retour

Pourquoi il faut préserver le "dernier poumon du monde"

Sous le sol de ces tourbières du bassin du Congo, des milliards de tonnes de carbone. Un écosystème fragile et une bombe environnementale pour la planète. "Le Dernier Poumon du Monde", un documentaire à découvrir sur Canal Plus.

Une bombe de carbone sommeille dans le bassin du Congo

Trente milliards de tonnes de CO₂ sommeillent dans le bassin du Congo… Il s’agit d’une tourbière, un sol extrêmement riche en matière organique qui absorbe et stocke naturellement le CO₂ présent dans l'atmosphère. Jusqu’à présent, seuls les peuples autochtones ont su la préserver…

Cette tourbière est immense. “Plus grande que la superficie d'un pays comme la Grande Bretagne, plus grande que la superficie d'un pays comme la Suisse”, décrit Suspense Averti Ifo, enseignant-chercheur de l’Université Marien N'Gouabi. Si cette énorme réserve de carbone venait à être libérée, cela compromettrait les accords de Paris sur le climat. En effet, “si la quantité de carbone contenue dans la tourbière (…) partait dans l'atmosphère, ce serait l'équivalent de 3 ans d'émission mondiale de CO2”, confirme Simon Lewis, Enseignant-chercheur Université de Leeds. Cependant, découvertes seulement en 2017, les tourbières du Congo restent encore un mystère pour les scientifiques. “On ne sait pas comment elles fonctionnent, pourquoi elles se sont formées de quelle manière, ce qui se passera dans le future et l'impact sur le changement climatique, ce qu'il se passera si quelqu'un les draine”, explique Simon Lewis.

Jusqu’à présent, les peuples autochtones ont su préserver cet écosystème

Pendant des siècles, les autochtones sont les seuls à avoir su préserver les tourbières, ainsi que la forêt du bassin du Congo, la 2ème plus grande forêt tropicale du monde. Selon Suspense Averti Ifo, la zone de tourbière est un écosystème stable, encore vierge où il n'y a presque pas de traces d'activités humaines : “Seuls les peuples autochtones y vont de temps à autre pour prélever quelques poissons, quelques plantes pour des raisons médicinales.” Afin de conserver le CO₂, la tourbière doit rester telle quelle. En effet, il ne faut pas modifier le drainage, ni les flux des cours d'eau, ni encore la végétation, car “si ces arbres là disparaissent par le fait de la non-surveillance par ces populations, la catastrophe est mondiale.” Afin de protéger cet écosystème dont les services bénéficient à l'ensemble de la planète, les deux gouvernements du Congo espèrent une aide de la communauté internationale : “Le Dernier Poumon du Monde”, un documentaire à découvrir sur Canal Plus.

10/12/2019 12:53
  • 990.7k
  • 829

27 commentaires

  • Pierre J.
    18/02/2020 10:36

    Maintenant les chinois savents les Europeens auissi ils vonts dansers faire la (fete)

  • Dennis C.
    14/02/2020 14:45

    ils nous emmerdent avec leur connerie ces nabots Ça répète toujours la même rengaine et c’est nous qui payons la taxe

  • Franc S.
    14/02/2020 13:01

    C'est ce que attendent avec impatience les grands argentiers afin de nous vendre par la suite de l"oxygène en bouteille, c'est déjà le cas en chine...

  • Tof T.
    08/02/2020 16:43

    Et dans des millions d'années ça sera devenu du pétrole

  • Charly P.
    08/02/2020 06:58

    Il y a ce que l'on voit et ne voit pas,il y a ce que l on sait et ne sait pas. Il est plus que temps de prendre soin de notre environnement et prendre exemple sur ces peuples qui vivent en harmonie avec leur milieu et ne pas consommer du superflu

  • Sarah W.
    07/02/2020 09:30

    Je valide toute la vidéo vraiment magnifique 🌳😍🇨🇩❤️ sauf à la fin le «il faut payer » ça sans trop la corruption si encore l’argent allait faire quelque chose de bénéfique ok mais si c’est pour enrichir tjrs les mêmes c’est pas la peine

  • Anthony T.
    07/02/2020 09:17

    C'est le Wakanda

  • Oscar B.
    07/02/2020 06:40

    Tourbières : végétaux amassés ou entassés en décomposition lente dans un milieu plutôt froid.

  • Stepa D.
    06/02/2020 23:53

    Je sais plus si c'est d'actualité mais à mon souvenir il avait été prévu à un moment de foutre en l'air ce bassin justement. J'espère que ça a été annulé.

  • Sophie L.
    06/02/2020 22:57

    Ca ressemble un peu à un Chantage du genre "vous payez ou on rase la forêt "... sinon pourquoi cette vidéo???

  • Abdelkhalek M.
    06/02/2020 22:53

    Une bombe a retardement, l'humanité en danger d'extinction

  • Estelle L.
    06/02/2020 11:51

    Allez on lance les paris??? Encore combien de temps avant que ce soit foutu en l'air par l'activitée humaine des peuples dits " civilisés"?

  • Gerard G.
    06/02/2020 11:47

    Pourquoi le captage et la séquestration du carbone ne sauveront pas le climat Le captage et le stockage du carbone (CSC) vise à réduire l’impact de la combustion des énergies fossiles sur le climat en captant le CO2 à partir des cheminées industrielles des centrales pour l’enfouir dans le sol. L’industrie minière prône la généralisation de cette technologie pour justifier la construction de nouvelles centrales thermiques au charbon. Coûts et risques exorbitants, indisponibilité avant 2030 alors que les impacts des changements climatiques se seront déjà fortement faits sentir… Ce rapport démontre que le CSC est une mauvaise option.La bonne nouvelle: bUnited est prête à payer pour nous rassembler. Très innovant. Pour voir, il suffit de cliquer. Je suis fan! https://bUnited.com/inviter/BDYY-6129/35/

  • Axel J.
    06/02/2020 11:10

    On s'en fou que l'accord du climat de paris soit compromis ou pas. On parle d'un paysage naturel en voie d'extinction comme certaines espèces animales

  • Yassine K.
    06/02/2020 10:07

    Dicton Africain : Il faut payer 🤣🤣🤣

  • Lisalie B.
    06/02/2020 06:50

    Planter de la mangrove 😉

  • Xavier A.
    06/02/2020 06:41

    Et comment il peuvent faire car la tourbière est naturelle donc le carbone aussi alors comment retiré les choses naturelles sans faire des betises

  • Chris S.
    06/02/2020 06:01

    Très intéressant. C'est un puit de carbone colossal. 30% de carbone est stocké dans le végetal et ses racines. Un jour l'humain voudra faire comme avec la forêt Amazonienne ou Indonésienne, la couper, pour en exploiter les sous sols. C'est déjà le cas à l'Est et au Sud du pays. Triste à dire, mais ce qui a probablement donné un surci à l'ancien Zaïre et sa forêt sont les guerres ethniques régionales impliquant pendant des années les pays africains voisins et des centaines de groupes armés. Le coltan des tel mobiles provient de l'ex Zaire. 90% des minerais vont faire la chine, l'usine du monde.

  • André G.
    06/02/2020 03:52

    Documentaire vraiment très intéressant.

  • Talant D.
    05/02/2020 23:20

    Interdire la corruption pour interdire la déforestation...on peut rêver...

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.