retour

Récif de Tubbataha : un succès en matière de protection environnementale

Pêche interdite, rangers en poste 24h/24, écotourisme... Voilà pourquoi cet atoll des Philippines est un succès en matière de protection environnementale.

Récif de Tubbataha : un succès en matière de protection environnementale

Le récif de Tubbataha regorge de vie. Pêche interdite, rangers en poste 24h/24, écotourisme… Voilà pourquoi cet atoll des Philippines est un modèle en matière de protection environnementale.

Le récif de Tubbataha revient de loin. Endommagé dans les années 1970-1980 par la pêche à la dynamite, la pêche au cyanure et le braconnage des oiseaux, le récif de Tubbataha est aujourd'hui un succès en matière de protection environnementale. En 1988, aux Philippines, au milieu de la mer de Sulu, une campagne est menée par des plongeurs et des activistes. Celle-ci permet au récif de Tubbataha de devenir le 1er parc marin des Philippines. La pêche y est donc interdite.

5 ans plus tard, le récif de Tubbataha entre au patrimoine mondial de l'UNESCO. En 2006, la superficie du parc est doublée. Pour lutter contre le braconnage, une dizaine de rangers surveillent le parc 24h/24 et 7j/7. Depuis plus de 15 ans, ils sont accompagnés par le WWF. Leurs objectifs : protéger la faune, favoriser l'écotourisme, améliorer la sécurité alimentaire des populations locales… Tous les efforts de préservation de cet atoll des Philippines portent aujourd'hui leurs fruits.

4 fois plus de poissons qu’à la fin des années 90

Entre 1998 et 2011, la biomasse totale de poissons dans le récif de Tubbataha a été multipliée par 4. La préservation des écosystèmes a fait de ce lieu un endroit rêvé pour les amateurs de plongée. Chaque année, l'atoll accueille entre 1000 et 1500 touristes. Grâce à une contribution sur la plongée et à un système de partage des recettes, les retombées économiques ont permis aux populations d'améliorer leurs conditions de vie.

Le récif de Tubbataha abrite aujourd'hui plus de 600 espèces de poissons tropicaux, 11 espèce de requins, 13 espèces de cétacés, 2 espèces menacées de tortues et 360 espèces de coraux, soit la moitié des espèces répertoriées dans le monde, ainsi que la plus grande colonie d'oiseaux de mer du pays. Mais ce lieu préservé fait pourtant face à des dangers venus d’ailleurs : on retrouve de plus en plus de plastique dans les nids des oiseaux et les récifs sont menacés par le réchauffement climatique.

15/08/2019 06:28
  • 397.8K
  • 394

48 commentaires

  • Romaric L.
    13/03/2020 05:40

    pour ton futur voyage

  • Christiane C.
    10/03/2020 08:10

    la preuve que la planete peut etre sauvee

  • Tony C.
    09/03/2020 20:20

    , you know Tubbataha?

  • Lucie B.
    09/03/2020 20:07

    je veux y aller 😍

  • François M.
    09/03/2020 19:37

    Tout comme en Polynésie avec les Ranuis. Ils ont conscience qu’en préservant leurs environnements, c’est eux qu’ils sauvent ! 👍

  • Françoise G.
    14/10/2019 04:20

    L'Homme est capable de faire de belles choses

  • Sylvie M.
    06/10/2019 17:55

    Qu'en est-il des trace?s de cyanures

  • Popi P.
    29/09/2019 08:28

    viens on va sauver les récifs 🧜🏾‍♀️🧜🏽‍♂️

  • Jeannette J.
    28/09/2019 20:35

    Mille bravos!Comme quoi on peut changer les choses...

  • Nc S.
    27/09/2019 07:39

    Donc tout vos zoos et aquariums et bien on n'en a pas besoin quand les moyens sont mit en oeuvre pour protéger un environnement et donc des espèces

  • Romain G.
    26/09/2019 15:45

    Trop beau !!!

  • Vik B.
    26/09/2019 12:46

    Dynamite et cianure. Déjà à l'époque ils se sont pas dit que c'était une mauvaise idée genre ?

  • K-ret K.
    26/09/2019 12:17

    https://www.bornfree.org.uk/trophy-hunting-petition

  • Max L.
    26/09/2019 11:19

    on part là

  • Lily J.
    26/09/2019 10:36

    quand je parle on me prend pour woman dans gotham city Comme quoi tout est possible!!!!

  • Gwellawen R.
    26/09/2019 09:46

    départ de port princesa ;)

  • Chantal P.
    21/09/2019 21:32

    Reportage intéressant,redonner Vie à cette faune marine,protection des splendides récifs coralliens;Prendre des décisions un peu plus strictes en ce qui concerne Le Tourisme; Merci à Brut pour ce superbe reportage;

  • Romina T.
    20/09/2019 21:02

    tu savais ?

  • Kenza H.
    19/09/2019 18:54

    😍

  • Elise G.
    19/09/2019 13:14

    Pêcher individuellement pour se nourrir n'a jamais fait de mal aux océans. La dynamite l'électrique la sur pêche oui.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.