retour

Que faire face aux feux de forêts ?

Chaque été, ils ravagent des milliers d'hectares de forêt. Pourtant, ils peuvent souvent être évités. Voici comment prévenir les incendies, et comment s'en protéger.

Que faire face à un feu de forêt ?

Face à un départ de feu, il faut immédiatement appeler les secours. À savoir : les risques de mourir d’un feu de forêt sont faibles comparés à d’autres catastrophes naturelles.

On estime que plus de 80 % des feux de forêts sont d'origine humaine. Certains facteurs comme une températures élevée, une sécheresse ou des vents violents peuvent toutefois favoriser et aggraver les incendies.

Pour éviter le feu

En forêt, quelques comportements essentiels permettent d’éviter de déclencher un feu et de bien réagir en cas d’incendie. Avant de partir, il est recommandé de consulter la météo et de se renseigner sur les zones à risques d’incendies et les interdictions d’accès. Il faut aussi toujours prendre sur soi un téléphone portable et prévenir ses proches de son itinéraire.

Allumer un feu de camp dans une zone boisée est interdit dans de nombreux pays. Celui-ci peut rapidement devenir incontrôlable et se propager. Une autre cause régulière des feux de forêt sont les mégots de cigarettes jetés dans la nature. De même, les barbecues, les feux d'artifices ou les débris de verre peuvent favoriser les départs de feu. Enfin, il est essentiel de respecter les chemins balisés ainsi que les lieux de camping autorisés et sécurisés.

En cas de feu

Face à un départ de feu, il faut immédiatement appeler les secours. Si cela est possible sans se mettre en danger, essayer d’éteindre le feu avec de la terre, du sable ou de l’eau. Il faut ensuite s’éloigner du feu dans un axe perpendiculaire à sa propagation.

Respirer à travers un linge humide permet de réduire les effets de la fumée toxique dégagée par les flammes. Pour s’abriter, les constructions en dur sont le meilleur refuge. Sinon, il faut chercher un plan d’eau ou une zone dégagée, avec peu de végétation.

Les risques de mourir directement d’un feu de forêt sont faibles comparés à d’autres catastrophes naturelles. Cependant, de nombreux effets indirects, comme la pollution de l’air générée par la fumée sont difficiles à quantifier.

11/08/2020 11:01mise à jour : 11/08/2020 14:25
  • 114.6k
  • 133

34 commentaires

  • Bernard C.
    un jour

    https://www.youtube.com/watch?v=3BfcBSEqDIk

  • Nico L.
    2 jours

    TarikOu Olkbr 😅

  • Ingrid B.
    3 jours

    Des milliards d'€uros gaspillés auraient dû être investis dans l'achat de dizaines d'avions bombardiers d'eau, qui auraient aussi pu servir à aider les pays voisins en cas de besoin...

  • Carole d.
    3 jours

    Apprendre dès le plus jeune âge à respecter la nature faune flore pour espérer un avenir meilleur La planète est entre nos mains si elle meurt nous la suivrons

  • Odette F.
    3 jours

    Je cherche l’erreur tout comme vous! Merci si vous la trouvez ?

  • Alain D.
    3 jours

    Faut arrêter tous les facteurs, bande de pierre à feu. Purée, on a le mail maintenant 🔥😎🤣

  • Morgan I.
    3 jours

    Quand on s'attaquera enfin au tabou des pompiers pyromanes, on avancera auss.

  • Maguy D.
    3 jours

    C’est simple du temps de nos grands parents, les forêts étaient régulièrement entretenues. De nos jours rien n’est fait par manque d’argent. Pourtant on paye le RSA sans contrepartie et sans contrôle !! Cherchez l’erreur !!

  • Pascale H.
    3 jours

    Tant que l'être humain ne se sentira pas responsable, le feu, hélas, a encore de beaux jours devant lui. Ah cet être humain ! le roi de la terre, celui qui s'octroie le droit, de vie et mort, sur la faune et la flore. Celui la même qui se croit seul, sur terre, qui pratique le nombrilisme. Beaucoup de travail à faire, sur cette espèce humaine prédatrice (dont je fais partie), heureusement qu'il existe de bonnes volontés, tout un travail éducatif à faire et un espoir dans les générations futures !

  • Jean R.
    3 jours

    Si le pastoralisme n'avait pas été foutu en l'air, la question ne se poserai pas.

  • Laura L.
    3 jours

    Bah je sais pas voyons .... que les imbeciles arrêtent de jeter leurs mégots ???

  • Lydie T.
    3 jours

    J'ai entendu une émission radiophonique sur le gvt portugais pour lutter contre les incendies ravageurs du centre du pays il favorise la formation des bergers et la multiplication des troupeaux de chêvres. Ce qui s'avère extrêmement efficace pour lutter contre ce fléau 😁😄😃

  • Amir A.
    3 jours

    🔥🔥🔥🔥🔥🔥🔥

  • Serge C.
    3 jours

    URGENCE. Réduire son empreinte carbone, ça peut être un des moyens de réduction des incendies.

  • André G.
    3 jours

    Un geste très simple déjà : ne pas jeter ses mégots...

  • Renee C.
    3 jours

    Triste, les incendies sont souvent provoqués par l'homme.

  • Rasolomanana F.
    3 jours

    Le politique de reboisement devra changer il faudra planter des arbres non acide, stopper les sapins, Cyprès, Mimoza, Eucalyptus, Acacia, Paulownia qui brillent en son état végétaux

  • Jean J.
    3 jours

    De la discipline du respect attention certaines certains diront liberticides voire celles ceux qui inv2itent à aller vivre en pleine forêt ! Et que la justice remplisse son rôle face aux pyromanes !

  • Yamina Y.
    3 jours

    La source des incendies est : humaine soit par négligence ou voulue, pyromanie !

  • Katia B.
    3 jours

    Toujours un piromane qui traîne

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.