retour

Le porc-épic, victime d'un braconnage intensif

Certains chercheurs lui prédisent un destin semblable à celui du pangolin... Voilà pourquoi le porc-épic est victime d'un braconnage de plus en plus intensif.

Le porc-épic, nouvelle victime du braconnage

Les porcs-épics de l’Ancien Monde subissent un braconnage de plus en plus intensif. La raison : une masse d’aliments non digérés qui s’accumulent dans leurs intestins.

Connaissez-vous le bézoard ? Ce mot étrange désigne la masse d’aliments non digérés qui s’accumulent dans les intestins de certains porcs-épics. Cette masse est vendue brute ou réduite en poudre. En raison de ce commerce, les porcs-épics de l’Ancien Monde, majoritairement présents en Asie, subissent un braconnage de plus en plus intensif.

Sur certains sites, le prix du bézoard est estimé à 150 dollars le gramme en moyenne

Dans certaines médecines traditionnelles, le bézoard est utilisé pour soigner des maladies comme le diabète ou certains cancers, même si ses vertus n’ont jamais été prouvées scientifiquement. Si, au XVIème siècle, les Européens étaient très friands de cette « perle d’estomac », c’est en Chine qu’elle est aujourd’hui la plus consommée.

Biologiquement, la formation d’un bézoard chez le porc-épic est une anomalie qui apparaît lorsqu’un amas de substances non digestibles stagne dans le tube digestif. Comme un faible nombre de porcs-épics en produisent, il faut en tuer énormément pour obtenir une grande quantité de bézoard. Résultat : sur des sites de vente asiatiques, le prix est estimé à 150 dollars le gramme en moyenne, soit deux fois et demie le prix de l’or.

Certains chercheurs craignent un destin semblable à celui du pangolin

Les porcs-épics de l’Ancien Monde sont également braconnés pour leur chair, qui contient beaucoup de protéines, mais aussi pour leurs épines et leurs poils, pour des raisons esthétiques ou médicinales. Leur protection varie beaucoup en fonction des pays et des espèces.

En Malaisie, par exemple, toutes les espèces sont protégées, mais deux d’entre elles peuvent être vendues avec un permis, alors qu’en Indonésie, la majorité des espèces de porc-épics peuvent être chassées, mais il est illégal de les vendre. Certains chercheurs craignent un destin semblable à celui du pangolin, une espèce autrefois très répandue, mais aujourd’hui fortement menacée à cause du braconnage. 

06/08/2020 10:26
  • 461.3k
  • 620

146 commentaires

  • Patricia M.
    17/08/2020 12:42

    Ils ne savent plus où détruire !!!!🤮

  • Evelyne L.
    10/08/2020 11:55

    Ils devraient se bouffer entre eux

  • Belaid A.
    09/08/2020 14:23

    Nos concitoyens se foutent pas mal de la faune et la flore. Il vont faire table rase de toute la faune inconsciemment. Ils chassent tout ce qui vit à outrance. Tandis que nos voisins d’outre mer font un lâcher de loups , de vautours, aigles etc... les nôtres tendent des filets et tout ce qui rentre fait ventre. Le problème environnemental est le dernier souci des citoyens. Les serpents venimeux, les lézards verts et gris ne sont pa épargnés. Difficile d’enlever les mauvaises habitudes qui sont ancrés dans nos mœurs.

  • Nicole A.
    09/08/2020 06:13

    Et les français qui se soignent avec de l'homéopathie à base de bile de canard, Boiron n'a toujours pas changé sa formule....

  • Dominique L.
    09/08/2020 00:29

    ils sont en Asie pays de tous les dangers

  • Danièle T.
    08/08/2020 22:08

    Les criquets mangent tout....des fous !!

  • Brigitte L.
    08/08/2020 16:33

    😢😡

  • Monique B.
    08/08/2020 14:22

    👎👎👎👎

  • Rosa W.
    08/08/2020 13:44

    Dommage qu’on ne bouffe pas les gens qui sont cons! vraiment les chercheurs de vrais étudier leur cerveau et en faire une poudre pour soigner certaines maladies de la tête ? sa devrais avoir un résultat positif

  • Dominique P.
    08/08/2020 09:37

    Désolée, mais il y a une différence entre manger des chauves-souris et du pangolin ou du poulet même mal élevé et les conditions d'hygiène sur les marchés ! Je ne dis pas que nous sommes parfaits en France, loin de là et j'ai même honte du comportement de certains mais on fait de notre mieux et les grandes épidémies n'ont pas été répandues pour l'instant au départ de la France ! perso je prends du poulet plein air et suis flexitarienne en évitant souvent la viande aussi !

  • André R.
    08/08/2020 09:09

    voila a quoi mene l"obscurantisme

  • Josée Y.
    08/08/2020 09:06

    L'"Ancien monde", nouvelle dénomination?

  • Claudine G.
    08/08/2020 08:38

    C'est pas possible les Chinois pour se faire de argent ils détruisent la nature c'est monstrueux laissez c'est animaux tranquille dans la nature

  • Romain R.
    08/08/2020 05:00

    Il va vraiment falloir que le monde se dresse contre la Chine par stopper cette espèce de course folle au braconnage d'espèces utilisées en pharmacopée chinoise ! D'une part ça a été prouvée la médecine chinoise est en grande partie inutile et si quelques décoctions à base de plantes ont un effet sur la santé les biles d'ours, les os de tigres et autres hippocampes n'ont aucun effet sur la santé ! Ensuite beaucoup de cette pharmacopée a été réinvite après la révolution culturelle chinoise des années 60 donc elle n'a rien à voir avec une médecine ancestrale, notamment parce que ça inclut des produits que l'on nous trouve même pas traditionnellement en Chine. Ici je ne juge pas ce que les Chinois mangent ou ce que le chinois lambda fait dans son quotidien mais bien les élites chinoises qui dépeuplent les savanes et les forêts des pangolins, des éléphants, des rhinocéros, des tigres et bien d'autres espèces....

  • Nathalie P.
    07/08/2020 23:15

    Quelle cruauté tout ça pour soit disant soigner ces sales cons !!

  • Angie D.
    07/08/2020 22:07

    Sérieux... y'en a marre de leurs c....🤬

  • Celine D.
    07/08/2020 21:23

    Il est surtout urgent de lutter efficacement contre tous ces speudo traitements moyenâgeux

  • Viviane R.
    07/08/2020 20:15

    Ils finiront cannibales.

  • Desmo D.
    07/08/2020 19:47

    Quelle saloperie ces gens là !

  • Mila S.
    07/08/2020 19:12

    J'en ai marre de l'être humain

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.