retour

Portrait de Boris Johnson

Détesté mais populaire... Voici le nouveau Premier ministre britannique, Boris Johnson.

Portrait de Boris Johnson

Détesté mais populaire… Il pourrait devenir aujourd'hui le nouveau Premier ministre britannique. C'est Boris Johnson.

Boris Johnson est un politicien britannique, abonné aux gaffes qui parvient toujours à transformer les désastres en triomphes. Ancien journaliste, il entretient pourtant un rapport compliqué avec les faits. Alexander Boris de Pfeffel Johnson est l'un des hommes politiques les plus connus au Royaume-Uni.

Né à New York le 19 juin 1964, il a étudié dans les établissements privés Ashdown House et Eton College. En 1983, il intègre Oxford pour étudier les lettres classiques. Il devient membre du Bullingdon club, cercle d'élite réputé pour ses beuveries, aux côtés du futur Premier ministre David Cameron.

Toujours à Oxford, il rencontre Allegra Mostyn-Owen, qu'il épouse en 1987. Boris Johnson égare son alliance une heure après la cérémonie. Après l’université, il est licencié de son premier emploi de correspondant au Times pour avoir falsifié une citation. Envoyé à Bruxelles par le journal Daily Telegraph, il contribue à alimenter l'euroscepticisme grandissant des conservateurs.

Grâce à ses articles abusifs au sujet de la réglementation européenne sur la courbure des bananes et au sujet des députés amassant des fortunes colossales grâce aux États-nations, il se fait rapidement un nom et devient le journaliste préféré de Margaret Thatcher.

Son mariage s'effondre en 1993 à cause de sa liaison avec Marina Wheeler, avec qui il se marie et avec qui il fait un enfant quelques semaines plus tard. De retour au Royaume-Uni au début des années 90, sa célébrité grandit grâce à ses interventions régulières dans les talk-shows et ses rubriques dans le Telegraph, le Spectator et GQ.

En 1999, Conrad Black lui propose de devenir rédacteur en chef pour le Spectator, sous réserve qu’il reste à l’écart de la politique. Pour Boris Johnson, c'est l'occasion de lancer sa carrière politique. « Je pense que c'est un grand moment de tristesse pour la politique que Boris Johnson fasse son entrée dans ce monde en raison de ses apparitions à la télé. Je pense que les politiciens devraient être politiciens, je ne pense pas qu'ils devraient être les pantins des médias » estime Jimmy Carr, comédien.

En 2001, il est élu député conservateur dans la circonscription de Henley on Thames. De 2004 à 2006, 2 liaisons sont révélées dans les tabloids. Il nie l’une d’entre elles et se fait éjecter du cabinet fantôme de Michael Howard. « L'aristocratie britannique est indéniablement licencieuse sur le plan sexuel, elle est sexuellement immorale. Son attitude n'est pas régie par des concepts bourgeois comme la fidélité. Ils s'envoient en l'air aux frais de la Grande-Bretagne » a déclaré Toby Young, journaliste.

En 2008, il lance sa campagne pour devenir maire de Londres et remporte les élections. En février 2016, il annonce son soutien à la campagne de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne et parcourt le pays à bord d'un fameux bus rouge. En juin, le Royaume-Uni vote le Brexit et David Cameron démissionne.

Mais la tentative de Boris Johnson de devenir Premier ministre échoue après avoir été trahi par son allié Michael Gove. In intègre alors le gouvernement de Theresa May et est nommé Secrétaire d'Etat des Affaires étrangères. Il crée la polémique avec la Turquie, l’Arabie saoudite, l’Iran, les sikhs d’Inde, le Myanmar, la Libye, la Russie, des chefs d'entreprise britanniques…

En 2018, il démissionne en manifestant son désaccord avec la stratégie de négociation du gouvernement, mais entretient sa réputation publique controversée.

23/07/2019 06:29mise à jour : 24/07/2019 07:53
  • 331.2k
  • 557

316 commentaires

  • Safiro M.
    23/07/2019 06:35

    Bah bon courage messieurs les britanniques !

  • Youcef F.
    23/07/2019 06:38

    Y'a comme une ressemblance avec Trump 🤣😁😁

  • Marie A.
    23/07/2019 06:39

    Il n'y a que des bouffons a la commande des gouv, je pense que'nous en France on en a un qui est complètement dingue

  • Séb G.
    23/07/2019 06:40

    Le Donald Trump anglais !

  • Zagzal A.
    23/07/2019 06:41

    Je sens Trump a la british On le déteste mais on aime sa politique

  • Dusa O.
    23/07/2019 06:41

    Super ! Avec déjà Donald Trump, on est pas dans la merde

  • Stéphane G.
    23/07/2019 06:41

    on va bien rigoler, encore....

  • Marlene Z.
    23/07/2019 06:43

    Expiry date : 6 months max .... he never last ....

  • Jules V.
    23/07/2019 06:44

    Eh bien, qu'il devienne premier ministre. L'Europe n'en a plus rien à battre, l'essentiel étant que le Temple de la Bière demeure à Calais, pour ne pas trop bousculer la diplomatie populaire UK-France.

  • Santino B.
    23/07/2019 06:44

    Soyez courageux, amis anglais et britanniques! Avec un tel bouffon à la tête de votre État, ça va vraiment être difficile!

  • Gonzales J.
    23/07/2019 06:45

    et ben avec le trump il vont faire l'affaire deux ânes bâté

  • Léopold C.
    23/07/2019 06:45

    « il crée la polémique avec » mdrr

  • D'nize D.
    23/07/2019 06:46

    C'est un clone de Trump !

  • Pierre D.
    23/07/2019 06:47

    guignol

  • Cazenave G.
    23/07/2019 06:48

    Il est génial boris 😅

  • Alexis C.
    23/07/2019 06:49

    Bizarrement on critique les politiques, mais c'est limite si on ne s'amuse pas à les élire juste pour rire un bon coup sur le moment, pour ensuite gueuler après... Encore un bel exemple que la démocratie est meilleure que les autres systèmes politiques...

  • Hugo M.
    23/07/2019 06:49

    Y'avait dumb et voilà dumber maintenant...

  • Alain A.
    23/07/2019 06:50

    Logique. Quand la planète est malade, les dingos sont au pouvoir. Réalités terribles, ce sont les humains qui les mettent en place.

  • Olivier l.
    23/07/2019 06:50

    Un agent de la CIA premier ministre anglais pourquoi ça m'étonnes pas

  • Phil G.
    23/07/2019 06:51

    on est pas mal placé , en France ..