retour

Nauru, le "pays qui s'est mangé lui-même

Cette île du Pacifique possédait l'un des plus hauts niveaux de vie au monde, avant de s'effondrer. C'est l'histoire de Nauru, le "pays qui s'est mangé lui-même".

Nauru, le pays qui s'est mangé lui-même

Cette île du milieu du Pacifique possédait autrefois l'un des plus hauts niveaux de vie au monde. Aujourd'hui, ne vivent dans ce petit pays que 11.000 habitants, menacés par la montée des eaux.

C'est l'histoire de Nauru, surnommé « le pays qui s'est mangé lui-même ». Cette île océanienne est située à 4.835 km de l'Australie et s'étend sur 22 km2.

En 1974, Nauru possède le second PIB par habitant au monde

La majorité de la population est concentrée sur une bande côtière qui entoure un plateau central. C'est sur ce plateau qu'ont été découverts de massifs gisements de phosphate, un sel notamment utilisé pour la création d'engrais et d'explosifs. Leur exploitation débute en 1906, au bénéfice des colons allemands. En 1914, c'est au tour de l'Australie de profiter de cette exploitation, et le pays prend le contrôle de l'île jusqu'en 1968. Cette année-là, Nauru obtient enfin son indépendance et devient la plus petite république au monde.

C'est le début d'une ère de prospérité économique exceptionnelle : en poursuivant l'exportation de son phosphate, le pays du Pacifique s'enrichit très rapidement. En 1974, il possède le second PIB par habitant au monde, trois fois plus élevé que celui des États-Unis. Cette année-là, le pays génère 225 millions de dollars australiens.

Lorsque les gisements de phosphate se tarissent, l'économie commence à s'écrouler

Le petit pays se dote d'une compagnie aérienne, multiplie les avantages sociaux pour ses habitants, investit massivement à l'étranger… Mais lorsque les gisements de phosphate se tarissent au début des années 1990, l'économie du pays commence à s'écrouler. Les investissements immobiliers effectués par le gouvernement en prévision de cette crise se révèlent infructueux. L'île, ravagée par l'exploitation minière, ne peut se rabattre sur d'autres ressources, comme le tourisme.

80 % de la terre a été dévastée, 40 % de la marine a été tuée. Alors que les saisies se multiplient, que l'industrie s'effondre et que les gouvernements se succèdent, la République de Nauru adopte différentes stratégies pour remplir ses caisses : blanchiment d'argent étranger, vente de passeports, accueil rémunéré de réfugiés clandestins… Au fil des années, ces activités valent à Nauru des accusations sévères de la part de l'ONU, de l'OCDE, d'Amnesty International…

Une crise économique doublée d'une crise sanitaire

Puis la crise économique du pays se double d'une crise sanitaire, due à l'adoption trop rapide d'une société de consommation. Le pays a le plus important taux d'obésité au monde (61 % des adultes), le deuxième taux de tabagisme (47 % des adultes) et le plus haut taux de diabète de type 2 (40 % de la population). Aujourd'hui, la République de Nauru est une île aux paysages arides et industriels, à la faune et la flore dépeuplées et sur laquelle vivent encore environ 11.000 habitants, menacés par la montée des eaux.

26/07/2020 08:31
  • 9.3M
  • 4K

1851 commentaires

  • Akiane T.
    5 heures

    Tellement triste tout ça pour l'argent 🤬

  • Akiane T.
    5 heures

    Si nous laissons notre paradis makatea, elle serait comme ça, alors nous disons Non 😘

  • Medhi H.
    5 heures

    Le résultat de la mentalité capitaliste alors faite pas les innocents c'est votre façon de vivre exploiter les ressources des anciens pays colonisés pour votre petit confort.....vous êtes tous responsable.

  • Aurélia D.
    un jour

    Parti d'une petite île cela npus montre à une petite échelle l'horreur qui nous attend !! Pouvoir argent tant que l'on peut et le résultat le voilà

  • John D.
    un jour

    Donc il ne s est pas mangé lui même, il s est fait pillé par des parasites...

  • Morgan D.
    2 jours

    Voilà ce qui nous attend a l'échelle planètaire 😔

  • Elisabeth L.
    3 jours

    🤔💞♟

  • Gaétan N.
    3 jours

    C est exactement ce à quoi est voué le monde avec le capitalisme....

  • Rémy F.
    3 jours

    Taux d'obésité, de diabète et tabagisme plus élevés au monde... D'accord mais 40% d'une population de 1000 habitants ça équivaut pas aux 40% d'une population de 1 000 000 d'habitants

  • Uncel D.
    4 jours

    Ben exemple de ce que nous faisons à notre planète. Vous pensez être à l'abris ? Il va nous arriver la même chose si on ne change pas notre système de fonctionnement

  • Philippe P.
    4 jours

    Cela ne vous rappelle rien en P.F ???

  • Jean B.
    4 jours

    Beau succes.... aucune vision sur lavenir came fais penser a une aitre pays

  • Juju J.
    5 jours

    Vous trouvez ça normal que l'engrais et l'explosif peuvent être fait les 2 avec du phosphate

  • Mariane O.
    6 jours

    C est notre avenir si on ne protège pas l environnement, apprenons des erreurs de Nauru pour préserver l avenir des générations suivantes 🤔

  • Ngiah H.
    6 jours

    C'était à cause des colonisateurs que le gisement s'est .... Trop vite

  • Julien O.
    6 jours

    Quelle tragédie pathétique 😂😂

  • Jean d.
    7 jours

    Pourquoi les plaindre ? Ils sont independants depuis 1968, non ? Rigolos !

  • Jérémy P.
    22/02/2021 11:15

    l'être humain 😅

  • Khang K.
    21/02/2021 23:06

    Le destin de cette île devrait etre un exemple à ne pas suivre à l'échelle de la Terre 🌎

  • Anna S.
    21/02/2021 14:53

    Race des merde

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.