retour

Maire de Charlottesville vs. Donald Trump

Le maire de Charlottesville s'en prend à Donald Trump après ses commentaires sur les violences dans sa ville.

14/08/2017 00:00
  • 44.2k
  • 24

15 commentaires

  • André D.
    14/08/2017 20:36

    Enfin un homme plein de bon sens

  • Emmanuel S.
    14/08/2017 21:04

    You're right !

  • Nelly R.
    14/08/2017 21:08

    Thank you so much Mister Signer ! You are a great and smart human ! Thank from France, for the whole humanity !

  • Jullian E.
    14/08/2017 21:26

    D'ailleurs il est assez intéressant de constater dans le discours censé condamné les violences de Charlottesville que Donald Trump n'a pas spécifiquement mentionné le KKK ni le groupuscule néo-nazi qui sont à l'origine de cette manifestation odieuse....

  • Geoffrey G.
    14/08/2017 22:19

    Colette Annick Webster

  • Guinch W.
    14/08/2017 23:12

    yep

  • Ludovic S.
    14/08/2017 23:19

    Pourquoi ce maire démocrate n'a pas tout fait pour interdire une ''manif'' pareille 😒😒😒 quel pigeron ...

  • Olivier G.
    15/08/2017 01:20

    Le gars qui voulait déboulonner le général Lee? ^^ qui est à l'origine de toute cette violence et ces blessés? ... Drôle comme le gouverneur semble plus...consistant ...que ce maire médiocre.. https://www.youtube.com/watch?v=L-D8wEFa3r0

  • Bernard L.
    15/08/2017 03:02

    Je ne passe toujours pas à autre chose , Bravo , à ce mec !

  • Philippe L.
    15/08/2017 04:33

    Daech KKK même combat

  • Mohamed B.
    15/08/2017 10:19

    2 poids 2 mesures l apotheose de l hypocrisie

  • André P.
    15/08/2017 11:54

    j'aime l'Amérique quand elle s'exprime ainsi

  • Mattéo R.
    15/08/2017 13:34

    Les pros Trump sont des petites teubs toutes frustré (allé commente fils de collabos)

  • Nawoll N.
    15/08/2017 16:40

    ils ont une cia qui a fait et pratique encore des techniques nazis et ils s'en prennent à un seul homme, MDR !

  • Kadi D.
    16/08/2017 09:40

    Les Afro américain et les latino vont se mettrent du côté des Russes,