retour

La nouvelle course à la Lune

Il y a plus de 50 ans, on voulait la conquérir. Aujourd'hui, on veut l'exploiter. Voilà pourquoi les ressources de la Lune sont en passe de déclencher une véritable guerre commerciale...

De nouvelles expéditions en direction de la Lune

Après les premiers pas sur la Lune, plusieurs pays souhaitent désormais en exploiter les ressources. Des entreprises privées participent aussi à cette course à la Lune.

D’ici quelques dizaines d’années, la Lune devrait ressembler à un territoire exploité. En 1967, les grandes puissances spatiales signent le Traité de l’espace. Celui-ci interdit toute forme d’appropriation de l’espace. Toutefois, nul ne précise s’il est possible de s’approprier des ressources extraites de corps spatiaux. Et ça, les pays et entreprises privées l'ont bien compris.

La course internationale à la Lune

En 2015, cette ambiguïté permet aux États-Unis d’adopter le Space Act. Le dispositif autorise les entreprises privées à posséder, exploiter et vendre les ressources spatiales. En 2020, le pays déploie le programme Artemis. Cette fois, le but est « d’établir une présence durable et robuste sur la Lune ».

En octobre de la même année et dans le cadre de ce programme, la NASA signe des accords avec huit pays. Ils lancent les bases de l’exploration et de l’exploitation futures de la Lune.

D’autres pays souhaitent participer à cette course. En janvier dernier, la Chine a posé le premier module d’exploration sur la face cachée de la Lune. Le pays prévoit de collecter davantage de données sur l’exploitation des ressources lunaires. L’Inde, Israël ou le Japon ont aussi annoncé leurs ambitions lunaires. 

Du côté de l’Europe, l’Agence spatiale fédérale russe est en collaboration avec l’Agence spatiale européenne. Elle prévoit une mission robotique sur la Lune en 2025 afin de commencer l’exploitation de ses ressources.

Les entreprises privées sont aussi partantes

Des entreprises privées sont également intéressées par la commercialisation des ressources lunaires. Parmi elles, Space X, Blue Origin ou Moon Express. À ce jour, la ressource lunaire la plus convoitée est l’eau. Différentes missions ont montré sa présence sous forme de glace.

Cet élément est crucial pour le fonctionnement d’une potentielle base lunaire, de missions vers Mars ou de stations spatiales. Actuellement, envoyer de l’eau depuis la Terre vers la Station spatiale internationale coûte 10.000 euros le litre.

D’autres ressources lunaires sont aussi convoitées. Il y a notamment de l’hélium 3, un combustible très rare sur la Terre. Il serait idéal pour permettre la fusion nucléaire, une source d’énergie illimitée et non polluante. Des recherches étudient aussi l’exploitation du régolite. C’est de la « poussière lunaire », dont il serait possible d’extraire de l’oxygène.

La Lune abrite des métaux rares, utiles pour la fabrication de téléphones, d’ordinateurs ou d’équipements médicaux. L’exploitation des ressources lunaires soulève aussi des questions éthiques et écologiques, notamment autour de la pollution de l’espace.

08/11/2020 09:53
  • 182.1K
  • 514

56 commentaires

  • Jean L.
    12/11/2020 07:48

    Si l’homme commence à exploiter la lune on perdra en force d’attraction et à terme l’homme sera à l’origine de sa perte si cela ne l’est pas déjà fait d’ici là.

  • Julien P.
    12/11/2020 05:44

    Navrant

  • Etienne Y.
    11/11/2020 23:18

    Cher gens, voici une vidéo (en anglais) qui vous expliquera que miner la Lune ou des astéroïdes pourrait permettre justement d'arrêter de saccager la Terre et ses habitants. Et dans le même temps mettre fin à la notion de ressource rare. Ces même ressources utilent pour lutter contre le réchauffement climatique au passage. Je pense que ça vaut la peine de s'y intéresser... https://youtu.be/y8XvQNt26KI

  • Jean-Michel S.
    11/11/2020 17:16

    Tout ce que l'homme sait faire c'est de bouffer de l'énergie!

  • Jennifer P.
    11/11/2020 06:46

    On est vraiment en train de tout détruire

  • Mathieu D.
    09/11/2020 13:20

    Et si on s'occupait des problèmes sur notre bonne vieille Terre avant de foutre le bordel ailleurs? 🤔 Notez que je ne parle pas d'exploration spatiale, mais d’exploitation et de tourisme inutile...

  • Lise C.
    09/11/2020 11:13

    Bonjour, ça ne suffit pas d'avoir bousiller la Terre, il vous faut d'autres planètes ? L'humain ne comprend rien et veut tout à ses pieds, tout ça pour de l'argent et leurs guéguerres d'amour propre. Je crois que la Lune est déjà polluée par les déchets laissés par les expéditions. Il faudrait peut-être aller, tout simplement, la nettoyer. Les extinctions de la faune et de la flore, les virus et leurs malheurs ne vous font donc rien comprendre ? C'est honteux et vous n'avez rien entre les 2 oreilles ni dans le cœur. Réagissez, merci.

  • Stéphane B.
    09/11/2020 00:50

    L'humain 🤔👎😷(l'homme bousille tout) que mundo

  • Laura L.
    08/11/2020 22:30

    De toute façon si l'homme détruit la lune, il détruit la terre avec par extension...

  • Ludovic T.
    08/11/2020 22:27

    Finalement Avatar n'était pas une fiction... l'homme est vraiment un nuisible qui ne sait que détruire 🤮

  • Didier M.
    08/11/2020 21:30

    La lune sera la base de lancement pour l engin envoyé sur Mars..

  • Romuald M.
    08/11/2020 20:29

    On dit merci mr Obama!

  • Fouad A.
    08/11/2020 19:11

    Donnez nous une seule photo de qq en live j ai même pas dit appel vidéo mdr sur la lune avec vos télescopes super sonic de mes 2? Hhhhhh mensonges comme l oms unicef fao onu...

  • Quentin M.
    08/11/2020 17:51

    , c'est ce genre de contenu dont je te parlais la dernière fois, je trouve ça pas mal et ça permet d'avoir une première approche sur un sujet

  • Mireille R.
    08/11/2020 17:29

    il n'y a pas Assez à Reconstruire ou à Réévaluer en mode de Bon Fonctionnement sur Terre ? -

  • Lentille C.
    08/11/2020 15:51

    Les humains auront disparu avant de dévaster la Lune. Heureusement !!

  • Virgile J.
    08/11/2020 15:46

    Dire que l'énergie nucléaire est non-polluante, c'est oublier les déchets nucléaires qui restent dangereux des milliards d'années. La fin de la vidéo parle de pollution de l'espace, ça passera aussi par tous les barils radioactifs qui seront expédiés dans l'espace.

  • Nanardo T.
    08/11/2020 14:44

    On n'en sortira pas tant que la base des peuples ne sera pas inie. C'est hélas une utopie..

  • Xav T.
    08/11/2020 14:40

    HONTEUX....Réglez plutôt tous les problèmes terrestres au lieu de dépenser des milliards pour aller surexploiter un satellite qui n'a rien demandé. Ou creusez vous les méninges pour dépolluer l'espace autour de notre planète poubelle

  • Régis P.
    08/11/2020 14:31

    Quand l'être humain aura exploité l'univers, ils se rendra comte d'avoir détruit la plus belle. On fait déjà partie d'une légende.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.