures d'avocat sont prospères. “Si le producteur qui vend des avocats sur votre marché est un producteur qui a violé le droit à l'eau, qui vole l'eau sur notre territoire, ne lui achetez pas”, demande Rodrigo Mundaca. Aujourd'hui, s’il n’y a pas d’eau dans les rivières de la province de Petorca, au sein de la région de Valparaíso, cela est causé par la monopolisation de l’eau par de grandes plantations d’avocatiers. Par conséquent, comme il n'y a plus d'eau dans les rivières, le cycle de l'eau est rompu. Ainsi, l’eau destinée à la population vient principalement de camions citernes. Dans le pire des cas, les personnes les plus modestes doivent aller faire leurs besoins dans des sacs plastique… Face à la privatisation de l'eau, la vie des populations est en danger.

“Pour nous, le sommet sur le changement climatique est un groupe de personnes arrogantes”

Aujourd’hui, Rodrigo Mundaca n’a pas confiance dans la COP25 : “Ceux qui y vont sont des chefs d'Etat, des ministres, qui feront des promesses qu'ils ne tiendront pas. Ils s'engagent tous à réduire les émissions de gaz à effet de serre mais les industries qui extraient des minéraux dans notre pays, ça, ils n’y touchent pas.” Selon lui, les multinationales européennes s'approprient l’environnement du Chili, le pillent et le dégradent. C’est notamment la multinationale Suez, une entreprise française qui s'empare de l'eau du Chili. Désormais, selon Rodrigo Mundaca, il y a un impératif. Il s’agit de construire un nouveau modèle de développement qui soit économiquement viable, mais aussi socialement juste et écologiquement plus sain : “La vie des gens dépend de l'eau tout comme la vie des végétaux, le fonctionnement des écosystèmes et le développement des économies locales. L'eau est un droit humain et ne peut pas continuer à être privatisée et commercialisée dans un pays aussi lointain, aussi reculé que le Chili.

14/12/2019 09:31mise à jour : 11/05/2020 10:09
  • 3.4M
  • 3.8K

1142 commentaires

  • Mary-ne G.
    20/06/2021 22:52

    on peut rajouter le Chili à la liste...

  • Jacqueline V.
    20/01/2021 13:46

    Vrai ont ne mange plus comme avantles fruit et legumes plus beaux mais mauvais pour la santee😉😀😟🤔😳

  • Yuan M.
    02/11/2020 22:21

    delicieux tes guacamole mais.. 😥

  • Marina S.
    02/11/2020 14:59

    Je connaissais déjà ce pb pr les avocats cultivés au Chili. Mais est-ce le même pb pr les avocats produits ds les autres pays (où l'eau n'est pas privatisée) ?

  • Aude B.
    02/11/2020 07:39

    cc

  • Claude G.
    02/11/2020 00:34

    Déjà Ricardo Petrella avertissait à la fin du 20e siècle que l'un des enjeux majeur du 21e siècle serait l'eau. Ici nous possédons une surabondance d'eau et l'eau c'est le droit à la vie pour plusieurs peuples infortunés. Mais comment s'étonner d'une telle disparité lorsque nous apprenons que la plupart des petits villages autochtones du Canada n'ont pas d'accès à de l'eau potable. Si nous sommes incapables de régler ce problème chez nous, quel poids avons-nous pour exiger de la part des gouvernants des pays qui taxent ou vendent l'accès à l'eau potable à leur population dépossédée de tout droit, qu'ils cessent ce commerce indécent, inique et en violation avec la charte des droits de l'homme. Et il ne faut compter sur L'ONU pour s'attaquer de front à cela.

  • Alizée D.
    30/10/2020 19:46

    c’est ce dont je te parlais

  • Brigitte O.
    30/10/2020 17:42

    Triste cette information

  • Lilou B.
    30/10/2020 11:04

    Je sais... depuis des années. Cmt arrêter la consommation ???

  • Sophie B.
    29/10/2020 21:23

    😢

  • Martin D.
    29/10/2020 16:17

    Tant et aussi longtemps que les pays ne légiféreront pas sur la provenance des biens consommables, les Wal-Mart et les Costco de ce monde continueront d’offrir des produits non-éthiques. La majorité des humains ayant accès à ce genre de produits n’ont pas de scrupules et font du déni afin de continuer à consommer leur confort. Je consomme bio et équitable... Ça ne coûte pas plus cher, j’ai bonne conscience et c’est meilleur pour la santé. Au tour de nos élus de marquer l’histoire !

  • Rudy P.
    29/10/2020 15:19

    L'avocat est un produit sain, une très bonne source d'acides gras, devant les huiles (qui sont des produits transformés et donc relativement pauvres en nutriments comparés à des aliments complets). Parler d'avocat à un public profane qui n'a pas de repères écolo en tête, et sans démontrer pourquoi, n'est pas très zététique. Les alternatives comme bio / fairtrade ne sont pas abordées. Aucune comparaison des avocats avec des produits d'utilisation équivalente : 👉 avocat 1000 litres d'eau 👉 beurre 22000 litres

  • Caroline F.
    29/10/2020 13:24

    c est pas toi qui parlait d avocat ???

  • Anaïs T.
    29/10/2020 13:16

    attention où tu les achetes ^^

  • Quelqu'un Q.
    29/10/2020 10:33

    Dommage je ne partage aucune vidéo avec des pubs...

  • Sophie P.
    29/10/2020 04:57

    Tant que l'argent gouvernera notre planète, certains seront toujours prêts à tuer leurs congères pourvu que ça leur rapporte!!! La mentalité de l'Homme est affligeante!

  • Floriane P.
    28/10/2020 21:12

    😰

  • Magnolia L.
    28/10/2020 20:57

    Après coca cola, c'est la culture d'avocats !! La prochaine guerre qui guette le monde est bien celle de l'eau !

  • Claire S.
    28/10/2020 20:42

    Quelle chance nous avons en Normandie!!! Ne l oublions pas!

  • Salah B.
    28/10/2020 20:21

    même problème en Tunisie pour la culture des fraises.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.