retour

Mamma's Laef, des serviettes périodiques réutilisables au Vanuatu

Ces femmes fabriquent des serviettes réutilisables. Respect de l'environnement, autonomisation des femmes, soutien à l'économie locale… C'est le projet Mamma's Laef.

Au Vanuatu, l’entreprise Mamma's Laef fabrique des protections périodiques lavables

Dans ce pays fortement touché par la précarité menstruelle, fournir aux femmes des protections réutilisables est un enjeu essentiel. Brut a rencontré les « mammas » qui les fabriquent.

Le crédo de la petite entreprise Mamma's Laef, au Vanuatu : « Aider les femmes à reprendre la main sur leur futur. » Pour cela, la compagnie embauche essentiellement des femmes – les « mammas » – pour fabriquer des protections périodiques lavables. Ses objectifs : offrir aux femmes plus d’indépendance, limiter les déchets et soutenir l’économie locale.

Pendant leurs règles, 55 % des filles manquent l’école au moins un jour

Selon une enquête de 2019 menée par l’Unicef dans cet archipel de Mélanésie, pendant leurs règles, 55 % des filles manquent l’école au moins un jour. Et leurs mères manquent le travail. Ainsi les règles aggravent-elles les inégalités salariales, déjà très marquées dans le pays. Au Vanuatu, en 2009, seules 36 % des employées du privé étaient des femmes.

Chez Mamma's Laef, on fabrique des serviettes et des couches. « Après l'utilisation, on lave la serviette, on l'étend au soleil pour la faire sécher et on la réutilise le jour suivant », explique Mary Kalsrap, co-fondatrice de Mamma’s Leaf Vanuatu. Ces serviettes durent entre deux et trois ans. Dans cette entreprise, le recrutement aussi est solidaire. « Nous employons des “mammas”. Cela les aide à payer les frais de scolarité des enfants et à répondre aux besoins élémentaires à la maison », détaille Mary Kalsrap.

Le tabou des règles reste bien présent dans le pays

Ici, les mammas sont fières. L’entreprise revendique une dynamique « d’empowerment ». En parallèle, elle mène des actions de prévention dans les écoles et distribue des serviettes avec des ONG. « Nous expliquons aux filles ce qui se passe dans leur corps, et qu’il ne faut pas avoir honte d’en parler. Nous leur disons que nous pouvons leur donner ce dont elles ont besoin. »

Mais le tabou des règles reste bien présent dans ce pays du sud de l'océan Pacifique. « Parfois, quand nous allons dans les écoles, on nous arrête quand on en parle », déplore Mary Kalsrap. Rien qui ne puisse faire peur à Mamma’s Maef toutefois, l’entreprise solidaire continue ses actions, contre vents et marées. « Je pense que très important de parler de ça aux jeunes filles et à leurs mères pour qu’elles puissent être en bonne santé et contrôler leur futur », conclut Mary Kalsrap.

21/05/2020 08:31
  • 1.1M
  • 667

206 commentaires

  • Josyne G.
    22/07/2020 15:01

    Bravo Madame un exemple à partager

  • Arsinoée A.
    21/07/2020 20:46

    Le vanuatu a décidé de suprimė tout plastique de ses iles, c'est simple, ils importent plus, tout simplement et les habitants ont pas le choix, prochain objectif les couches pour bébés jetable et les protections périodiques, les femmes ont 1 ans pour faire la transition, ensuite il y aura plus aucune importation de ses produits, donc ses femmes ont pris le taureaux par les cornes pour que la transition se passe du mieux possible, vive le Vanuatu qui a son echelle a compris qu'il faut sauvé le monde et les océans

  • Lorena B.
    16/07/2020 01:30

    👏👏👏

  • Josiane J.
    14/07/2020 19:23

    Très belle initiative, beaucoup moins de déchets,très écologistes. La France pourrait s'en inspirer bien que des familles achètent des couches lavables. Je les trouvent très belles et pleines de couleurs.

  • Raymonde C.
    03/06/2020 11:51

    C’est une belle chose que de faire des serviettes

  • Semeno P.
    28/05/2020 23:38

    Bravo! Ol mama ya oli tuff tumas ! Great work.

  • Paola V.
    28/05/2020 17:42

    Pas besoin d'utiliser tout ça il faut àprendre faites de la gym vaginal e cette période la partquand vous allez au toilettes

  • Valérie Z.
    28/05/2020 09:25

    un autre regard sur le Vanuatu. superbe initiative

  • Yakeula J.
    27/05/2020 23:41

    Waaa tu ma pas respecter 😷😷

  • Dabekoa Y.
    26/05/2020 09:55

    Affoussiata Coulibaly

  • Isabelle G.
    25/05/2020 19:10

    Elle a tout dit...environnement propre ! Bravo mesdames 👏

  • Isabelle B.
    25/05/2020 08:39

    Exactement . Deq entreprises française le fond aussi. Et surtout c du respect en vers notre corps car c moins toxique et plus respectueux de l'environnement.

  • Yvon B.
    25/05/2020 07:00

    nos grand'mères en utilisaient aussi. je les voyais suspendues au fil à linge, sans savoir ce qu'étaient ces "petites couches".

  • Virginie V.
    24/05/2020 20:14

    Est ce que vous savez que l on peut ne pas avoir de règle ? Jamais ? 👍

  • Virginie V.
    24/05/2020 20:09

    Ni y a t il pas de séminaires .? Question ! Pilules non stop ! Plus de règles

  • Anaïs P.
    24/05/2020 18:21

    , le genre d'initiatives pour nos îles <3

  • Marie-christine L.
    24/05/2020 18:07

    Non mais demander aux femmes blanches de laver leurs serviettes, ça va pas ? Elle lavent déjà pas les couches de leurs gosses car elles préfèrent les jetables qui polluent mais tant pis.

  • Sylviane M.
    24/05/2020 18:07

    J'ai utilisé des protections en tissu éponge blanc lavées et réutilisées, mais le progrès a simplifié 🤔🤔

  • Maëva N.
    24/05/2020 17:10

    Gomez, quizas una idea por un nuevo emprendimiento? 😏

  • Laurence D.
    24/05/2020 09:03

    pas d'accord c'est une belle iniative c'est mieux que rien dans un pays trés pauvres c'est économique et écologique ,bravo !!!

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.