retour

Les chutes Victoria face à une sécheresse record

Cette cascade est considérée comme l’une des plus spectaculaires au monde. Mais aujourd’hui, les chutes Victoria s'assèchent...

Lorsque les célèbres chutes Victoria deviennent un simple filet d’eau…

À la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe, le plus grand rideau d’eau au monde est désormais presque à sec. En effet, le débit d'eau des chutes Victoria est descendu à son plus bas niveau depuis 1995. Il s’agit de la pire sécheresse connue dans la région depuis près d'un siècle.

Selon Edgar Chagwa, président de la République de Zambie, “ces photos des chutes Victoria sont un rappel brutal de ce que le changement climatique fait à notre environnement et à nos moyens de subsistance”. En effet, le chef d’État considère que les pays en développement comme la Zambie sont les plus touchés par le changement climatique et les moins à même d'en supporter les conséquences. Par ailleurs, les chutes Victoria sont la principale attraction de la région. Leur assèchement inquiète donc particulièrement le secteur du tourisme. Mais pas seulement…

"C'est la plus longue période de sécheresse que nous ayons jamais eu aux chutes Victoria"

En effet, le débit du fleuve Zambèze est 3 fois plus faible qu'en 2018. Cela déstabilise les écosystèmes, mais entraîne également des pénuries d'eau chez les populations locales, ainsi que des coupures de courant dans cette zone où l'énergie hydraulique est très développée. Si cette sécheresse n’est pas directement reliée aux changement climatique, les experts du GIEC confirment que les phénomènes de ce genre sont voués à être plus fréquents et plus intenses dans certaines régions, lorsque rien n'est fait pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

11/12/2019 11:30
  • 3.0m
  • 841

620 commentaires

  • Cath E.
    6 jours

    Il pleut ca yest !

  • Carmelita N.
    6 jours

    😲

  • Fabrice F.
    6 jours

    Il faut que tout le monde fait un geste pour sauver notre planète. Il est encore temps. Arrêtons de parler. On agit

  • Habi B.
    13/02/2020 02:45

    Le nombre de barrages hydroélectriques est aussi problématique

  • Josselin V.
    11/02/2020 14:26

    Pas d souci, y a bientôt Nestlé qui viendra en aide en s s'appropriant ce qui reste et l revende !!

  • Maguit S.
    10/02/2020 17:25

    😱🤬😟😟

  • Maguit S.
    10/02/2020 17:25

    😱🤬😥😥

  • Maximilien S.
    09/02/2020 23:32

    .

  • Katea G.
    08/02/2020 04:00

    La terre nature souffre terriblement Aussi nous recoltons malheureusement ce que nous semons Si nous n'agissons pas rapidement nous courons à notre perte C'est l'affaire de tous

  • Mathis N.
    07/02/2020 14:43

    Encore une victoire du réchauffement ?

  • Nicolas B.
    02/02/2020 21:38

    😢

  • Amelius V.
    02/02/2020 17:16

    La ou l hommes passe .il detruit..voila le résultat..l intelligence de l homme le detruira..ils veulent en faire trop.

  • Tamara R.
    02/02/2020 13:10

    L’homme aurait-il détourné le débit de ces eaux ? Puisque l’eau commence à devenir un produit financier !

  • France L.
    02/02/2020 02:17

    Ouf , le réchauffement de la planète

  • Christophe P.
    26/01/2020 23:37

    Il doit y avoir de l’or là dessous

  • Fabrice H.
    26/01/2020 09:04

    Quel désastre 😭😭😭😭😭

  • Matt M.
    24/01/2020 08:58

    Je ne suis pas sûr cependant La Terre se commerce grandit et bouge lui-même la Terre etait tremblement enceinte dans les enfants grandit comme ça... depuis Pragée de terre il y a 300 millions d'années passé, 😂 je pensé oui la dangereux pour moment là ^^ et je vous pris en paix ne piquent pas la peur tout va bien crois-moi mon avis 😅😂 ou oups 😥😭

  • Dominique G.
    23/01/2020 13:11

    Cessez de vous développer. La pollution du développement moderne n’entraîne que des problématiques. Le manque de respect pour la Nature et les modes de vie non polluants sont à l’origine des changements climatiques. Cessez de vouloir ce qui détruit la Terre. Revenons à des valeurs de développement durable, local et non polluant. Donnez l’exemple. C’est le seul moyen de s’adapter aux changements climatiques, que nous mêmes causons. Nous sommes tjrs notre propre cause de nos guerres. Il faut cesser la guerre à la Nature sauvage.

  • Michaël J.
    22/01/2020 21:09

    Ben non sont allés à Occupation Double Claudie et Mathieu et y'avait full d'eau

  • Bent O.
    22/01/2020 19:54

    Sécheresse plus constriction des barrages